Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Irène Némirovsky

Aller en bas 
AuteurMessage
Constance
Bookworm
Constance


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeMar 6 Déc - 20:58

J'ouvre un topic à une romancière d'origine russe Irène Némirovsky
- que je place volontairement chez les Auteurs Français, car Irène Némirovsky avait demandé la nationalité française et les circonstances historiques ne lui ont pas permis de l'obtenir- Elle a écrit majoritairement en langue française.

Irène Némirovsky Suite_10

Cette romancière est sortie de l'oubli, lorsqu'elle obtint en 2004 à titre posthume le prix Renaudot pour Suite française. Ce roman a pour toile de fond la débâcle de Juin 1940, à travers les destins croisés de différents personnages. Irène Némirovsky savait que l'époque était propice à romancer une période assez terrible.

D'origine russe et juive, sa famille avait fui la Russie pour la France. Irène est une adolescente lorsqu'elle débarque en France. Elle vécut une jeunesse et adolescence dorée, sa famille étant issue de l'aristocratie russe. Cependant, ses rapports restent conflictuels avec sa mère. Après des études à La Sorbonne, elle décide de devenir écrivain.

Elle connait rapidemment le succès avec un roman David Golder publié en 1929, ou elle retrace la vie d'un riche banquier russe, inspiré par la figure paternel. D'autres romans sont publiés de 1930 à 1942. Elle a commencé à publier sous le pseudonyme de Pierre Nerey dès les années 1920 des nouvelles pour des revues.

En 1942, elle s'installe avec sa famille en zone libre. Victime des lois anti juives, elle se voit refuser ses manuscrits par différentes maison d'éditions et ne peut presque plus publier. Elle débute l'écriture de Suite française, qui restera inachevé. Ce roman était prévu pour être une saga de 4 livres. Elle est déportée dans un premier temps à Pithiviers en 1942, puis à Auschwitz. L'histoire de cette femme écrivain est passionnante, et se réflète dans ses romans.

Le premier roman lu est Suite française, puis La chaleur du sang un roman qui n'est pas sans rappeler les émotions charnelles du Diable au Corps de Raymond Radiguet. Plus je la lis, plus je suis intriguée par son style et grande envie de la découvrir encore plus.

Pour le challenge vintage, je viens de terminer Le Bal, courte lecture.

Irène Némirovsky Le_bal10




Citation :
Le bal est l'histoire de l'ascension familale des Kampf. Nouveaux riches d'après la crise de 1929, grâce à des spéculations boursières, le couple Kampf a quitté le logement derrière l'Opéra Comique à Paris, pour un bel appartement dans les quartiers chics. Nouveaux riches, ils décident d'inviter leurs relations pour un bal. Un évènement capital pour eux, ils vont donner leur premier bal, pour marquer cette ascension sociale dans la bonne société. Antoinette, leur fille de 14 ans, s'enthousiasme à l'idée de ce bal, or sa mère refuse qu'elle y participe.


Irène Némirovsky fait partie des écrivains poignant, chez elle je trouve toujours ce petit passage dénotant de l'intériorité du personnage, qui le transcende, le rend marquant, voire perturbant. Ici c'est Antoinette, jeune adolescente, témoin du milieu social dans lequel, elle évolue et adolescente qui se rebelle. Elle pleure tout son saoûl, en maudissant ses parents "...une enfant de quatorze ans, une gamine, c'est quelque chose de méprisable et de bas comme un chien ..." Scène marquante de cette adolescente, qui se trouve exclue du monde d'adulte. Or, derrière une figure d'ange se cache bien souvent un démon qui sommeille!



En toile de fond de cette nouvelle, Irène Némirovsky retrace l'intérieur bourgeois de cette famille, avec le portrait de Rosine, la mère d'Antoinette. Rosine ne se préoccupe que de son train de vie, et rêve de convoler dans les hautes sphères. Sens de la concision, acte percutant, émotions explosant à la surface, tout cela se retrouve dans l'écriture d'Irène Némirovsky. La nouvelle est courte et met à fleur de peau, tant la petite Antoinette étonne, par sa capacité à interférer dans les projets de la mère de manière si attendue.


Avez vous lu cette auteure? Comptez vous la lire un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeMer 7 Déc - 16:37

Je n'ai lu que Le bal pour l'instant. J'ai beaucoup aimé ce roman, et la critique des "nouveaux riches" qui apparaît dans ce court roman. Comme tu le dis, le personnage d'Antoinette est un personnage à la fois émouvant et étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
Haydée


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeMer 7 Déc - 17:15

J'adore ! C'est une très bonne idée de lui ouvrir un sujet !

J'ai lu le bal et David Golder et j'ai beaucoup aimé les deux. En quelques mots (bon, un peu plus d'accord Razz mais ces deux romans sont tout de même très courts! ) elle crée une situation assez chargée émotionnellement et l'amène à un dénouement rapide, efficace et poignant. Mes lectures sont assez anciennes, alors voilà l'impression qu'il m'en reste.
J'ai toujours envie de lire d'autres de ses romans mais je recule toujours mes achats...Ce topic va peut être me permettre de concrétiser cela ...L'avenir nous le dira! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeJeu 8 Déc - 1:09

Quelle belle idée, ce topic! Nemirowski est une des plus belles écritures, une des plus pures, une des plus poignantes parmi celles du XXe siècle. Je crois avoir lu presque tout ce qui est diponible d'elle. Et chaque roman me paraît plus beau que le précédent! Saviez-vous qu'elle était âgée d'une vingtaine d'années (ou à peine) lorsqu'elle a envoyé son premier roman DAVID GOLDER à un éditeur. Seulement, sur le manuscrit, elle avait oublié d'indiquer son adresse. L'éditeur a alors fait paraître une annonce dans les journaux pour la retrouver.
Son nom m'avait attirée, j'étais ado, en 1975, sur la 4e de couverture de la version livre de poche de "Le facteur sonne toujours deux fois" de James Cain où, en une phrase, et peu de mots, elle disait toute l'énergique beauté de la littérature noire américaine. Sa fille, Elisabeth Gilles, longtemps éditrice, et décédée maintenant, avait d'ailleurs traduit pas mal de romans américains dans les années 60. Avant de mourir, elle a écrit un livre-biographie sur cette mère qu'elle a peu connue, et qui s'intitule 'Le Mirador".
Encore bravo de lui consacrer ces pages. Nemirovski le mérite, et ô combien! C'est une géante de la littérature française et de la littérature tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeJeu 8 Déc - 12:22

Je n'ai pas encore lu David Golder, je pense que ce sera le prochain, que je choisirai.

Haydée a écrit:
En quelques mots (bon, un peu plus d'accord Razz mais ces deux romans sont tout de même très courts! ) elle crée une situation assez chargée émotionnellement et l'amène à un dénouement rapide, efficace et poignant. Mes lectures sont assez anciennes, alors voilà l'impression qu'il m'en reste.

Tes souvenirs sont excellents Haydée, d'autant plus que ces situations émotionnelles, lui sont bien souvent inspirées par ce qu'elle a vécu. Suite Française est bien plus étoffée, ce roman m'a submergée, je devais régulièrement le poser et attendre quelques jours avant de le reprendre.

Invité 1, je pense que tu peux t'identifier sur le forum et te présenter cela nous permettra de mieux te connaitre et de discuter.Tu peux choisir un pseudo ou ton prénom, sur le forum tout le monde est bienvenue pour discuter lecture, cinéma, et de pleins d'autres choses.

C'est vrai que l'histoire d'Irène Némirovsky est truffée d'anecdoctes comme celle de l'éditeur, et il est très difficile de dissocier son oeuvre, de sa vie. Cela fait un peu partie de la découverte pour cette auteure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
Emjy


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeJeu 8 Déc - 19:45

Vous avez vu que l'oeuvre complète (enfin il me semble scratch ) d'Irène Némirosvky est sortie récemment en un coffret de 2 volumes à la Pochothèque ? Je compte bien me le faire offrir à Noël santa lol!


Irène Némirovsky 3277450218904-G

_________________
Irène Némirovsky Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeJeu 8 Déc - 20:23

Ah non je n'avais pas vu ça, c'est une bonne nouvelle!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
Constance


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeJeu 8 Déc - 20:42

Je suis confuse de ne pas avoir reconnu Malika Embarassed , enfin votre enthousiasme à évoquer Irène Némirovsky et sa découverte en 1975 m'a fait un grand effet car c'est un vrai déclic de lire cette auteure, une forme de connivence s'installe avec elle! Sans la publication de Suite française, je ne sais pas si je l'aurais lu un jour!

Lire Suite française était un vrai plaisir de lecture, parfois un peu difficile en terme d'émotions, à la fin du roman étaient présentés les manuscrits de l'auteure, en parallèle je lisais également l'histoire de cette femme, et j'étais captivée par cette femme écrivain, sa manière d'écrire, de concevoir son roman.

Emjy, Je compte moi aussi sur le père Noel pour les Oeuvres complètes, je croise les doigts. Enfin ca doit représenter 2000 pages de lecture Chouette!!!!! Je me lirais surement David Golder en premier.

Merci pour ta présentation de La chaleur du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
Caelan


Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitimeLun 14 Jan - 14:57

Je viens de finir Suite française. Si j'ai trouvé la première partie une peu longue, la deuxième partie qui relate la victoire allemande, leur installation dans les demeures françaises jusqu'à leur départ pour la guerre avec la Russie m'a beaucoup plu. On découvre les pensées des français envers les allemands et leurs différentes attitudes. J'ai trouvé les personnages intéressants surtout Lucile Angelliers qui a une histoire très touchante et intéressante.
D'une manière générale j'aime le fait qu'il y ait plusieurs histoires qui soient toutes plus ou moins liées. La première partie est d'ailleurs très intéressante puisque cela permet d'avoir un large tableau des attitudes durant l'exode, des bassesses que des exilés commettaient envers d'autres exilés jusqu'aux actes généreux d'exilés ou de villageois.
J'avais déjà lu Le Bal qui m'avait beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Irène Némirovsky Empty
MessageSujet: Re: Irène Némirovsky   Irène Némirovsky Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Irène Némirovsky
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bal d'Irène Némirovsky
» [Nemirovsky, Irène ] Les chiens et les loups
» Némirovsky Irène
» Irène Némirovsky
» [Némirovsky, Irène] Les vierges et autres nouvelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine :: Irène Némirovsky-
Sauter vers: