Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture   Dim 17 Jan - 21:20



Citation :
Lire, Etienne a toujours détesté ça. Les livres, c'était bon pour les autres, les premiers de la classe, sa mère, les filles, les profs. Lui, il avait mieux à faire. Mais voilà que ses parents divorcent. Rien ne sera plus jamais comme avant. Alors, tant qu'à changer... Le soir de l'annonce, seul, perdu, enfermé dans le bureau de sa mère, Etienne attrape un livre. Un recueil de nouvelles. Le titre de la première le fait sourire: Un jour rêvé pour le poisson-banane. A la cinquième page, le mot « sexe » l'accroche. Et c'est parti. Etienne plonge dans l'histoire. Il se distrait de la sienne. Il devient curieux des livres, amoureux des livres. Au point d'avoir envie d'en écrire un...

L'histoire d'un garçon qui découvre le plaisir de la lecture grâce à JD Salinger ? Ce roman est fait pour moi !
Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture est un des plus beaux romans sur l'adolescence que j'ai pu lire et il est, sans surprise, édité chez la formidable maison d'édition L'Ecole des Loisirs qui ne cesse de proposer de vrais petits trésors.
Etienne incarne un héros sensible et moderne. C'est grâce à la littérature qu'il s'ouvre davantage au monde qui l'entoure et qu'il l'appréhende de manière plus judicieuse. Etienne est un merveilleux personnage masculin. Adolescent sans réel passion, à la dérive car ses parents sont en plein divorce, Etienne tente de trouver un remède à son chagrin. La littérature se révèlera comme un parfait échappatoire au climat dramatique qui règne dans sa famille. Mais quoi de plus surprenant lorsque l'on connaît à quel point le jeune homme abhorrait les livres
De fil en aiguille, il raconte ses lectures, nous fait part de ses coups de coeur. Le roman est écrit au rythme de ses découvertes littéraires, qui, toutes, auront un impact sur son existence. Chaque chapitre porte le nom d'un auteur : Alexandre Dumas, Jane Austen, JD Salinger, Françoise Sagan, Dan Brown, Frédéric Beigbeder et bien d'autres. Etienne se met à lire des auteurs qui ne l'attiraient pas jusqu'ici, qu'ils soient classiques ou contemporains, reconnus ou non. Ses choix sont étonnamment éclectiques, ce qui rend ses compte-rendus d'autant plus passionnants. Et puis, personne ne l'oblige à lire ces ouvrages en particulier, il vient à la lecture seul ! Il ne voit plus cette activité comme rébarbative parce qu'il l'accomplit librement et sans contraintes.
Ses découvertes ne seront pas que littéraires. Etienne nous raconte aussi ses premiers émois et chagrins amoureux. Il nous ouvre son coeur. Dôté d'une lucidité et d'une intelligence désarmantes, il est terriblement attachant.
Etienne est un homme en devenir, qui tâtonne, se cherche et parvient à se trouver par le biais de la lecture puis de l'écriture. En ce sens, ce roman fait figure de jolie déclaration d'amour à la littérature.
Dans ce roman, Ellen Willer pose aussi les bases de sa conception de la littérature. A travers son héros, c'est bien entendu l'écrivain qui parle et nous livre une sorte de pacte d'auteur. Elle pose de nombreuses questions intéressantes telles que : doit-on venir à la lecture de son propre chef ? De quelle façon choisir ses lectures ? Comment exprimer sa déception après une lecture ?
Elle donne aussi à réfléchir sur le statut de critique littéraire et ce, très intelligemment et sans avoir l'air d'y toucher :

Citation :
Je songe parfois aux critiques littéraires, qui lisent pour avoir lu. Comme sur la liste de l'école en début d'année, lorsqu'ils ont lu un livre, ils en ont un de moins à lire. Ils ne lisent pas pour oublier ce qu'ils ont lu, ce qui est le meilleur moyen de se souvenir de ce qui vous a touché, mais pour décider de ce qu'ils vont en dire. Avec ou sans crayon dans la main, ils élaborent leur commentaire. L'ennui doit sembler normal : lire est leur métier. Mais surtout, à tant lire, à tant chercher à débusquer l'insolite, le singulier, l'exceptionnel, comment trouvent-ils les mots pour transmettre l'envie de lire à des lecteurs qui n'ont ni la même exigence, ni la même ambition, ni la même unité de mesure ?

L'auteur ponctue donc son roman de courtes considérations littéraires, discrètes certes mais néanmoins essentielles. Etienne réfléchit également à différents procédés d'écriture.
Je ne peux pas me prononcer davantage au sujet de l'intrigue même du livre dans la mesure où elle est assez concentrée. J'ai peu d'en dire trop si je continue. J'espère toutefois vous avoir donné envie de découvrir cette petite "fiction autobiographique", qui se déguste avec un grand plaisir

Le long titre fait écho à celui du précèdent roman d'Ellen Willer (que je ne connais pas encore), La fille qui ne digérait pas le divorce de ses parents (c'est à dire la soeur jumelle d'Etienne) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaë
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture   Dim 17 Jan - 21:27

J'ai adoré ce petit livre! Ca a été un vrai coup de coeur de mon année 2009.
J'ai trouvé cette phrase sur le net, qui résume bien ce livre: "entre fausse autobiographie et petit traité sur ce que représente la littérature et la place qu’elle occupe dans l’existence d’un individu".
La seule chose avec laquelle je n'ai pas trop accroché, c'est la fin. Je me souviens avoir terminé le livre avec une drôle de sensation. Et j'ai trouvé cette fin un peu choquante pour un livre destiné à la jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture   Mer 24 Fév - 21:00

J'ai découvert ce roman grâce à Lunaë. Je la remercie donc Smile. Le titre à rallonge a d'ailleurs intrigué mes collègues documentalistes, à qui j'ai prêté le roman.

Étonnement, je ne me suis pas intéressé au même thème qu'Emjy ! C'est d'autant plus étonnant que j'aime beaucoup le thème de la lecture ! Je ne sais pas pourquoi mais finalement je me suis laissé emporté par l'histoire d'un jeune adolescent qui vit difficilement le divorce de ses parents, et qui surtout découvre l'amour et la sexualité. Je rejoins la surprise de Lunaë. Je pense que le roman s'adresse à un public plutôt adolescent.

Bref, j'ai beaucoup aimé les affres sentimentaux du jeune héros. J'ai apprécié les notes d'humour. Je crois que ce que j'ai le plus aimé ce sont les interrogations du jeune narrateur sur l'écriture, et sur la recherche d'un style. Mais comment peut-on appeler une héroïne de roman ? Smile

La relation à la lecture m'a moins interpellée. C'est peut-être parce que j'ai préféré la manière dont le thème était traité dans Balzac et la petite tailleuse chinoise ou encore dans Lire Lolita à Téhéran. En tout cas j'aime beaucoup la citation que tu as relevée Emjy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture   Jeu 25 Fév - 17:36

Merci pour la présentation très alléchante de ce livre au titre peu commun, Emjy ! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SuperIdole
Bookworm
avatar


MessageSujet: !   Lun 20 Sep - 22:12

Un tour sur ce topic et un à la bourse aux livres de Tournai pour me retrouver à poster sur ce topic alors que sans vous, je l'avoue, je n'aurai même pas eu connaissance de ce petit livre qui m'a fait passer une bonne soirée, tout en m'immergeant dans la vie d'un ado, qui -inconcevable pour nous autre ici- n'aime pas lire! (enfin, je ne vous apprends rien^^)
Après, je me suis plus concentré, comme Emjy et Lunaë, sur sa relation à la littérature même si c'est déboires d'ado était aussi très interessant à suivre. J'avoue que je lis peu de livres si courts que ça et j'appréhendais la fin, je voyais les pages défiler, et j'avais peur que ça se finisse sur une note frustrante mais à ma surprise, même si un peu plus ça ne m'aurait pas dérangé^^, je l'ai trouvé juste et en accord avec le reste. Je crois qu'il a bien trouvé sa vocation d'écrivain^^
J'ai aussi aimé ses réflexions sur l'écriture, son rapport aux mots, son travail de décortications des phrases (en changeant les virgules, c'est une chose que j'essarai), pour quelqu'un qui n'aimait pas lire, je l'ai trouvé très exigeant et original pour un jeune lecteur.
Enfin voilà, un livre que je relirai sûrement! En tout cas, mes chers amis Whoopsy-Daisiens, vous êtes de très bon conseil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ellen Willer - Le Garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture
» Le garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture, Ellen Willer
» Garçons fans de Jane Austen: phénomène rare...
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» [Winton, Tim] La femme égarée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française jeunesse :: Ecole des Loisirs :: Collection Médium-
Sauter vers: