Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 ALIAS, un bilan mitigé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 17 Jan - 22:41

ALIAS, série américaine diffusée entre 2001 et 2006, comporte 5 saisons d'inégales qualités et crée par JJ Abrams à qui l'on doit aussi Félicity.


On y suit les aventures d’une jeune femme de 27 ans qui est en dernière année de fac à Los Angeles, entourée de ses deux meilleurs amis, et de son petit ami qui vient juste de lui demander de l’épouser.

Pour payer ses études, elle travaille pour une banque ; mais en réalité elle travaille depuis 7 ans pour une branche clandestine ultra secrète de la C.I.A., le SD6. Elle est envoyée aux quatre coins du monde pour effectuer des missions plus ou moins dangereuses. Ce qui complique la vie de Sidney, c’est qui lui est interdit de dire la vérité sur son travail à son entourage sous peine de mort pour celui entrée dans la confidence.


Mais avec son fiancé, elle ne peut s’empêcher d’être franche avec lui ; après que le SD6 l’ai découvert, ils éliminent la fuite et Sidney décide de démissionner. Hélas pour elle on ne démissionne pas du SD6. C’est à ce moment qu’elle découvre que son propre père avec qui elle est en froid, est lui aussi agent du SD6 et il lui avoue alors que cette organisation n’est pas affiliée à la C.IA. , mais qu’elle est l’ennemie que le gouvernement essaye de faire tomber. Elle décide alors de s’engager avec la vraie C.I.A. et de devenir agent double pour faire tomber le SD6 de l’intérieur. Dernière révélation pour la pauvre Sidney, son père est agent double pour le compte de la C.I.A. bien avant que sa fille en ait eue l’idée. Elle va désormais partagée son quotidien entre la fac, son contact CIA Vaughn, et le SD6.

Bref, vous l’aurez compris, c’est compliqué à raconter mais pas à comprendre.

Alias est une série d'espionnage qui a su se démarquer des autres séries de l'époque sur plusieurs points.

Ces personnages, Sydney, Jack mais aussi une galerie de personnages secondaires intéressants et complexes comme Irina Derevko, Sloane, ou encore Sark, l'un de mes personnages préférés, surtout grace à son humour tordu!


Sydney l'héroîne, belle, forte, jeune, doué et talentueuse, elle a des amis très compréhensifs et très présents; elle est aussi excellente dans ses études, parmi les meilleures de sa classe malgré les missions physiquement difficile et qui l'emmène à l'autre bout du monde; pas de problème ou de fatigue dut au décalage horaire, elle passe d'un aéroport à un examen sans aucun soucis; sa perfection pourrait rendre ce personnage très agaçant, mais certains autres aspects de sa vie contre balance toutes ses qualités; sa mère, son père, son enfance, ou encore la pression et le stress de sa triple vie, une version pour le SD6, une version pour la CIA et une autre pour ses amis et proches.

Et puis il y a Jack Bristow, le père, qui peut paraitre froid et détaché mais on apprend vite que ce n'est qu'une apparence; fidèle en amitié et en amour, Jack est aussi le plus doué et le plus compétent des agents, et son amitié ambigu avec Sloane est très prenante au fil des saisons.


L'originalité de la série repose aussi sur le processus d'un épisode, qui enchaine les missions, chacune se déroulant dans un pays différent, sur un continent différent, l'action est omniprésente, et on adore voir Sydney déambuler dans toute sorte d'endroit dans toute sorte de tenue et de coiffure, sans parler que chaque épisode finit par un cliffangher assez impressionnant.

Mis à part le fil conducteur constitué par "comment va-t-elle détruire le SD6 là où beaucoup on échouer", "va t-elle succomber à Vaughn?" ou encore "va-t-elle se faire démasquer par ses patrons du SD6", il y a une énigme récurrente qui complique les choses tout au long de la série ; tout tourne autour d’un personnage historique, Rambaldi, sorte de léonard de Vinci, qui aurait inventer des technologies récente dès le 16è siècle, qui aurait disséminer dans tout le globe ses inventions et découvertes qui, réunies, pourraient apportés puissance et connaissance à celui qui les possèdent.


La série peut se diviser en deux parties, les deux premières saisons et les trois dernières, la coupure étant cette idée absurde de début de saison 3
Spoiler:
 

Hélas c'est le début de la fin pour la série, fin qui va durer quand même trois ans, sans que la série réussisse à retrouver le niveaux élevé des deux premières saisons.
La saison 3 se concentre sur Lauren et son fameux double jeu, et le triangle amoureux entre Vaughn/Sydney/Lauren.
La saison 4 introduit un nouveau personnage, Nadia, mouais pourquoi pas, je n'ai rien contre Nadia, mais la série part dans tout les sens, les choses changent et pas forcément pour le meilleur, on piétine et on tourne en rond , notamment concernant les mystères de Rambaldi.
La saison 5 est la pire de toute, Jennifer Garner/Sydney Bristow étant enceinte, exit l'héroïne pour les fameuses scènes d'actions qui font parti du succès de la série; et pour la remplacer dans les scènes d'action, on fait connaissance avec Rachel qui aurait pu être beaucoup plus intéressante si elle avait été mieux utilisée. Heureusement, la présence renforcée de Sark compense un peu.


Si la fin de la série est très décevante, c'est surtout parce que l’énigme principale, celle constituée par Rambaldi n’est pas résolue. Les quelques indices laissés dans les saisons précédentes ne sont ni confirmés ni développés, et les contresens, notamment concernant certains personnages gâchent l’effet mis en place durant les cinq années qu’à duré la série.

La fin déçoit énormément. J’ai été très déçue par les oublies, le manque de révélation et de conclusion concernant les questions multiples posées durant la série. On aurait pu excuser ces lacunes et erreurs de fin de série par un arrêt brutal de sa programmation mais ce n’est pas le cas, l’équipe étant au courant depuis plusieurs mois.
Revenir en haut Aller en bas
lilou1625
Indian Shawl
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 11:02

il faut vraiment que je regarde cette série, je m'étais arrêtée à la saison 4 et j'avais beaucoup aimé à part certains épisodes mais il parait que la dernière saison est décevante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 12:12

Merci Trillian pour cette présentation. Je n'ai vu que quelques épisodes de cette série, donc je ne pourrai pas en débattre avec toi. Pour ma part je suis une autre série du créateur ! Lost bien entendu. D'ailleurs il va falloir qu'on ouvre un topic pour la série. C'est la dernière saison en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 12:35

Merci Trillian Ohlala mais tu va faire fuir les gens avec la fin de ta présentation!!! Shocked Razz
Je suis une fan d'Alias de la toute première heure et au global je suis assez d'accord avec ta description de la série sauf (oui parce que y a quand même un mais Razz ) en ce qui concerne la saison 3!!

Beaucoup de gens ne l'ont pas aimé à cause de Lauren, il faut dire que la plupart des gens sont des shippeur Vaugh-Sydney (moi la première c'est un peu obligé de toute façon I love you ) et n'ont pas supporter de voir le couple exploser, c'était un peu mon cas sur le coup mais après revisionnage je pense très franchement que cette saison est plutôt bonne!!

Tout d'abord l'intrigue des deux ans est très bien trouvé, c'est un des meilleurs Cliffangher de la série pour moi et c'est plutôt bien traité je trouve!! d'autant que le pourquoi du comment n'est pas révélé trop tôt, ni trop précipitamment, toute l'intrigue mise en place autour de Lazarey est plutôt prenante et bien trouvé. De plu j'ai adoré le personnage de lauren I love you suis je donc la seule??? le tandem Lauren-Sark est juste énorme cheers (et puis c'est le retour de Wiiiiiiiiiiiill )

Par contre je te rejoint totalement sur la fin de la série (oui en faite je suis juste venue faire ma chiante pour la saison 3 Razz ) la saison 4 fait perdre en qualité à la série, le personnage de Nadia est exploité de façon étrange et ne parlons pas de la soeur Derevko Rolling Eyes les seuls vrai points que j'ai adorer dans cette saison c'est la présence un peu plus importante de Weiss et l'intrigue autour de papa Bristow, bon et un peu quand même le développement des relations entre Sydney et Nadia !!!

Pour la saison 5, je l'ai vraiment pas beaucoup aimé, le fait que Jennifer Garner ne soit plus aussi présente, que le personnage de Vaugh
Spoiler:
 
ca fait un peu beaucoup, d'autant que je n'ai jamais accrocher à Renée Rienne, et même si j'aimais pas mal le personnage de Rachel, on a l'impression de revenir a zéro avec l'apprentissage du terrain et c'est lourd!
Concernant la fin même de la série j'ai bien aimé la fin qu'on nous a offert mais...
Spoiler:
 

Bon faudrait peur être mieux qu'on parle plus des deux première saisons si on veut donner envie aux gens de découvrir lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 12:57

@Lady Harper: c'est sur que les deux premières saisons étaient vraiment très réussie et surtout assez innovantes au moins pour l'époque; j'ai tout de suite adhéré à la série dès le pilote, j'étais devenus accro aux intrigues et aux missions de Sydney!

Le personnage de Lauren, je ne le déteste pas en lui même, ce que je n'ai pas aimer, et que je trouvais pas très crédible, c'est de nous avoir montré un Vaughn accro à Sydney, à lutter contre ses sentiments pendant deux ans, etc etc et ensuite, du moment où Sydney disparait, vaughn ne met que quelque mois à se remettre, sortir avec Lauren et se marié, c'est un peu rapide, alors que je m'imaginais un Vaughn dévasté qui aurait besoin de temps avant de refaire sa vie, surtout qu'on ne le montre comme vraiment amoureux de Lauren et pas seulement une tentative de se changer les idées avec quelqu'un d'autre...ensuite je pense pareil pour les saisons 4 et 5 et moi aussi j'adore le personnage de Sark!

@damien: Moi aussi je regarde Lost, j'ai d'ailleurs vu les deux premiers de la saison 6 et ça commence fort, j'ai hate de voir comment ils vont conclure la série!!!

@lilou1625: tu peux toujours voir la dernière saison, histoire de voir comment ils ont baclé la fin mais tu as vu tout de même le meilleur!
Revenir en haut Aller en bas
Poppy
gothic novel reader
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 16:59

Damien a écrit:
Pour ma part je suis une autre série du créateur ! Lost bien entendu. D'ailleurs il va falloir qu'on ouvre un topic pour la série. C'est la dernière saison en ce moment.

J'adooore Lost. Mais sur le coup, je ne me sens pas vraiment capable d'ouvrir un topic, où comment expliquer les 5 saisons de Lost à des gens qui n'ont pas forcément vu la série :face: (ou comment devenir complètement dingue et s'embrouiller à mort en écrivant un topic lol! )
Mais je serai très heureuse d'en lire un: qui se sent d'attaque? lol! Il aurait en tout cas toute mon approbation et ma dévotion absolue

(et j'adoore comment la saison 6 vient de débuter: à chaque fois je me dis que j'en regarderai plus, et à chaque fois je suis accro bounce )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Dim 7 Fév - 17:06

Je pourrais toujours en ouvrir un mais ça ne pourra pas se faire avant quelques jours!
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 9 Fév - 12:16

Je suis très très très fan d'Alias ! du genre à voir des 47 partout...

J'ai trouvé la saison 1 excellente.
La saison 2 est extraordinaire, je n'ai même pas de mots pour le dire, c'est la meilleure saison de toutes les saisons de toutes mes séries préférées... le top du top !!

Comme Lady Harper, je trouve qu'on a souvent été injuste avec la saison 3.
J'ai adoré détester Lauren. Ah mais quel bonheur de découvrir à quel point elle est odieuse ! Que du bonheur!

Trillian a écrit:
du moment où Sydney disparait, vaughn ne met que quelque mois à se remettre, sortir avec Lauren et se marié, c'est un peu rapide, alors que je m'imaginais un Vaughn dévasté qui aurait besoin de temps avant de refaire sa vie, surtout qu'on ne le montre comme vraiment amoureux de Lauren et pas seulement une tentative de se changer les idées avec quelqu'un d'autre...

Moi je ne l'ai pas ressenti comme ça...
Je vois Vaughn comme un homme de devoir. Sydney meurt, il est dévasté, mais comme il ne peut pas savoir que Sydney va revenir, il fait ce que lui dicte son devoir : il refait sa vie. Il aime Sydney, mais il DOIT aimer Lauren. Il joue à l'homme marié heureux de l'être, y compris pour lui-même. Ce n'est pas dans son système de valeurs de quitter sa femme ou de tenir le rôle du mari amer.
Après on voit bien quand même que quand il croit qu'il va y passer dans le camp en Corée, il dit à Syd qu'il l'aime...

Bon sinon, les saisons 4 et 5 c'était plus moyen... même si Sark, même si Marshall (je suis fan), même si le APO c'était trop beau (je veux y travailler), etc... Après j'étais vraiment tellement fan que c'était impossible d'arrêter de regarder.

EDIT : Lady Harper : on ne touche pas à Will/Bradley, c'est mon époux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 8 Fév - 18:09

Je suis soulagée de constater que je ne suis pas la seule à avoir aimé cette serie, enfin surtout les premieres saisons...
J'ai lachement abandonné la serie avant la fin.
J'ai fait l'impasse sur la dernière saison, mais d'après vos commentaires, j'ai bien fait.
Je crois que j'ai cessé de la regarder au cours de la saison 4.
Les 2 premières saisons étaient vraiment les meilleures, et le cliffhanger de la fin de la saison 2 était superbe, mais mal exploité après.
Et je deteste trop la nouvelle épouse de Vaughn pour apprécier la saison 3 complétement.
Cela dit, une serie où il y avait Sydney, Sark et Jack Bristow ne pouvait pas être mauvaise Smile
Dommage que la serie n'a pas su s'arrêter à temps Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 5 Juil - 14:26

    Direct Star rediffuse actuellement la saison 3 tout les lundis soit Smile

    J'étais une grande fan de la série, surtout les saison 1 & 2, et un peu de la 3 mais sa fou le camp a partir de cette saison je trouve lol!
    J'avais continuer jusqu'a la fin de la saison 4 quand même avant de l'abandonner. Par hasard, j'ai eu l'occasion de voir la dernière. Les dernières saisons n'étaient plus vraiment recherchées, j'ai eu l'impression que JJ Abrams abandonnait sa série au profit de Lost Razz ( et oui, c'était la bonne époque !!)
    Cependant, elle reste l'une des meilleure série que j'ai eu l'occasion de voir (en comptant seulement les 2 premières saisons, voir la 3ème pour le personnage de Lauren que l'ont adore justement parce qu'on la déteste ! lol mais c'est un personnage qui aurait du être mieux exploité).
    Je pense que nous avons tous eu notre part de déception après les 2 premières saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 5 Juil - 17:04

Ces derniers temps, je fais découvrir Alias à ma coloc et j'ai revu avec un immense plaisir le début de la saison 1. Qu'est-ce que c'était bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharon
gothic novel reader
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 5 Juil - 17:54

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai beaucoup aimé les deux premières saisons, un peu moins la troisième, avant de décrocher à la fin de la quatrième. Il faudra que je me décide un jour à terminer la série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   Mar 5 Juil - 18:23

Il va falloir qu'on crée le comité des personnes ayant aimé Alias jusqu'à la fin de la saison 2 Razz
C'est vraiment dommage que la série n'a pas réussi à garder le niveau du début, parce que les personnages étaient vraiment intéressant et la phrase récurrente "Sark s'est encore échappé"" m'a toujours fait rire (j'ai un faible pour Sark)
Mais bon, rien que le personnage de Lauren était de mauvaises augures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALIAS, un bilan mitigé   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALIAS, un bilan mitigé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALIAS, un bilan mitigé
» Votre bilan littéraire 2009
» Bilan des changements et réhabilitations en 2010 à Disneyland Paris
» [SOFT] BILAN CORPOREL : Calculer votre masse corporelle [Gratuit/Payant]
» Angel alias Angelus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Séries américaines-
Sauter vers: