Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 The Rules of Civility d'Amor Towles

Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeVen 16 Déc - 19:38

Pour faire revivre un peu le sous-forum "littérature vintage" (mais pas seulement Razz ), j'ouvre un topic à un roman publié récemment qui a fait beaucoup parler de lui outre-Atlantique, mais aussi en Angleterre, The Rules of Civility d'Amor Towles. Je ne l'ai pas encore lu mais je compte bien le faire l'année prochaine !

amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Rules of civility amor towles

Le roman se passe dans le Manhattan des années 30. Il a été comparé par de nombreux critiques au Great Gatsby de Fitzgerald. Cette affimation a des chances d'être présomptueuse mais je pense que ça vaut le coup de vérifier ...

Ce qu'en dit amazon :
Citation :
Set in New York City in 1938, Rules of Civility tells the story of a watershed year in the life of an uncompromising twenty-five-year- old named Katey Kontent. Armed with little more than a formidable intellect, a bracing wit, and her own brand of cool nerve, Katey embarks on a journey from a Wall Street secretarial pool through the upper echelons of New York society in search of a brighter future.
The story opens on New Year's Eve in a Greenwich Village jazz bar, where Katey and her boardinghouse roommate Eve happen to meet Tinker Grey, a handsome banker with royal blue eyes and a ready smile. This chance encounter and its startling consequences cast Katey off her current course, but end up providing her unexpected access to the rarified offices of Conde Nast and a glittering new social circle.
Elegant and captivating, Rules of Civility turns a Jamesian eye on how spur of the moment decisions define life for decades to come. A love letter to a great American city at the end of the Depression, readers will quickly fall under its spell of crisp writing, sparkling atmosphere and breathtaking revelations, as Towles evokes the ghosts of Fitzgerald, Capote, and McCarthy.

La critique du New York Times : Arrow

Et d'autres, très élogieuses, que je mets sous une balise spoiler. David Nicholls, l'auteur de One Day a adoré et il n'est pas le seul !
Spoiler:
 


Quelques citations qui font plutôt envie, je trouve :
Citation :
As a quick aside, let me observe that in moments of high emotion -- whether they're triggered by anger or envy, humiliation or resentment -- if the next thing you're going to say makes you feel better, then it's probably the wrong thing to say.

Citation :
It is a lovely oddity of human nature that a person is more inclined to interrupt two people in conversation than one person alone with a book.

Citation :
In our twenties, when there is still so much time ahead of us, time that seems ample for a hundred indecisions, for a hundred visions and revisions—we draw a card, and we must decide right then and there whether to keep that card and discard the next, or discard the first card and keep the second. And before we know it, the deck has been played out and the decisions we have just made will shape our lives for decades to come.

Le roman devrait sortir en français chez Albin Michel dans le courant de l'année prochaine cheers


Alors, êtes vous tentés ? Very Happy

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeVen 16 Déc - 20:34

La couverture est la même que l'édition française de Nancy Mitford La poursuite de l'amour, je ne sais pas d'ou est tirée cette photo ????

Ce roman est une ré édition ou est ce un roman contemporain ????

J'aime bien la deuxième citation



Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeVen 16 Déc - 21:20

Constance a écrit:
La couverture est la même que l'édition française de Nancy Mitford La poursuite de l'amour, je ne sais pas d'ou est tirée cette photo ????
Je ne sais pas non plus mais ça mériterait qu'on se renseigne ... Sinon, elle figure aussi sur la couverture penguin de The Great Gatsby.

Citation :
Ce roman est une ré édition ou est ce un roman contemporain ????
Ill a été publié cette année ! Very Happy

Citation :
J'aime bien la deuxième citation
Moi aussi !


_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMer 21 Déc - 12:09

Ça me donne envie de le lire moi aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeLun 9 Avr - 13:09


Soir de la Saint Sylvestre en 1937, Eve et Katey font la connaissance de Tinker Grey, un riche banquier. Ce trio infernal va vite s'entendre et passer de folles soirées a écluser les bars, pour écouter du jazz et profiter de la vie dans les quartiers chics de Manhattan. Le lecteur sombrerait vite dans l'ennui de cette vie assez rébarbative, si les aléas ne se mettaient à rompre les liens de ce trio. C'est ainsi que démarre un chassé croisé amoureux, dont bien entendu je ne dévoilerai rien.

Après un démarrage assez tranquille, pas au point que le livre tombe des mains quand même, les personnages principaux affichent une superficialité assez banale et heureusement qu'ils évoluent un peu par la suite. Katey reste l'héroine, débarquée de sa campagne, d'origine modeste, elle ambitionne plus que son boulot de dactylo auprès d'avocats. la decritpion de cette salle de 26 secrétaires est assez agréable et il est aisée de deviner que Katey cherche à s'éléver socialement.

Le récit ne sombre pas justement dans l'acccomplissement de l'idéal de cette jeune fille, l'auteur va abuser de la littérature pour donner un sens autre à ce récit, ce récit se nourrit de références: ainsi le fantôme de Wharton plane, sans compter Dickens, Billie Holidday (ce n'est pas une auteure mais une chanteuse), Agatha Christie, références à des textes fondateurs également, je ne note pas tout pour vous laisser le plaisir de la découverte. Un roman écrit par un amoureux des lettres, du cinéma, du jazz (il est assez calé) c'est évident, qu'il est difficile de ne pas partager.

Pour la comparaison avec Fitzgerald, elle ne se situe pas dans l'intrigue, ce n'est pas un Gatsby bis, cependant une douce mélancolie s'installe dans ce roman, mélancolie douce et lancinante jusqu'au terme de ce roman, qui rappelle le style de Fitzgerald. On referme le roman avec un léger frisson, sans grande surprise et avec un certaine émotion. Très agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeLun 9 Avr - 13:29

J'avais déjà très envie de le lire mais après avoir lu ton avis, je ne vois pas comment je pourrai résister à ce roman plus longtemps !

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 10 Avr - 9:47

Effectivement, Constance, tu donnes très envie de le lire ! amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles 312935
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeDim 17 Juin - 11:41

J'ai entendu parler des Règles du jeu à travers les très bonnes critiques parues dans la presse et je trouve que c'est mérité car il s'agit d'un roman très agréable à lire.

Bien que l'histoire ne soit pas très orginale (on suit l'héroïne durant une année entière de sa vie), on se régale à la lecture en grande partie grâce à l'époque où se déroule le récit : le New York de la fin des années 1930 est vraiment bien décrit, on a l'impression d'y être projeté. Il y a aussi la variété de sentiments, d'événements qui arrive à Katey (l'héroïne) durant cette fameuse année : le livre commence assez joyeusement, avec cette amitié très complice entre deux jeunes femmes, leurs petites combines pour profiter des soirées jazzy et du cinéma... Puis on a un tournant plus tragique très soudain et le récit devient plus sérieux : on a toujours le côté glamour et joyeux des soirées entre amis et des dîners chics, mais on suit surtout l'évolution professionnelle et sociale de Katey.
L'autre point fort de ce roman consiste en une abondance de références musicales mais surtout littéraires : Henry David Thoreau et son Walden occupent une place importante mais il y a aussi E.M. Forster, Edith Wharton, Charles Dickens, Agatha Christie... et même Dante.

Au final, je trouve que Les Règles du jeu a un petit côté roman initiatique : on passe de la jeune et insouciante Katey qui travaille comme secrétaire à la Katey "adulte" qui connaît la mort, la tristesse et réfléchit sur le passé et l'amitié. Je suis d'ailleurs assez d'accord avec Constance sur le fait que ce roman est empreint de mélancolie et d'une certaine nostalgie d'une période perdue.

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeLun 2 Juil - 21:19

J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman que je n'ai pas pu lâcher I love you ! Dès les premières pages j'ai été emportée par la curiosité. 1966, Katey et son époux visitent une exposition du photographe Walker Evans. Sur deux photos elle reconnaît un homme qu'elle a connu, photographié au sommet et en bas de l'échelle sociale, le tout en à peine une année. Alors elle se souvient de cette fameuse année 1938. Comme le dit Sandie c'est un roman initiatique. L'histoire d'une jeune fille venue d'une couche populaire de la société new yorkaise, qui en quelques mois va atteindre les cercles les plus fermés, s'émanciper socialement et professionnellement. Au départ Kate (ou Katey, ou Katherine) est souvent éclipsée par son amie Eve, plus ambitieuse, plus belle, plus solaire. Les deux femmes rencontrent Tinker, un riche banquier, et une amitié à trois se développe. Cependant le destin des trois amis va être transformé à jamais par un grave accident. L'année qui débutait pleine de promesses devient douloureuse, contrainte, et Kate va suivre sa propre voie, réussissant à faire éclater ses talents. Elle va rencontrer des personnes influentes qui la marqueront à jamais, découvrir la véritable identité de ceux qu'elle idéalisait et affronter ses craintes pour parvenir à assumer ses désirs. J'ai beaucoup aimé le portrait de l'héroïne principale, à qui l'on s'attache de plus en plus au fil des pages, et la vie new yorkaise des années 1930, qu'il s'agisse des hauts cercles de l'Upper East Side, ou des quartiers plus populaires. On se sent vraiment au coeur de la ville américaine durant toute la lecture et je me suis régalée. C'est en effet une histoire empreinte de mélancolie, mais aussi d'une véritable vitalité, celle d'une jeune femme qui désire se hisser au-delà de ce que la vie aurait dû lui réserver. Par ailleurs tous les personnages décrits sont profondément humains et contrastés, joliment pensés. Qu'ils soient tour à tour charmants ou ignobles on ne parvient jamais vraiment à les détester tellement leur psychologie est bien définie et crée une empathie chez le lecteur. Toutefois j'ai surtout eu une certaine tendresse pour le personnage de Wallace.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 3 Juil - 9:39

Et bien, j'ai envie de faire remonter ce roman en haut de ma PAL maintenant ! Very Happy

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 3 Juil - 13:16

Emjy a écrit:
Et bien, j'ai envie de faire remonter ce roman en haut de ma PAL maintenant ! Very Happy
Je suis sûre que le roman te plaira!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 3 Juil - 14:18

J'ai bien envie de me le procurer!!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 3 Juil - 17:45

Emjy a écrit:
Et bien, j'ai envie de faire remonter ce roman en haut de ma PAL maintenant ! Very Happy
👍

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 7 Aoû - 10:58

Je viens de terminer ce roman que j'ai beaucoup aimé. Je trouve que l'ambiance des années 30 est bien dépeinte, et j'ai apprécié l'aspect roman initiatique du récit.
Cependant, j'émets quelques réserves : je ne suis pas arrivée à cerner le personnage de la narratrice qui m'a semblé très contradictoire. Au début, elle semble fascinée par cet univers, ce qui semble logique au vu de sa naïveté et sa jeunesse, mais je pensais que lorsque qu'elle serait au fait des "règles du jeu", elle s'en détacherait comme Tinker. Au final, elle continue à vivre dans ce milieu et en devient une figure: cela m'a semblé étrange, je pensais qu'elle suivrait davantage les préceptes de son père, car elle ne semblait pas aussi arriviste que son amie Eve. On a l'impression qu'elle ne sait pas où se situer.

Je n'ai pas non plus compris l'utilité du personnage de Charlotte Sykes : je ne vois où voulait en venir l'auteur...

On n'arrive pas vraiment à s'attacher aux personnages, sauf Wallace.

Hormis ces réserves, c'est un roman qui se lit très bien et qui est très agréable!

Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 7 Aoû - 14:47

J'ai terminé ce roman dimanche soir, et j'ai été un peu déçue. Pourtant, j'avais envie d'aimer ce roman qui est loin d'être mauvais, mais je n'ai pas aimé le traitement de l'histoire racontée. J'ai trouvé le style très plat, même s'il y a de bons passages ; surtout, concernant les personnages, je partage les mêmes réserves que Miss Virginia :

Miss Virginia a écrit:
Je ne suis pas arrivée à cerner le personnage de la narratrice qui m'a semblé très contradictoire. Au début, elle semble fascinée par cet univers, ce qui semble logique au vu de sa naïveté et sa jeunesse, mais je pensais que lorsque qu'elle serait au fait des "règles du jeu", elle s'en détacherait comme Tinker. Au final, elle continue à vivre dans ce milieu et en devient une figure: cela m'a semblé étrange, je pensais qu'elle suivrait davantage les préceptes de son père, car elle ne semblait pas aussi arriviste que son amie Eve. On a l'impression qu'elle ne sait pas où se situer.
Pour ma part, je n'ai ressenti aucune empathie pour les personnages ; c'est simple, leur destin m'a laissée quasi indifférente (je fais cependant une exception pour Wallace ; même si c'est un personnage assez secondaire, je l'ai trouvé moi aussi attachant).
Il y a certes un effort louable pour reconstituer le New-York de cette époque et pas mal de références livresques (il est fait mention, entre autres, d'Agatha Christie - ces passages là m'ont interessée), mais pas d'atmosphère à proprement parler.
Pourtant, sur le papier, l'histoire est très intéressante, mais à la lecture du livre, en ce qui me concerne, la mayonnaise n'a pas pris.

Citation :
Je n'ai pas non plus compris l'utilité du personnage de Charlotte Sykes : je ne vois où voulait en venir l'auteur...
C'est qui, celle-là ? Shocked

Bref, je ne voudrais surtout pas décourager les membres de le lire, parce que c'est un livre qui ne pose aucune difficulté de lecture (j'ai même plutôt bien aimé certains scènes - la course de chevaux, le travail au journal Gotham) et qui à mon avis peut plaire, mais ne vous attendez pas à trouver l'équivalent d'un Fitzgerald ou d'un Triman Capote. Certains thèmes sont similaires, mais la comparaison s'arrête là.


_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMer 8 Aoû - 13:44

Je suis assez étonnée par votre déception. Je comprends vos arguments car j'ai au départ eu du mal à comprendre le personnage de Katey, cependant je me suis finalement attachée à elle au fil des pages. Je ne sais pas si j'ai eu de l'empathie mais je dirais que son personnage est suffisamment curieux pour que je me sois sentie concernée et emportée par son regard. Il est vrai que l'on garde un certain détachement vis à vis de ces personnages que l'on peine parfois à cerner totalement, il n'empêche que j'ai beaucoup apprécié l'intrigue du roman dans son ensemble. C'est un livre assez dur. Il débute avec la fête de la St Sylvestre, avec un ton plutôt léger, mais la suite n'est faite que d'histoires d'ambition, de classe sociale, de volonté de réussir et d'être, de paraître et de déceptions. J'imagine que cela peut laisser une impression amère.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMer 8 Aoû - 16:24

Déja contente que tu l'ai lu jusqu'au bout Popila, c'était pas gagné!

Summerday, ce ne sont que quelques réserves amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles 346347 , moi aussi j'ai eu une perte d'intérêt en cours de route, je crois que c'est sur la fin que j'ai réellement apprécié, je crois que le coté mélancolique a eu raison de moi et aussi la connivence avec l'auteur, concernant ses goûts littéraire et musicaux. C'est vrai que l'ambiance de ce roman est plus à la tristesse et que cela ne colle pas toujours avec l'image festive du jazz

Citation :
de Miss Virginia
je ne suis pas arrivée à cerner le personnage de la narratrice qui m'a semblé très contradictoire. Au début, elle semble fascinée par cet univers, ce qui semble logique au vu de sa naïveté et sa jeunesse, mais je pensais que lorsque qu'elle serait au fait des "règles du jeu

C'est vrai que c'est difficile de s'identifier à ce personnage, (c'est vrai que le passage ou elle quitte son poste de secretaire alors qu'elle est sur le point d'obtenir une promotion Evil or Very Mad je n'étais pas trop en phase avec ses plans de carrière ) je l'ai interprété à ma façon, le fait que l'on se situe entre deux époques fin des années 30 et à l'approche de la 2nde guerre, il y a comme un flottement, les temps changent et cela lui echappe, la volonté d'entreprendre à l'américaine.

Citation :
de Popila
j'avais envie d'aimer ce roman qui est loin d'être mauvais, mais je n'ai pas aimé le traitement de l'histoire racontée. J'ai trouvé le style très plat, même s'il y a de bons passages

C'est vrai que le style est simple et la lecture rapide, un style plat que l'on retrouve dans pas mal de romans contemporains, J'ai également éprouvé une légère décéption quand après avoir lu Paris est une fête d'E Hemingway, je me suis plongée dans Mrs Hemingway de Paula Mc Lain. Je suis persuadée que la lecture d'un roman de l'époque donnera un autre aperçu.


Je crois que chacun à sa propre émotion à la lecture et c'est intéressant de pouvoir l'exprimer et ça c'est très bien!

Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeMar 14 Aoû - 11:30

Constance a écrit:
Déja contente que tu l'ai lu jusqu'au bout Popila, c'était pas gagné!
C'est vrai ! lol!

@ Summerday : Constance a très bien résumé mon ressenti. C'est un livre qui a des qualités et je comprends très bien qu'on puisse l'apprécier, mais comme je l'ai dit un peu plus haut, je n'ai éprouvé presque aucune empathie pour les personnages, et le style ne m'a pas emballée non plus.

@ Constance : je suis d'accord avec toi concernant l'ambiance mélancolique du roman.

Citation :
(c'est vrai que le passage ou elle quitte son poste de secretaire alors qu'elle est sur le point d'obtenir une promotion Evil or Very Mad je n'étais pas trop en phase avec ses plans de carrière )

C'est un passage curieux, en effet. Je ne m'y attendais pas du tout ; c'est comme si d'un coup elle envoyait valdinguer un métier qui ne lui plaîit pas parce que pas assez "glamour". Je n'ai pas compris pourquoi elle ne l'avait pas fait plus tôt, à ce compte là. C'est ce genre de passage qui me fait dire que l'intrigue avance "par à-coups". Et pourtant, quand on s'efforce de résumer le roman, elle est très claire. Contrairement à l'impression qu'on a en lisant le livre, où on a souvent l'impression d'être embarqué dans un bateau qui ne sait pas bien où il va.

Citation :
C'est vrai que le style est simple et la lecture rapide, un style plat que l'on retrouve dans pas mal de romans contemporains, J'ai également éprouvé une légère décéption quand après avoir lu Paris est une fête d'E Hemingway, je me suis plongée dans Mrs Hemingway de Paula Mc Lain. Je suis persuadée que la lecture d'un roman de l'époque donnera un autre aperçu.
Tout à fait d'accord avec toi concernant le style qui se démarque assez peu des productions actuelles. Je pense également que la lecture d'un roman de l'époque donne lieu à quelque chose d'assez différent.

_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeJeu 28 Fév - 22:54

Je viens de finir The rules of civility et je me retrouve plutôt dans l'avis de Miss Virginia et de Popila : c'est un roman qui a un certain nombre de qualités, mais auquel je n'ai pas accroché. Il m'a fallu 15 jours pour le finir et il m'a fait passer à deux doigts de la panne de lecture.

Contrairement à vous, je lui trouve au moins là, un point commun avec Fitzgerald. Je trouve que Tinker Grey est très inspiré de Gatsby, tant sur son histoire que sur la manière très mystérieuse dont il nous est montré. Et je trouve que la description de cette année 1938 reprend la manière un peu languissante et a-rythmée des romans de Fitzgerald, ce qui est un aspect de cet auteur auquel je n'accroche pas du tout.
(donc si vous aimez ça chez Fitzgerald, vous aimerez sans doute ce roman)
En revanche, j'aime énormément le style très poétique et travaillé de Fitzgerald, que je ne retrouve pas du tout ici. Comme le dit Constance, le style est très simple et pas du tout recherché.

J'ai surtout eu beaucoup de mal à retenir le nom des personnages et à les situer. En dehors de Kate, Eve et Tinker (et Mrs Grandyn), j'ai eu beaucoup de mal à m'y retrouver. Les descriptions de soirées chics avec X, Y ou Z ont très vite perdu de leur intérêt. Si certains personnages accrochaient mon attention pour quelques scènes (Wallace, Dicky), je les oubliais dès qu'ils sortaient de scène.

En revanche, j'ai bien aimé la description du travail des secrétaires à l'époque, la pression sociale et la difficulté qu'avait une femme à travailler. J'ai trouvé ça chaleureux et intéressant - peut-être parce que ma grand-mère avait l'âge de Kate et était elle aussi secrétaire, à la même époque. La description de Gotham et de la fondation du journal était elle aussi intéressante.

Je me suis plutôt attachée au personnage de Kate, que je trouve intelligente et observatrice. C'est agréable de faire ce voyage à ses côtés, sans doute plus qu'aux côtés d'Eve qui m'a profondément agacée.
Contrairement à Miss Virginia, je ne vois pas de contradiction dans le personnage de Kate. Elle suit précisément le conseil de Mrs Grandyn (p138) : "But if I were your age, I wouldn't be trying to figure out how to get into Carrie's shoes - I'd be trying to figure out how get into Jake's." Elle ne reste pas dans ce monde en se mariant, en se prostituant, mais elle gagne son entrée à la sueur de son front, grâce à son travail à Gotham.

Au final, je ne regrette pas cette lecture, mais je suis contente de l'avoir finie.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitimeVen 1 Mar - 17:03

Comme tu peux t'en douter, je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris, AKina. Wink

Moi aussi, j'ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre. Et je suis entièrement d'accord avec ta comparaison avec Gatsby le Magnifique : Tinker a qqc de Gatsby, mais pour ce qui est du style, rien à voir avec Fitzgerald. J'ai même trouvé que tout l'aspect "j'essaye de rendre l'atmosphère d'une époque en évoquant la musique qu'on écoutait à ce moment là" sentait un peu trop le truc documenté et pas forcément bien amené, et naturel.

Akina a écrit:
Si certains personnages accrochaient mon attention pour quelques scènes (Wallace, Dicky), je les oubliais dès qu'ils sortaient de scène.
👍

Mais c'est un livre qui a aussi des qualités, comme tu le soulignes.

Perso, je n'ai pas accroché avec le personnage principal, mais son parcours est intéressant.


_________________
amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: The Rules of Civility d'Amor Towles   amor towles - The Rules of Civility d'Amor Towles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
The Rules of Civility d'Amor Towles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max Rules DVDRIP FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Littérature "vintage"-
Sauter vers: