Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 We need to talk about Kevin de Lionel Shriver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Lun 10 Oct - 10:46



Voilà un livre que je n'ai ni aimé ni détesté mais qui ne m'a pas laissé indifférentes.

Citation :
Kevin a tué 7 de ses camarades, 1 professeur, 1 serveur à la veille de son 16eme anniversaire. Eva, sa mère entreprend une correspondance a sens unique avec son mari Franklin


Mon avis : J'avais entendu parler de ce livre via le film du même nom avec Tilda Siwton, film que je n'ai pas encore eu le temps de voir. Ce livre tente de nous parler des relations mère-fils tueur via une correspondance d'Eva qui décortique Kévin depuis sa naissance. Elle a toujours eu du mal a aimer ce fils qui l'a rejeté dès sa naissance et qui a poussé sa mère a quitté son métier de rêve. Son mari voit en Kévin le fils idéal et en Eva la mauvaise mère. La correspondance s'enchaine et devient un peu monotone du fait de ce sens unique : la correspondance de Franklin est inexistante, de plus l'auteur enchainant les tueries dans les lycées américains que cela en devient lassant.

Le livre nous pose la question : est-ce qu'un bébé, un enfant porte en lui dès la naissance le gène du tueur? Car si il est choyé, qu'il a tout comment peut-il tuer?

Spoiler:
 

Et vous connaissez-vous le film, le livre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Artemis Holmes
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Lun 10 Oct - 16:19

Merci pour l'ouverture du topic, Sookie ! Very Happy
De mon côté, c'est l'inverse de toi, j'ai vu le film (dont voici l'affiche), mais ne connais pas le livre...



J'ai trouvé le film assez terrifiant, une longue descente aux enfers pour le personnage comme pour le spectateur. Bien sûr, dès le début du film, on sait qu'il s'est passé quelque chose de grave, mais on n'en saisit l'ampleur que sur les dernières images du film. Le montage est très découpé, il y a beaucoup d'effets visuels (flous, gros plans, plans assez courts...) et de dialogues dans les couleurs : le rouge domine violemment le film, c'est son fil conducteur, pourrait-on dire, du rouge des tomates du début, au rouge du sang, de la confiture de fraise, des lumières, des lettres de l'agence de voyage dans laquelle Eva retrouve un job, et même de l'ours en peluche.

Ce film interpelle et nous rappelle les tragédies qui se sont produites notamment aux US. C'est un film très perturbant et nous fait nous poser de nombreuses questions : pourquoi ce gamin est-il dans l'opposition avec sa mère particulièrement, et pourquoi tout se passe bien avec sa soeur ? est-ce sa nature ? est-ce son éducation ? est-ce la faute de quelqu'un ?

Tilda Swinton impressionne (quel caméléon, cette actrice! ) dans le rôle de cette mère, et les trois jeunes acteurs qui interprètent Kevin sont aussi particulièrement bien choisi (le plus âgé, Ezra Miller, excelle à être à la fois gueule d'ange et ado insupportable et malsain).
Si j'ai été impressionnée par le film (je ne l'ai vu qu'hier, je pense que j'ai besoin de recul pour affiner mes impressions), je ne peux pas dire que je l'ai vraiment aimé : le montage est très marqué (beaucoup de flash-back), et cette relation mère/fils est très stylisée quasi à l'excès ... mais c'est aussi ce qui renforce le sentiment de malaise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Mar 11 Oct - 6:22

Pour le rouge l'explication remonte au moment de sa naissance car la première chose que voit Eva de ce fils est la couleur du sang dû à l'accouchement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solitaire
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Mar 11 Oct - 12:09

J'ai lu ce roman il y a quelques années et si je ne me souviens pas des détails, je me souviens que ce livre m'avait vraiment beaucoup touchée et marquée. :idea:
Pour moi, c'était plutôt une interrogation sur la maternité, le caractère inné et "obligatoire" de l'amour maternel et une réflexion sur l'éducation qu'on peut donner à un enfant (ou essayer de donner).
J'ai bien l'intention d'aller voir le film donc je n'ai lu vos commmentaires qu'en diagonale pour l'instant... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Mer 12 Oct - 18:08

J'ai vu le livre sur les étales d"une librairie, j'ai hésité à l'acheter et finalement en lisant quelques critiques ici et là et en regardant la bande annonce du film je me suis décidée à le commander. Autant vous dire que j'ai aimé la bande annonce, c'est vrai qu' il y a une ambiance particulièrement sombre, "malsaine" qui se ressent à travers la bande annonce...
Cette fois-ci je préfère lire le livre avant de voir le film. Je reviendrai poster mon avis. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Jeu 13 Juin - 13:25

:double:J'ai terminé le livre tout à l'heure. Voilà un roman dont je me souviendrais. Si moi aussi j'ai eu du mal avec les énumérations de lycéens tueurs, je trouve que le roman nous interroge beaucoup et c'est ce qui m'a plu. Ce n'est pas plat. Comme le dit Solitaire, la question de l'amour maternel est posée avec son caractère "obligatoire". De la même façon, on est amené à se questionner sur la question de l'éducation et comment cette dernière influe sur l'enfant de manière positive ou négative. Franchement si j'ai eu un peu de mal au début, j'ai ensuite été prise par les raisonnements d'Eva. Je ne m'attendais pas à un tel dénouement, donc pour le coup la fin m'a surprise. J'ai également été émue par cette fin, chose qui ne m'était pas arrivée depuis longtemps dans une lecture. 
J'aimerais maintenant voir le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Jeu 13 Juin - 21:15

Tu me donnes très envie. Il faut que je me le procure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Lun 1 Juil - 11:40

Je suis en plein dans ma lecture et c'est un immense coup de poing. Effectivement, ce n'est pas une lecture "agréable" : les lettres d'Eva sont particulièrement difficiles à encaisser, et sa haine pour son fils, qu'on ne peut que comprendre en lisant leur histoire, met mal à l'aise.
J'aime le fait que le roman prenne un point de vue original, sur plusieurs sujets. On voit rarement le point de vue d'une femme qui doute sur la maternité (et l'argument du "qui est cet être qui va entrer dans notre foyer?" est particulièrement bien trouvé). Je me suis demandé si ce qui se passe pendant l'accouchement
Spoiler:
 
est possible.
Et j'aime aussi le fait que l'auteur choisisse le point de vue des parents du tueurs plutôt que celui des victimes. C'est un aspect très intéressant, qui n'est pas sans me rappeler Joyce Carol Oates.
Je ne dirai pas que c'est un coup de coeur, parce que la lecture est vraiment douloureuse par moment. Mais c'est un grand roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Ven 26 Juil - 21:31

Je n'ai pas encore lu le livre mais j'ai vu le film hier soir.
C'est un film marquant, même s'il souffre, selon moi, d'un manque de rythme important.
J'ai trouvé que toutes les scènes montrant la méchanceté de kevin (dès la petite enfance) envers sa mère s'accumulaient et étaient redondantes.
Je comprends que ces scènes sont là pour nous présenter la relation entre eux dès l'enfance, mais j'ai trouvé celà un peu long
Tildwa Swinton et les acteurs jouant Kevin (surtout celui qui joue kevin lorsqu'il se casse le bras puis Ezra Miller) sont très bon, tout comme Tilda Swinton, surtout lorsqu'elle apparait après l'emprisonnement de Kevin.
J'avais un peu envie de secouer le père qui ne voit rien du tout Rolling Eyes 
Je ne m'attendais pas du tout à la fin que je trouve horrible et terriblement triste
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Sam 27 Juil - 6:11

Ah, décidemment c'est la deuxième fois que j'entends parler de ce roman cette semaine, j'ai vu le roman à la biblio il y a deux jours avec le grand bandeau Coup de cœur, et je me suis dit toujours pas lu celui-ci avec la thématique relation parents enfants difficiles et violentes, je vais essayer de le lire pour le boulot.

Citation :
Tildwa Swinton et les acteurs jouant Kevin (surtout celui qui joue kevin lorsqu'il se casse le bras puis Ezra Miller) sont très bons, tout comme Tilda Swinton, surtout lorsqu'elle apparait après l'emprisonnement de Kevin.

Diana, :+1: pour Tilda Swinton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   Dim 28 Juil - 14:59

J'ai fini le roman il y a quelques semaines et je suis encore sous le choc. C'est un très grand et très beau roman... Les deux personnages principaux sont extrêmement marquants.
Je le conseille de tout coeur, mais peut-être pas à tout le monde : il peut être très déstabilisant.

J'ai maintenant très envie de voir le film...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We need to talk about Kevin de Lionel Shriver   

Revenir en haut Aller en bas
 
We need to talk about Kevin de Lionel Shriver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We need to talk about Kevin de Lionel Shriver
» Il Faut Qu''On Parle de Kevin - Lionel Shriver
» Lionel SHRIVER (Etats-Unis/Royaume-Uni)
» Lionel Shriver
» [Shriver, Lionel] Il faut qu'on parle de Kevin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: