Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Friday Night Lights

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Friday Night Lights   Dim 25 Sep - 18:52


Véritable succès critique aux Etats-Unis, Friday Night Lights s'est éteinte l'an dernier au bout de cinq saisons. Succès critique malheureusement légèrement boudé par le public, comme beaucoup de grandes séries...
Peter Berg, son créateur, nous plonge dans le milieu du football américain, dans un lycée de la petite ville de Dillon, Texas, ville qui vit véritablement pour les vendredis soirs, soirs des matchs de l'équipe locale, les Dillon Panthers. Eric Taylor est le coach, récemment nommé, qui découvre, légèrement ébahi, la ferveur que sa nouvelle équipe suscite. mais avec la ferveur viennent également les pressions extérieures, car toute la population de la ville prend ce jeu très au sérieux, un peu trop même...
Difficile de résumer cette série chorale, car elle suit de nombreux personnages, les jeunes joueurs pour qui le football est synonyme de bourse d'étude à l'université, voire même de célébrité, et donc seule possibilité de quitter la petite ville de Dillon et de devenir "quelqu'un". Car ces jeunes joueurs, adulés par leur communauté, font face à de nombreuses difficultés, sociales, raciales, familiales, financières, etc... Et c'est cela que cette série fait le mieux: montrer une petite ville américaine moyenne et en décrire tous les travers. Ces jeunes, sans avenir, qui se prennent à rêver d'une vie au-delà de Dillon. Le coach Taylor, véritable héros, fait figure de formidable pédagogue. Un homme intègre, loyal, droit, généreux, prêt à se dévouer corps et âme pour son équipe et ses joueurs, tout en essayant de trouver du temps pour sa famille, sa merveilleuse femme, Tami, et leur fille, Julie.
Difficile, décidément, de vous parler de ces nombreux personnages, sans dévoiler trop de l'histoire, car le premier épisode pilote est riche en événements et rebondissements. Il ne se contente pas d'exposer la situation et de présenter les personnages. Non. Il fait l'effet d'une véritable bombe et a même réussi à me tirer les larmes...
Le football (américain, s'entend) est bien sûr le sujet principal, mais je vous rassure tout de suite, je n'y connaissais rien et ce sport ne me passionne pas du tout. Mais là n'est pas l'intérêt de cette série. Le foot est en fait une magnifique métaphore de la vie, la vie dure que mènent ou qui attend ces jeunes joueurs et, à travers eux, toute la jeunesse américaine. La récession, les inégalités sociales, les responsabilités familiales, une jeunesse désoeuvrée et sans but dont les parents (ou ceux qui en assument le rôle) ne sont pas souvent à la hauteur de leur tâche et, donc, livrée désespérément à elle-même, la perte des illusions et le passage, si délicat, à l'âge adulte.
Une série fleuve magnifique et poignante, subtile et parfois violente, mais toujours passionnante. Un énorme coup de coeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Dim 25 Sep - 19:00

Merci pour cette belle présentation, FanDeChickLit ! Ton enthousiasme donne envie Very Happy
Cette série me fait de l'oeil depuis le début mais je n'ai encore jamais pris le temps de la regarder. Il faudrait que je remédie à ça au plus vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Dim 25 Sep - 20:29

Pareil qu'Emjy. Cela dit avec l'avalanche de crtiques positives que j'ai lu, j'ai décidé de m'y attaquer cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Lun 26 Sep - 8:04

Merci les filles! Cela vaut la peine de se mettre à cette série... J'ai pour l'instant regardé les trois premières saisons et bien entamé la quatrième et j'aime toujours autant! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Sam 22 Aoû - 21:29

J'ai commencé à regarder cette saison il y a très peu de temps.
Je n'ai vu pour l'instant que les 4 premiers épisodes mais je suis déjà sous le charme de cette série dont on m'a dit tant de bien.
J'aime beaucoup l'acteur Kyle Chandler et je le trouve très convainquant en entraineur de football américain qui doit jongler entre sa vie de famille (sa femme, leur fille), son boulot et l'énorme pression qui repose sur ses épaules.
Le premier épisode était très bon,
Spoiler:
 
Les relations entre les joueurs, les cheerleaders etc..est très bien.

J'ai adoré, dans l'épisode 4 de cette saison 1 la réaction de l'entraineur, Eric Taylor, quand il se rend compte que sa fille discute avec Matt Saracen, alors qu'il lui a donné comme conseil, plus tôt dans la journée: "Do you have someone you’re interested in? Dinner, movies, get her in the backseat of your car. I don’t care, whatever, but I’m telling you, you need to get loose out there"
Et la phrase qu'il dit à sa femme est hilarante : I think I told that kid to get our daughter in the backside of a car. Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Dim 30 Aoû - 20:48

post
Je viens de regarder la saison 1 en un temps record et je me permets de donner mon avis ici avant d'entamer dès demain la saison 2 (quand on est fan...)
Je n'avais entendu que du bien sur cette série, avec souvent comme commentaire la mention "l'excellente série que vous ne regardez pas", et je comprends l'enthousiasme des critiques et des fans, cette série est remarquable.
Non seulement elle parle de football américain sans dégouter les spectateurs qui n'y connaissent rien (du coup, je comprend enfin les règles de ce sport à part le calcul des points, et c'est déjà un grand pas Smile ), mais parle surtout d'une petite ville et de la vie des habitants.
Je suis impressionnée par le travail des scénaristes qui ne se focalisent par entièrement sur le Coach Taylor, sa femme Tami et leur fille Julie, mais sur les joueurs les plus emblématiques de l'équipe des Panthers, et à travers eux leur famille, leurs amis etc..

L'ambiance de la série est particulière car on comprend dès la première minute que la ville ne vit que pour les matchs du vendredi soir, et lorsque l'on ne parle pas des matchs à la télévision locale, c'est pour entendre des commentaires à la radio Rolling Eyes
La pression sur le coach Taylor et sur les joueurs est impressionnante.

De même , sans vouloir dévoiler un événement majeur arrivant dès le premier épisode, je dois avouer que c'est la première fois que je vois le handicap physique (la paraplégie) aussi bien décrite et ressentie dans la série.
Dans les films et séries où un personnage devient paralysé, la transition après la blessure est généralement rapide, alors que dans la série, on suit tout le processus: le longue hospitalisation, l'intégration d'une unité de rééducation pour réapprendre les gestes simples, les séquelles qui ne s'efface pas en un coup de baguette magique (les doigts qui prennent du temps à retrouver leur souplesse par exemple) et les ajustements à faire.

Le traitement des personnages est l'un des points fort de la série.
On suit bien sur Eric Taylor, sa femme Tami et leur fille dans leur vie de tout les jours, à leur travail, à l'école, et c'est très crédible.
L'unité de la famille est très importante, ce qui n'empêche pas des moments absolument hilarant (du moins pour les téléspectateurs)
Spoiler:
 
Matt est un personnage très attachant (j'ai juste eu envie de gigler son père de temps en temps Evil or Very Mad ), tout comme Smash qui n'arrête pas de parler de lui à la 3eme personne et qui a dangereusement flirté avec le danger ,
Spoiler:
 
De même, des personnages qui auraient pu n'être que des personnages unidimensionnels comme Tyra ou Tim ont finalement plus de profondeur qu'on ne pensait.

_________________


Dernière édition par Diana le Mer 2 Sep - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Mer 2 Sep - 7:11

Diana: Je suis contente de lire ton avis si enthousiaste!! Very Happy Comme toi, ce que je préfère dans cette série, c'est la profondeur des personnages. Comme toi, j'ai un faible pour Matt, campé par un acteur extraordinaire! Bonne poursuite de la série
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Mer 2 Sep - 20:53

@Julia
Je suis déjà au milieu de la saison 2.
La première saison ayant bien plus d'épisodes que les suivantes...
J'aime beaucoup le personnage de Matt qui a beaucoup de profondeur.
Sa vie n'est pas rose : sa grand mère penche parfois vers la démence, son père préfère être au loin et il doit travailler, et pourtant il n'est jamais amer.
J'aime beaucoup le couple qu'il forme avec Julie, mais je suis ravie qu'au début de cette saison 2 ,
Spoiler:
 

Je crois que j'aime tous les personnages, même Bud Garity, c'est dire Razz
Cette série est passionnante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Ven 18 Sep - 19:28

post
J'ai terminé la saison 3 - c'est fou comme cela passe vite quand il n'y a que 12-13 épisodes par saison- Wink
Cette saison était tout aussi bien que les deux précédentes, avec des arcs narratifs très prenants, comme l'arrivée de JD qui fait immédiatement de l'ombre à Matt, la position de Matt sur le terrain, la relation entre lui et Julie, l'évolution de la relation entre Lyla et Tim etc..
Il y a des moments marquants dans cette saison  et des évolutions de personnages assez inattendue (comme Lyla remontée contre son père qui intègre la famille Riggins en prenant rapidement leurs habitudes  Rolling Eyes ), Jason qui prend son destin en main et la fin de saison où le poste de Eric Taylor est menacée.

@Julia
J'ai peur d'être déçue par les deux dernières saisons car je me doute qu'une partie du casting va changer.
Déjà que Smash Williams me manque, alors si Matt et Tim disparaissent ou apparaissent moins, j'ai peur de moins aimer la fin de série.
Mes craintes sont-elles fondées?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Jeu 24 Sep - 17:09

Diana: je ne sais pas si tu as commencé la saison 4, mais je te conseille de poursuivre! Évidemment, ce n'est pas facile de quitter ces personnages auxquels on s'est tant attaché, mais les deux dernieres saisons m'ont beaucoup plu aussi. Déjà parce qu'une bonne partie des personnages ne quittent pas la serie, et aussi parce que les nouveaux sont très bien! Je pense notamment à Michael B Jordan qui a été révélé par ce rôle (et vu ensuite dans Parenthood par exemple), mais aussi Matt Lauria (tiens, lui aussi on le retrouve dans Parenthood!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Jeu 24 Sep - 19:43

@Julia
Merci pour ta réponse. Smile
Je n'ai pas encore commencé la saison 4, mais cela ne devrait pas trop tarder..
J'espère qu'elle me plaira autant que les 3 premières saisons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Dim 12 Juin - 16:36

Dans le cadre de l'anniversaire des dix ans de la série - depuis le début de la série et non la fin - plusieurs acteurs de Friday Night Light se sont réunis pour célébrer la série Very Happy




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Mar 14 Juin - 9:18

Merci d'avoir posté les photos, Diana! Je n'avais pas entendu parler de cette réunion, ça me donne envie de me replonger dans la série!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen
Dingley Bell resident
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Mar 14 Juin - 16:57

Julia a écrit:
Merci d'avoir posté les photos, Diana! Je n'avais pas entendu parler de cette réunion, ça me donne envie de me replonger dans la série!

Moi aussi, je n'ai jamais fini la dernière saison (pas par manque d'intérêt, plutôt par manque de temps).

En tout cas Landry ne s'arrange pas en vieillissant, le pauvre, j'espérais pour lui que dans la série ce n'était qu'une phase de jeunesse, "ado", mais il me paraît encore plus moche maintenant avec ses cheveux longs... Suspect Granny Saracen, de son côté, ne semble pas vieillir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Friday Night Lights   Mar 14 Juin - 17:23

Et une photo des deux couples emblématiques de la série réunis pour la Spartan Race la semaine dernière Smile


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friday Night Lights   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friday Night Lights
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Lights
» Friday Night Lights
» Friday Night Lights
» [2006] Friday Night Lights
» Five times Tim Riggins comes through Lyla Garrity's window (Friday Night Lights)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Séries américaines-
Sauter vers: