Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Nuala O'Faolain

Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 30 Avr - 8:46

Nuala O'Faolain est une auteur irlandaise, qui a commencé à écrire sur le tard, en publiant son autobiographie en 1996 : Are You Somebody? The Accidental Memoir of a Dublin Woman. Elle continue son oeuvre par des romans Chimères, J'y suis presque, L'Histoire de Chicago May et Best Love Rosie.
Elle décède du cancer en 2008.

Je viens de lire Chimère, un roman nostalgique et tendre, qui raconte l'histoire de Kathleen, une sorte de double de l'auteur.
Kathleen de Burca approche de la cinquantaine. Elle est arrivée à Londres quand elle avait à peine vingt ans, et a changé son nom en Kathleen Burke. Devenue journaliste, elle oublie son passé, l'Irlande, sa mère dépressive, son père alcoolique et violent, dans son travail et les hotels luxueux aux quatre coins du monde. Elle se recrée une famille, son patron, ses amis, et surtout Jimmy, son confident, son frère.
Le jour où Jimmy meurt, elle décide de retourner en Irlande. Elle y va soit-disant pour enquêter sur une affaire d'adultère entre une jeune noble anglaise, et un roturier irlandais, au sortir de la Grande Famine. Elle y va surtout pour se retrouver.

Citation :
Des panneaux indicaient le nom du village suivant, qui se révélait être, quand j'avais réussi à traduire le sens des mots irlandais, un joli nom. Le Moulin de l'Etranger. Le Fort de la Vache Brune. Les Cygnes resplendissants. Puis venait la dure réalité : une large rue entre deux rangées de maisons à deux étages en briques grises ou couvertes de crépi gris, une grande et unique église, grise, et une paire de pubs sinistres. Toute l'histoire du lieu s'était réfugiée dans la langue.

C'est un livre qui parle de l'Irlande, qui imprègne Kathleen jusqu'au bout des ongles. Kathleen a en elle cet amour bouversant des exilés pour leur pays, un amoure mêlé de haine. Sa plongée en Irlande m'a fait l'effet d'un grand bol d'air frais, un cri d'amour pour un pays dont elle montre tous les défauts, les gens trop bavards, ce culte de l'histoire, cette victimisation constante, la situation désastreuse des femmes.

Citation :
Je ne savais pas qu'après une journée passée à me faire rembarrer de partout, je prendrais un faux accent anglais pour parler aux agents immobiliers. Je ne pardonnerai jamais à cette ville, me dis-je au matin de mon quatrième jour de recherche, de m'avoir obligée à m'abaisser ainsi.

Et en parallèle de cette histoire universelle, il y a un merveilleux portrait de femme, au tournant de sa vie. Sa jeunesse lui semble encore à portée de main, mais elle se demande déjà si ce n'est pas la dernière fois qu'elle fait l'amour et est aimée d'un homme... Les blessures de l'enfance ne sont pas refermée, mais l'angoisse de vieillir l'étreint.
C'est bouleversant ...
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 30 Avr - 9:43

Merci pour ta présentation! J'ai repéré certains romans de cette auteur mais je ne savais pas si c'était bien ou non. Je commencerai sans doute par Chimère, j'aime bien ce que tu en dis.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 30 Avr - 10:22

J'ai lu Are You Somebody? The Accidental Memoir of a Dublin Woman, son autobiographie qui raconte bien comment c'est d'être exilé en Angleterre quand on est Irlandais
c'est un livre passionnant.
J'en ai lu un second, mais je ne me rappelle plus lequel Embarassed
Elle a un style d'écriture très agréable à lire, et sa vie a été suffisamment mouvementée pour qu'on se passionne pour ses livres

_________________
Nuala O'Faolain 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Indian Shawl
Aline1102


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 30 Avr - 13:05

Merci beaucoup pour toutes ces précisions! Je suis justement en train de lire Best Love Rosie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Elizabethan actor
Emy


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeLun 2 Mai - 18:31

Oh, j'attends ton avis Aline! Je l'ai justement dans ma PAL aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Indian Shawl
Aline1102


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeMer 4 Mai - 7:28

Penelope a écrit:
Oh, j'attends ton avis Aline! Je l'ai justement dans ma PAL aussi.

Voilà! J'ai terminé Best love Rosie hier soir, donc je peux enfin vous en parler plus en détail!

J'ai trouvé ce livre passionnant, même si les héros ont tous plus de 50 ans.
Rosie, le personnage principal, a voyagé toute sa vie et, un beau jour, elle décide de rentrer en Irlande pour s'occuper de sa vieille tante, Min, qui l'a élevée. La cohabitation ne se passe pas très bien entre les deux femmes, puisque Min est dépressive et a tendance à boire beaucoup.
Rosie cherche donc des livres de développement personnel qu'elle tente de faire lire à Min pour la sortir de sa dépression (et de son lit, où elle passe la majeure partie de ses journées). Comme ce genre d'ouvrage ne donne jamais d'indice sur la manière de bien vieillir, Rosie décide d'en écrire un elle-même, qu'elle destine aux plus de 50 ans. Elle vise le arché américain et part donc retrouver un ami d'enfance, Markey, à New York, afin de mettre le projet en route.
Quelques jours plus tard, Min la rejoint, alors qu'elle était censée l'attendre sagement dans une maison de retraite irlandaise. Et Min refuse de quitter les Etats-Unis en même temps que Rosie, qui doit rentrer seule en Irlande.
C'est là qu'elle apprend que sa tante est propriétaire dde la maison que son grand-père (le père de Min) avait construit à Stoneytown. Rosie décide d'aller voir à quoi resemble la maison et tombe sous le charme de l'endroit.

Best love Rosie est principalement une très jolie réflexion sur l'amour, l'amitié, l'âge et le retour vers ses racines. Le tout est magnifiquement bien écrit, avec humour et émotion.
Les descriptions de Stoneytown donnent envie de sauter dans un avion à destination de l'Irlande et de rechercher ce petit coin de paradis!
Ce qui est intéressant aussi, c'est que les réflexions de Rosie peuvent s'adresser à tous, malgré la différence d'âge (30 ans entre elle et moi, quand même). La façon dont elle s'interroge sur ses choix peut parler à toutes les générations.

A découvrir absolument!
Revenir en haut Aller en bas
Emy
Elizabethan actor
Emy


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeMer 4 Mai - 7:41

Et bien! Je suis ravie de lire des propos aussi positifs! Je ne regrette vraiment pas d'avoir été charmée par le résumé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeMar 10 Mai - 13:27

Cela fait longtemps que j'ai envie de découvrir cet auteur, et vos avis me donnent vraiment envie de la lire très prochainement! Mais j'avoue ne pas savoir par quoi commencer...
Revenir en haut Aller en bas
MIMI23
Hogwarts marauder



Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeDim 12 Juin - 16:35

J'ai découvert cet auteur avec ses chroniques de journaliste et j'ai lu 2 de ces romans dont le dernier Best love Rosie qui m'a énormément plu et que j'ai relu depuis.
Ses dernières chroniques "Un regard en arrière"sont parues en début d'année (toujours chez Sabine Wespieser) et concernent une période de 1998 à 2008, soit les 10 dernières années de la vie de cette écrivain. Quelqu'un les a-t-elles lues ?
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Indian Shawl
Aline1102


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeLun 13 Juin - 9:46

MIMI23 a écrit:
J'ai découvert cet auteur avec ses chroniques de journaliste et j'ai lu 2 de ces romans dont le dernier Best love Rosie qui m'a énormément plu et que j'ai relu depuis.
Ses dernières chroniques "Un regard en arrière"sont parues en début d'année (toujours chez Sabine Wespieser) et concernent une période de 1998 à 2008, soit les 10 dernières années de la vie de cette écrivain. Quelqu'un les a-t-elles lues ?

Non, ma ça m'intéresse, alors merci d'en avoir parlé! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeDim 21 Aoû - 20:49

Nuala O'Faolain Titre_10

J'ai lu ce livre il y a deux semaines et je me suis régalée, c'est un recueil composé d'articles de presse parus entre 1980 et 2008, année au cours de laquelle Nuala O'Faolain est décédée d'un cancer. Je me suis régalée à la lire, je ne lis pas la presse écrite, je n'aime pas mais s'il y avait des journalistes de cette tremps là je la lirais bien plus souvent. Nuala O'Faolain est journaliste de profession.

Les articles sont présentés de manière chronologique et différentes thématiques sont abordés :
- politiques et religieuses notamment avec l'Irlande du Nord, dans les années 1980 le conflit Irlandais était encore tres violent et Nuala a séjourné à Belfast à plusieurs reprises.
- thématiques sociales, notamment sur les travellers, gens du voyage, là aussi elle donne des explications qui sont très loin d'un dicours politique et qui confirme qu'il est bien difficile dans notre monde d'accépter la différence des autres. Elle aborde les problèmes d'illétrisme et les conséquences pour le quotidien des personnes qui ne savent pas lire.
- elle aborde aussi les enfants irlandais adoptés aux Etats Unis, suite aux lois anti avortement en Irlande de nombreux enfants ont été abandonnés et adoptés aux Etats Unis, j'ai appris des choses que je ne soupconnais même pas sur le sujet, si vous avez Magdalène Sister il y a un lien avec ce film.
- elle évoque l'Irlande avec beaucoup de chaleur et de générosité, Dublin, U2, des endroits charmants comme les Cliffs of Moher
- enfin elle parle d'elle, de sa vie, ses doutes, ses désillusions.

Même si cela parait sérieux, c'est une auteure passionnante et rebelle, je n'étais pas toujours d'accord avec elle et ce qu'elle écrivait, cependant j'ai toujours écouté ce qu'elle avait à me dire, car elle ne manie pas la langue de bois, elle est clairvoyante.

J'avais déja lu L'histoire de Chicago May, que j'avais dévoré, même si certains passages sont très rudes. Chicago May est une immigrée Irlandaise, qui va tomber amoureuse d'un gangster de pacotille. Pour écrire ce roman, Nuala s'est inspiré de la vraie vie de cette femme, elle est connue pour avoir cambriolé une banque française en 1900 ... quelque chose) avec son amant Eddie Guerrin et elle fut emprisonnée en France.
Cette femme très belle, vécue de manière indépendante aux USA et cependant elle finit brisée, alcoolique et obligée de se prosituer. C'est une histoire vraiment bien romancée par Nuala, elle trace un portrait féminin très marquant, ce qui m'avait marqué c'est qu'Eddie Guerrin lui fut emprisonné à Cayenne au bagne et fut le seul prisonnier à réussir à s'évader de cet endroit.

Best Love Rosie est le roman le plus connu apparemment. A vrai dire, pour démarrer avec cette auteure le plus simple est de regarder ce qui se trouve à la bibliothèque de chez vous, mais je pense que de démarrer par ses écrits autobiographiques est pas mal aussi pour faire connaissance avec le personnage. J'ai emprunté On s'est déja vu quelque part ce mois ci.
Revenir en haut Aller en bas
MIMI23
Hogwarts marauder



Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeLun 22 Aoû - 4:06

J'avais finalement fini par lire ces dernières chroniques dont tu parles très bien Constance. Et je partage tout à fait ton avis sur ce livre que j'avais trouvé intelligent, pertinent et plein de tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Zahlya
Hogwarts marauder
Zahlya


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeDim 4 Sep - 14:53

J'ai beaucoup aimé My dream of you (Chimères) que j'ai lu il y a quelques années, et j'ai Best Love, Rosie qui m'attend sagement dans ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Best love Rosie   Nuala O'Faolain Icon_minitimeVen 20 Juil - 17:13

Rosie Barry a quitté l'Irlande et sa famille quand elle était encore adolescente. Son père venait de mourir, et sa tante Min, qui lui avait tenu lieu de mère, ne l'avait pas retenue dans son giron. Rosie a voyagé, travaillé, aimé, et sa liaison avec Leo s'étiole quand elle décide de rentrer en Irlande pour s'occuper de Min, qui, déprimée, perd un peu trop souvent le contrôle en rentrant du pub...
Rosie a cinquante ans, sa tante quinze ans de plus seulement. La nièce renoue avec ses copains et copines de toujours, Peg et Tess, Andy et Monty, et aussi avec Markey, un ancien ami émigré aux Etats-Unis, elle se met à écrire des chroniques "pour bien veillir". Les deux femmes partent aux USA pour négocier le contrat en vue d'un livre. A New York, Min se crée des relations, décide de profiter de son visa touristique et refuse de rentrer à Dublin. Alors que la tante semble ressusciter sans plus se soucier de sa nièce, Rosie sombre à son tour dans la mélancolie. Elle reprendra petit à petit goût à la vie en découvrant Stoneytown, et la maison natale de Min, dont celle-ci n'avait jamais parlé, sinon avec dédain.



J'ai lu qu'à travers le personnage de Rosie, c'est Nuala O'Faolain qui met en scène ses propres préoccupations, ses interrogations sur le vieillissement, le désir d'aimer et d'être aimée, la solitude, l'absence de mère, les racines et l'exil. Il me semble que Rosie et son expérience singulière sont emblématiques de l'Irlande et de son histoire : un pays qui a connu l'occupation, la pauvreté, dont les traces de la guerre civile sont encore palpables à l'époque du roman (même si les attentats du 11 septembre le situent très près de nous), dont les habitants se sont exilés pendant longtemps, aux USA ou en Angleterre le plus souvent. Un pays aux paysages magnifiques, à la nature sauvage et splendide à la fois, comme la côte de Stoneytown.

"J'ai prié pour retrouver mon enfance, et elle est revenue, et je sens qu'elle est toujours dure comme autrefois et qu'l ne m'a servi à rien de vieillir." (citation de Rilke par Rosie - p. 172-173)

J'ai aimé Rosie, son humour à la limite du désespoir, ses tailleurs inadaptés, ses blessures d'enfant, sa nostalgie et ses enthousiasmes. J'ai aimé ses amis et leur fidélité parfois absurde mais tellement attachante à l'Irlande et à leur famille. J'ai aimé avec elle cette maison de pierre qui l'enracine et l'attache elle aussi à sa terre.

"J'ai passé en revue le toit de la maison et la petite plage, la jetée éboulée et la rangée de maisons croulantes, les rochers et la boue luisante de l'estuaire où la marée pénétrait en assauts écumants, le cours d'eau profond qui séparait cette rive et Milbay familièrement blotti sur la sienne. Des échassiers pataugeant dans la boue lançaient des appels dédespérés et un guillemot aux ailes neigeuses descendait du ciel en poussant un cri rauque, tel un contremaître apostrophant ses ouvriers. Tout ce vaste panorama fourmillait de vie. La maison si vétuste et délabrée fût-elle, était vivante, ainsi que le rivage où des cormorans se tenaient sur de noirs rochers, la colline avec sa crête de velours et ses flancs entaillés, et le pré verdoyant, et les hêtres étincelants, et même les vieux bureaux et dortoirs du camp d'aviation. Quant à moi, le monde me faisait don d'un nouveau lien avec lui. Je vibrais de vie, moi aussi." (p. 185)


Un portrait de femme émouvant et drôle, des personnages secondaires bien campés, des femmes qui renaissent à la vie chacune à leur façon, une intrigue qui suit le fil des saisons et s'achève dans la douceur et l'apaisement... : un roman qui foisonne de vie !
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 21 Juil - 9:04

Je suppose que tu parles de Best Love Rosie ? C'est un roman que j'ai très envie de lire, même si ce que tu en dis me fait penser que Nuala O'Faolain ne se renouvelle pas beaucoup (les thématiques abordées ressemblent beaucoup à celles de Chimères). Mais comme j'avais adoré Chimères ...
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeSam 21 Juil - 11:13

Oui, je l'ai noté en titre de mon billet, mais le sujet est écrit en tout petit ! J'avais beaucoup aimé Chimères aussi...
Hors sujet : je viens de lire Nord et Sud, d'Eliabth Gaskell, et j'aime ta "catégorie" "Helstone rose" !
Revenir en haut Aller en bas
Zahlya
Hogwarts marauder
Zahlya


Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitimeMar 19 Fév - 21:58

Je viens de finir Best Love, Rosie, et malgré un début assez difficile, je me suis finalement laissée embarquer dans ce roman. Bon une partie des réflexions sur le vieillissement me sont un peu passées par-dessus la tête, quoique en même temps ça a eu tendance à me déprimer, de me dire qu'un jour je me poserais peut-être ces mêmes questions... Mais au final c'est une belle réflexion sur la vie, l'amour, la famille que nous livre Nuala O'Faolain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nuala O'Faolain Empty
MessageSujet: Re: Nuala O'Faolain   Nuala O'Faolain Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuala O'Faolain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1970 à nos jours-
Sauter vers: