Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Sam 5 Nov - 14:08

Un roman qui me tente beaucoup depuis que j'ai lu sa présentation dans une revue ce matin :

Citation :
Dans le New-York des années cinquante, cinq femmes d'horizons différents, secrétaires dans une maison d'édition, aspirent à un avenir heureux et cherchent leur place au soleil dans une société dominée par les hommes. Si l'une ambitionne d'être directrice éditoriale, l'autre rêve secrètement d'être chanteuse, et à la troisième seul importe un mariage réussi...A travers le portrait croisé de ces cinq héroines, c'est toute une société et toute une époque qui renaîssent sous la plume talentueuse de Ronna Jaffe, époque à laquelle le mariage était, pour les femmes, un sésame indispensable ...Publié en 1958 aux Etats-Unis, ce premier roman qui n'a pas pris une ride rend un très bel hommage aux femmes, dans une atmosphère rétro pleine de charme, clin d'oeil à la série Madmen.
Apparemment, ce livre a même été adapté au cinéma dans les années 1950-60. Wink

Et vous ? Tentés ? Question

J'espère pouvoir vous en dire plus bientôt ! sunny


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI23
Dingley Bell resident



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Sam 5 Nov - 16:04

Je te le conseille vivement Popila : je l'ai terminé la semaine dernière.
J'ai adoré ce côté désuet, surrané des années 50 dans le New-York de cette époque-là où les femmes étaient malheureusement rabaissées au stade d'objets. Et tout cela dans le monde de l'édition ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 6 Nov - 18:22

J'essaierai de le lire bientôt, j'ai lu plein de critiques positives dans la presse Very Happy

Pour l'anecdote, ce roman a été réédité récemment outre atlantique suite au succès de la série Mad Men, où on voit Don Draper, le héros, le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 6 Nov - 18:52

Je ne connaissais pas mais c'est très tentant, merci Popila! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Lun 7 Nov - 6:33

Je l'ai justement commencé, j'en suis à la moitié, le roman était dans ma PAL depuis quelques semaines; et pour l'instant j'aime beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Lun 7 Nov - 9:28

Je l'ai aussi en lecture en ce moment , que de très bonnes critiques en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 13 Nov - 18:51

Je l'ai terminé ce week end et j'ai bien aimé, ce n'est pas forcément un coup de coeur, mais je l'ai trouvé très intéressant surtout quand on sait que l'auteur l'a écrit dans les années 50.

Rien n’est trop beau, nous montre comment vivaient et pensaient la majorité des femmes new yorkaises au début des années 50, le monde du travail pour ces femmes, et le début de leur libération de carcans sociaux et de certaines illusions.

Le roman est plaisant et intéressant à lire, une énorme contradiction avec désir de carrière professionnelle, mais qui sont persuadées que le véritable bonheur reste dans un mariage et dans la vie de femme au foyer, dû à une éducation vieux jeu; le roman décrit une nouvelle génération de femmes qui ne sont pas encore à l'époque de la libération féminine des années 60/70 mais qui ne sont déjà plus dans le format de leurs mères et donc tiraillées entre deux modèles de vie qui ne sont à l'époque pas encore compatible.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 20 Nov - 10:16

J'ai terminé ce roman la semaine dernière, et j'ai beaucoup aimé cet ouvrage de Rona Jaffe publié en 1958. Wink

J'ai été d'abord un peu déconcertée par le début, car la romancière prend le temps de poser ses personnages (ce qui ne veut pas dire que cela soit ennuyeux, bien au contraire, mais je m'attendais à un roman plus dynamique et plus enlevé). Cinq héroïnes très différentes les unes des autres, âgées à peu près d'une vingtaine d'années, font leur entrée dans une maison d'édition. Elles vont être amenées à faire des choix amoureux et professionnels très différents, puisque l'une fera un mariage classique traditionnel, arrêtant alors de travailler pour avoir des enfants ; la seconde, comédienne travaillant comme secrétaire pour combler des fins de mois difficiles, s'amourachera d'un producteur ; la troisième tombera amoureuse d'un fils de famille qui la laissera froidement tomber ; la quatrième, fraîchement divorcée et mère, réussira à refaire sa vie ; et enfin la dernière finira par privilégier sa carrière, se révélant incapable, après des fiançailles rompues, de renouer avec les conventions qui régissent la vie d'un couple dans les années 1950-1960.

Sans que ce soit un coup de coeur (ceci dit, c'est difficile pour moi en ce moment de passer à autre chose après La couleur des sentiments, et Rien n'est trop beau a quand même su me captiver), j'ai trouvé l'intrigue très fluide, jamais ennuyeuse. Les personnages féminins et masculins sont très crédibles et attachants. C'est une fiction qui n'est jamais artificielle ; le New-York mythique de ces années là, tel qu'on peut le découvrir dans des films de Billy Wilder comme Sept ans de réflexion et La garçonnière, est bien restitué, et les problèmes de ces femmes (comment conjuguer le modèle conjugal traditionnel et la vie professionnelle) gardent tout leur actualité. La réflexion de l'auteur est fine (aucun modèle n'est montré comme étant supérieur aux autres ; certaines femmes suivent un parcours très conventionnel, d'autres s'efforcent de s'engager dans une autre voie, non sans mal) et son style, bon : c'est simple, mais bien écrit ; les scènes d'amour sont dépeintes avec beaucoup de pudeur, et ce roman n'exclut pas quelques touches d'humour.

Bref, je le conseille à tous ceux qui s'intéressent au New-York des années 1950-60 et à la condition féminine.

_________________


Dernière édition par Popila le Dim 20 Nov - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 20 Nov - 15:50

Et bien, ça donne envie ! Je vais me le réserver à la bibliothèque ! Je sens que ce roman a tout pour me plaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 20 Nov - 16:23

J'ai hâte d'avoir ton avis, alors ! Very Happy

Je pense que je vais me renseigner sur les autres romans écrits par cette romancière ; j'espère que certains ont été / vont être traduits en français. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 20 Nov - 16:26

Ah, j'ignorais qu'elle en avait écrit plusieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandarine
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 20 Nov - 16:29

Je l'ai commandé au Papa Noel!
Il me fait de l'oeil depuis un moment dans les rayons mais j'ai su résister!
Je ne savais pas non plus qu'elle avait écrit d'autres romans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Mer 22 Aoû - 20:28

Je l'ai lu cette semaine sur les conseils d'Emjy et j'ai vraiment bien aimé. C'est un bon page turner avec une écriture assez fluide. Je crois que mes deux personnages préférées étaient Carolyn et Barbara, surtout Carolyn. J'aimerais bien avoir un livre sur son évolution professionnelle en fait Wink

Je le recommande à tout le monde ! On passe un agréable moment et ça fait réfléchir à la vie, surtout quand on est une fille d'une vingtaine d'années je pense !

J'ai trouvé d'autres romans de Rona Jaffe sur le net, apparemment au début des années 2000 les éditions Harlequin ont publié qq ouvrages, mais ça ne doit pas être ultra facile à trouver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Jeu 23 Aoû - 13:03

Et bien, je suis contente que tu aies aimé ce roman, Poppée, surtout que je ne l'ai pas encore lu. J'ai juste fait du lobbying à partir des critiques élogieuses postées ici Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Jeu 23 Aoû - 22:01

Ce roman a le mérite d'être une photographie sociologique très intéressante, et "en direct", de la vie de la femme new-yorkaise moyenne de cette époque-là. Il se lit, en outre, de façon très agréable.
( Et j'ignorais qu'Harlequin avait mis son nez dans les bouquins de Rona Jaffé).

Je copie ci-dessous ce que j'avais déjà écrit dans un post, il y a quelques mois, sur le topic "La Mode dans les fifties":

Jean Negulesco, qui a réalisé How to marry a millionnaire, a également réalisé The Best of everything, d'un best seller qui vient d'être réédité en France sous le titre Rien n'est trop beau, et qui a de nouveau du succès comme au moment de sa sortie à la fin des années 50's. Dans ce film, qui présente des "average working girls" (façon Hollywood!) dans une maison d'édition à NY, les comédiennes portent des vêtements 50's typiquement new yorkais, dans un environnement de meubles, de bureaux, de petits objets de l'époque. Ce film est sociologiquement intéressant pour ça, car il a été fait à l'époque où "ça se passe".


A noter dans le rôle de Gregg, la top model vedette que tout le monde s'arrachait alors: Suzy Parker que l'on aperçoit, notamment, dans son propre rôle de mannequin, au générique de Drôle de Frimousse, film centré sur la mode comme chacun sait."

A cela, il faut rajouter que ce film est tout de même dramaturgiquement assez lourd, voire un peu indigeste d'un point de vue cinématographique, bref, un peu boum boum.
Reste l'esthétique de l'époque, son charme, et les acteurs plutôt bons.
Le bouquin est plus raffiné.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Jeu 23 Aoû - 22:11

J'ignorais complètement que le roman avait été adapté au cinéma ! Voilà une raison supplémentaire de le découvrir !

Pendant que j'y suis, je poste la bande-annonce de l'époque Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Jeu 23 Aoû - 22:27

Précisons que les couleurs du film sont très très belles, dans un beau Technicolor de la firme De Luxe, et qu'il est en Cinémascope. L' "Art decorator" et le chef opérateur du film ont fait un magnifique boulot !

La copie du DVD est de bonne qualité. Je dis ça parce que c'est réellement l'atout esthétique principal du film.
Une ambiance Mad men... mais d'origine. Pas de la reconstitution. Du vrai, pas du toc.
Mieux vaut donc le voir sur un écran pas trop petit, sinon on ne profite pas du Cinémascope et c'est trop dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Ven 24 Aoû - 20:05

J'avoue que le film me tente assez également, mais la bande annonce est assez "lourde" tout de même. Le DVD n'existe qu'en zone 1, je vais essayer de trouver un moyen de pouvoir le voir en zone 2. Merci beaucoup pour ton avis Juniper Sling.

Et j'étais très étonnée de voir qu'Harlequin avait publié certains de ses romans mais ça ne m'arrêtera pas je pense. J'ai trouvé que celui là était un excellent page turner, ni trop ni pas assez Wink Et comme j'aime beaucoup lire des romans avec des héroïnes et des héros entre la fin des études et le début d'une carrière pro, ce livre m'a plutôt parlé !

Il sort en poche à la rentrée, pour celles et ceux que ça intéressent.

Juniper Sling, as-tu lu d'autres romans de Rona Jaffe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Ven 24 Aoû - 20:23

Poppée a écrit:
Il sort en poche à la rentrée, pour celles et ceux que ça intéressent.
Merci pour l'info. Je me laisserai peut-être tenter cette fois ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Ven 24 Aoû - 22:55

Poppée a écrit:
J'avoue que le film me tente assez également, mais la bande annonce est assez "lourde" tout de même.

Jean Negulesco n'a jamais brillé par sa finesse ni sa légèreté, en effet! Very Happy Le meilleur (Comment épouser un millionnaire, La Femme aux cigarettes, Papa Longues-Jambes ) , c'est-à-dire "le moins mauvais", de son oeuvre se situe finalement dans le très moyen. Mais l'indigeste (comme je le disais plus haut) est hélas beaucoup plus courant chez lui.

Il faut avoir vu "Three coins in a fountain", par exemple, pour avoir une idée de l'ennui sans fond qu'il peut susciter!
C'est drôle d'ailleurs, car sur des sujets à peu près semblables, sur des projets du même tonneau, on peut voir que des réalisateurs raffinés, distanciés, intelligents, comme Douglas Sirk ou Minnelli, ou Henry King, savent transcender la matière et faire des monuments.

Alors qu'un planplan besogneux comme Negulesco, reste, lui, au ras de pâquerettes.

Mais il avait une vraie qualité : il savait (visuellement) très bien s'entourer. Il obtenait donc de très belles vedettes, de magnifiques chefs op', de somptueux costumiers, décorateurs... Et ses films sont de jolis livres d'images. Sans contenu profond. Mais cette superficialité n'est pas désagréable.

Elle devient presque un charme. Et son goût du détail confère à ses films un aspect socio-ethnographique plutôt intéressant 50 ou 60 ans plus tard.

Rien n'est trop beau n'échappe donc pas à la règle. C'est joli à regarder mais c'est peu nourrissant, comme un bonbon rose vif. Ou un chewing gum. C'est bon au début, puis on en a assez, on attend que ça se termine... Rolling Eyes en se disant "tiens, joli ce chapeau!" ou "Cette lampe, là, à droite, je veux la même"...

C'est dommage, néanmoins. Le livre aurait mérité mieux, même si lui-même n'est pas à classer dans les chefs-d'oeuvre littéraires non plus.

@Poppée: Sur ta perception de la bande-annonce, et à la décharge (quand même, le pauvre!) de Jean Negulesco, je dois absolument attirer ton attention sur le fait que l'image Cinémascope (qui est un long, long rectangle), est devenue ici, par la magie de youtube, un... carré de la taille d'un timbre-poste ! gasp ! Shocked

Il manque donc 1/3 de l'image sur chaque côté (c'est énorme). Les couleurs complètement pouraves n'ont rien à voir avec l'original. L'écran est étiré en hauteur : les acteurs ont l'air d'être vus dans un miroir déformant. Suspect Bref, ça ne rend pas du tout justice à la magnifique photo du film !
Des trailers présentés comme ça, coupés, tronqués, pourris, ça ôte l'envie de voir n'importe quel film. Ce sont des tue-l'amour ces trucs-là, je comprends ta réaction.

Or, justement , l'atout de ce film-là , c'est l'image !
Et puis aussi: l'époque, l'ambiance, les 50's. New York. Les robes. Les meubles. Les intérieurs. Les extérieurs.....

Jean Negulesco était dessinateur, ami de Picasso, Dali, etc. Peut-être croyait-il que faire de la belle image, c'était faire de la mise en scène ? Et que de bons acteurs suffisent à faire avaler des clichés dialogués ?

Il avait tort, évidemment. Cela ne suffit pas. Mais en attendant, ça se laisse regarder, façon carte postale et/ou façon "comment c'était avant?". Et , ma foi, moi ça me va, je peux m'en contenter si je suis avertie, si je sais que je ne dois pas attendre davantage.
Voilà. J'espère avoir été plus précise.

Non, je n'ai lu aucun autre livre de Rona Jaffe.



Dernière édition par Juniper Sling le Dim 26 Aoû - 9:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Sam 25 Aoû - 7:03

Je me laisserai sans doute tenter par l'édition poche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Sam 25 Aoû - 9:09

Merci pour toutes ces précieuses informations, Juniper Sling Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Sam 25 Aoû - 12:14

+1 c'est vraiment très intéressant tout ce que tu nous apprends Juniper Sling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Rien n'est trop beau Rona Jaffe et Jean Negulesco   Dim 26 Aoû - 9:05

Je n'ai fait que me souvenir de ma lecture de "Un Flâneur à Hollywood" , par Jean Negulesco lui-même. Ce livre de mémoires lui ressemble, d'ailleurs : agréable, superficiel, brillant, un poil clinquant. Mais on ne va pas bouder son plaisir. C'est une "flânerie" après tout!
Il était un Européen, parlait parfaitement le français et adorait la France. Quand il n'était pas à Hollywood, il allait dans son refuge de Cagnes-sur-mer. La Riviera où se trouvaient alors tous les artistes à cette époque-là (Cocteau, Dali, Tristan Tzara, Surréalistes, Dada, etc...) .
Pour le plaisir, je vous joins quelques-uns de ses dessins... Je les trouve plutôt bons.



JEAN COCTEAU

SPENCER TRACY

KATHARINE HEPBURN !!

JOAN CRAWFORD







Dernière édition par Juniper Sling le Dim 26 Aoû - 13:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   Dim 26 Aoû - 9:31

Impresionnant ! Merci beaucoup pour ces photos ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rona Jaffe : Rien n'est trop beau
» [Jaffe, Rona] Rien n'est trop beau
» Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe.
» TROP BEAU!!!!
» Trop beau pour être vrai?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: