Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Jeune Femme au luth de Katharine Weber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mer 18 Jan - 19:14

J'ai découvert ce roman un peu au hasard, séduite par le titre puis par la 4ème de couverture. J'aimerais vous le présenter pour vous faire partager ce qui s'est avéré être finalement un véritable coup de




Jeune Femme au luth est le journal de Patricia Dolan, une historienne de l'art new yorkaise, qui se retrouve dans un petit cottage irlandais, au bord de la mer. Elle doit se faire la gardienne de la précieuse peinture de Vermeer, subtilisée à la collection royale britannique par un groupe de l’IRA. Dans ce roman intime, poignant et sublimement écrit, la narratrice parle de son passé, de sa famille Irlandaise, de ses blessures personnelles (la mort de son enfant), de la découverte de la sensualité avec son nouvel amant et de sa passion pour la littérature et l'Art, à commencer par sa fascination pour le génie de la peinture hollandaise. L'intrigue est intelligemment menée et le suspens savamment dosé. On y trouve une vraie finesse aussi bien dans la description des paysages irlandais, de la peinture que du portrait psychologique de l'héroïne.
Un récit attachant, troublant et fascinant, battu par les vents et les embruns d'Irlande. J'ai tout simplement adoré

Un extrait :

Citation :
Elle est belle. Rien au monde, absolument rien, n'est plus intéressant à étudier qu'un visage. Son regard me fascine, m'aimante, me tient prisonnière. Il fait froid, sombre, humide. Pourquoi suis-je ici ? Pour quoi faire ? Dans ces journées si courtes de janvier, la campagne entière, avec ses moutons, ses cochons, ses vaches, semble plongée dans un désespoir hivernal. Le vent coupant, glacé, souffle jusque dans mes os. Je me demande par moments si j'arriverai un jour à me réchauffer. Je regarde mon visage dans le miroir et il me paraît lointain, flou, moins réel que le sien. Je rentre à l'instant de chez O'Mahoney, la boutique la plus proche, quatre miles aller-retour sous une pluie battante. J'y ai acheté de l'épicerie, un journal, et ce livre de comptes (le seul carnet qu'il avait en rayon où je retranscris mot pour mot la conversation que je viens d'avoir avec M. O'Mahoney, la première de la journée : - Avec cette haie de fuchias qui a envahi le carrefour, que le conseil du comté devait faire tailler en septembre, mais c'est toujours pas fait, allez savoir pourquoi, peut-être qu'y sont plus occupés à couper les crédits qu'à tailler les fuchsias, vous avez failli vous trouver nez à nez avec la camionnette du boulanger qui arrivait à fond de train. Méfiez-vous, mademoiselle, elle est dangereuse, cette route, vous avez bien failli y passer, là. Je regardais par la vitre, juste un petit coup d'oeil pour savoir s'il y avait une chance que la pluie s'arrête, mais non, pas la moindre. Vous avez pas trop peur, toute seule dans ce cottage, avec personne à qui parler que le fantôme du vieux Denny ? Vous allez pa tarder à nous quitter, j'imagine ? C'est Willy, le facteur, qui me l'a dit hier. Il avait une lettre pour vous, des Etats-Unis. Vous l'avez bien eue, j'espère ? Il allait chez vous quand on s'est croisés à côté de l'église, et plus tard, quand je l'ai revue, il m'a dit que vous étiez absente, alors il avait posé la lettre sur une chaise. Je crois bien qu'il a dit une chaise, mais c'était peut être pas une chaise, peut-être un tabouret, l'escabeau derrière la porte où le vieux Denny enlevait ses bottes. Vous en avez pas assez d'être toute seule avec vous-même ?

Note : Ce roman a été publié aux Editions du Sonneur. Ce qui est presque en soi un gage de qualité Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mer 18 Jan - 19:30

Ouah il faut que je le lise!! L'Irlande, Vermeer, une historienne de l'art... ça a l'air génial! Et hop dans ma pile à lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mer 18 Jan - 19:41

C'est drôle parce qu'en le lisant, je pensais justement à toi lol! Si, si, je te jure Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Jeu 19 Jan - 7:12

Ca a l'air merveilleux ... Et l'extrait choisi est d'une grande beauté !
Décidément, tu ne faillis pas à ta réputation de "grande tentatrice" Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mar 17 Avr - 7:11

J'ai moi aussi été conquise par ce roman conseillé par Emjy. I love you Je l'ai dévoré en une journée (deux petits trajets de train) et j'ai été happée dès les premières lignes. J'ai bien sûr trouvé les descriptions de la peinture hollandaise et les réflexions sur l'art en général très intéressantes. J'ai d'ailleurs ressenti une véritable empathie avec le personnage de Patricia. Il y a d'un côté la perte de sa famille suite à un accident, et puis de l'autre son amour pour la peinture qui la remplit, et une rencontre amoureuse qui va l'entraîner dans une aventure incroyable, jusqu'en Irlande. Ce qui est très beau c'est que la romancière se plaît à évoquer les paysages irlandais et l'intérieur où réside l'héroïne, à la façon minutieuse que les peintres hollandais avaient de peindre leurs scènes. Cette mise en abyme est très bien trouvée. Il y aussi de très jolis passages sur le désir. Le récit s'apparente à un journal rédigé par Patricia, mais aussi un drôle de huis clos où la romancière nous dirige doucement vers des révélations assez surprenantes et un dénouement très juste. La psychologie de l'héroïne est très juste et émouvante, les descriptions du village irlandais remarquables et réalistes, et toute l'intrigue autour de Vermeer absolument passionnante. Un roman à recommander sans retenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mar 17 Avr - 9:20

Je suis ravie que tu aies aimé ce roman autant que moi cheers

Etrangement, je ne suis pas si surprise que tu aies été séduite par cette histoire. J'ai pense à toi en la lisant Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Lun 28 Mai - 7:29

J'ai beaucoup aimé Jeune femme au luth !
Déjà le style de l'auteur est à souligner car j'ai trouvé qu'il correspondait parfaitement à l'histoire : poétique, mélancolique, doux... De plus, l'auteur a parfaitement bien réussi à saisir et retranscrire la vie en Irlande dans un petit coin isolé, la vie et la mentalité de ses habitants. C'est vraiment un plaisir de lire ce roman.
L'histoire est très bien faite et très addictive : une fois les premières lignes commencées, on a du mal à s'arrêter tellement on a envie d'en savoir sur Patricia, sur les raisons qui l'ont conduites en Irlande... Je trouve que le roman se partage en deux temps, tous les deux très intéressants : la première partie concerne plutôt Patricia, son passé et son travail, la seconde est plus focalisée sur sa vie dans ce petit cottage irlandais et les actions de l'IRA. Avec en fil conducteur l'art, et plus particulièrement la Jeune femme au luth : cette histoire est un très bel hommage à l'art et à la peinture hollandaise en particulier. Et quel symbole que celui de
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Lun 28 Mai - 10:00

Ravie que tu aies toi aussi succombé au charme de cette jeune femme au luth, Sandie cheers
Il y a de très beaux textes aux Editions du Sonneur, il faudrait que je m'y intéresse de plus près ...

Citation :
Et quel symbole que celui de
Spoiler:
 
C''est vrai que c'est effroyable, quand on y pense. pale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahlya
Jurisfiction agent
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Lun 28 Mai - 10:33

Je le note celui-ci, vos avis sont alléchants Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   Mar 15 Jan - 17:09

J'ai lu ce roman hier soir ; j'ai bien aimé cette Jeune fille au luth, même si je suis un tout petit moins enthousiaste que les lectrices précédentes.

Je trouve l'écriture de Katharine Weber assez fine, en particulier lorsqu'il s'agit d'évoquer ce petit coin perdu d'Irlande, ou de dresser un beau portrait de femme. Les quelques passages sur l'art sont assez captivants, avec des références très intéressantes à W. Benjamin. J'ai trouvé d'ailleurs intéressant qu'à partir d'un tableau de Vermeer qui n'existe pas dans la réalité, l'auteur ait bâti quelque chose de complètement différent de l'intrigue brossée par Tracy Chevalier dans La Jeune Fille à la Perle. J'ai trouvé le roman de Katharine Weber assez contemplatif, en somme. On a plaisir à se perdre dans les méandres du journal intime de l'héroïne, et à respirer les vents et les embruns du large tout comme elle.

En revanche,
Spoiler:
 

Mais cela reste un bon roman, plaisant à lire, et je compte bien lire d'autres livres publiés par les éditions du sonneur (leurs livres sont très agréables à feuilleter). study

Merci à Emjy pour cette découverte ! I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeune Femme au luth de Katharine Weber   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeune Femme au luth de Katharine Weber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune Femme au luth de Katharine Weber
» le vieillard et la jeune femme
» [Higgins Clark, Mary] Recherche jeune femme aimant danser
» [Colorisation] Jeune femme aux éventails
» NDATA NSANGU ET LA JEUNE FEMME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: