Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 La nuit du chasseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La nuit du chasseur   Lun 25 Avr - 18:14

J'ai découvert ce film lors de sa diffusion sur Arte il y a quelques semaines et quel choc!Entre film noir et conte de fées, ce film est absolument inclassable!

L'histoire est celle du pasteur Harry Powell qui rencontre Harper, un père de famille, lors d'un court séjour en prison. Ce dernier, pour sortir sa famille de la misère, a commis un hold-up durant lequel il a tué deux hommes. Le pasteur se met alors en tête de retrouver le butin. Il épouse la veuve de Harper qui a été pendu et harcèle les deux enfants qui connaissent l'emplacement du magot.

Je n'ai vu ce film qu'une fois et de nombreux détails et symboles ont dû m'échapper mais la lutte entre le bien et le mal, les enfants lucides et les adultes fous, le jour et la nuit, le blanc et le noir, est plus que flagrante. Les enfants vivent une situation cauchemardesque et fuient par tous les moyens (à pied, en barque) pour échapper au pasteur fanatique et meurtrier dont l'ombre inquiétante ne cesse de les poursuivre.

L'acteur Robert Mitchum incarne le terrifiant et redoutable prêcheur avec grandeur et charisme, parfois proche du cow-boy comme du démon. Les jeux d'ombre intensifient les regards et transforment les pièces comme la chambre de Madame Harper qui prend parfois l'allure d'une chapelle, si je me souviens bien. L'atmosphère est pesante, à couper le souffle.

Le travail sur la musique est absolument grandiose comme l'échange musical entre la bonne nourrice protectrice des deux enfants et l'abominable pasteur. Deux chants, deux interprétations religieuses s'opposent alors. Un grand moment qui fait froid dans le dos.

A sa sortie, en 1955, La nuit du chasseur n'a visiblement pas eu de succès. Il est l'unique film réalisé par Charles Laughton.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Lun 25 Avr - 18:55

Merci pour ce topic, Josephinemarch !
J'ai pu voir le film en début de semaine au cinéma (il repasse actuellement dans les salles obscures) et je l'ai trouvé très sombre et très beau.
Je crois que mon passage préféré est celui où les enfants traversent la rivière en barque et où on voit des petits animaux les épier. C'est très onirique et ça tranche avec le côté résolumment cruel et noir de l'intrigue. Robert Mitchum est terrifiant dans ce rôle, sans en faire trop.

Citation :
Le travail sur la musique est absolument grandiose comme l'échange musical entre la bonne nourrice protectrice des deux enfants et l'abominable pasteur. Deux chants, deux interprétations religieuses s'opposent alors.
Cette scène m'a beaucoup marquée. Je la trouve très émouvante. Le Bien essaie de prendre le pas sur le Mal, en quelque sorte.

Dans la saga de fantasy de Patrick Ness, Le Chaos en marche (dont j'ai seulement lu le 1er tome - cf topic ici Arrow), l'auteur rend hommage à ce film. Ses deux héros (des adolescents cette fois) sont aussi poursuivis par un prêcheur intégriste et impitoyable.


Dernière édition par Emjy le Mar 26 Avr - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Lun 25 Avr - 20:55

Contente que tu aies aimé ce film Emjy!
Je file voir ton topic sur "Le chaos en marche"! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Mar 26 Avr - 7:53

Ce film est un chef d'oeuvre du cinéma. Je ne l'ai jamais vu, mais j'ai lu beaucoup de choses à son sujet. La plupart des livres mettent la photo des mains de Robert Mitchum, où il est écrit "Love" and "Hate".

Beaucoup évoquent aussi ce pasage comme très très remarquable :

Emjy a écrit:
Je crois que mon passage préféré est celui où les enfants traversent la rivière en barque et où on voit des petits animaux les épier. C'est très onirique et ça tranche avec le côté résolumment cruel et noir de l'intrigue. Robert Mitchum est terrifiant dans ce rôle, sans en faire trop.
Merci d'avoir ouvert ce topic, josephinemarch. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Mar 26 Avr - 11:56

Et on m'a dit que le roman dont il est tiré est encore mieux!
Quelqu'un l'a lu?
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Mar 26 Avr - 13:23

C'est sympa d'avoir ouvert un topic à ce film. Very Happy Je l'ai vu une première fois il y a très longtemps et j'étais terrorisée! Je l'ai revu pendant les vacances de noël et j'ai profité cette fois de la qualité de mise en scène et de tous les symboles dont fourmille le film. C'est vraiment le jeu d'ombres et lumières qui m'a le plus marqué. Je ne savais pas en revanche qu'il était adapté d'un roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balzan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Jeu 15 Nov - 18:36


un incontournable cheers
Mitchum est parfait dans le rôle, le noir et blanc dessert à merveille cette histoire terrifiante.
La version moderne qui s'en inspire "Cape Fear" de Scorsese est trop sanglante en comparaison, la violence l'emporte, tout le jeu subtil s'en trouve du coup amoindri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Jeu 15 Nov - 20:46

balzan a écrit:

un incontournable cheers
Mitchum est parfait dans le rôle, le noir et blanc dessert à merveille cette histoire terrifiante.
La version moderne qui s'en inspire "Cape Fear" de Scorsese est trop sanglante en comparaison, la violence l'emporte, tout le jeu subtil s'en trouve du coup amoindri.

Non, non, balzan, tu confonds 2 films :

1°) "Les Nerfs à vif" (Cape Fear) avec en effet Robert Mitchum, et Gregory Peck. C'est un film de Jack Lee Thompson. Un thriller glaçant où Mitchum est à peu près aussi terrifiant que dans Night of the hunter. En plus physique, en plus "fauve". C'est d'après un roman de John D.Mac Donald, un grand auteur de la "Série noire".

Dans le remake de Scorsese (on se demande pourquoi il s'est donné cette peine, mais bon...), De Niro reprenait le rôle de Mitchum (assez platement, je trouve. Mais... rivaliser avec Mitchum, honnêtement?). Pour faire bonne mesure, Scorsese avait repris la musique (géniale) de Bernard Herrmann et, dans un petit rôle "clin d'oeil", Gregory Peck...

2°) . La Nuit du Chasseur tiré, lui, d'un excellent roman de James Agee et qui n'a jamais connu de remake.
Je me demande d'ailleurs qui oserait...
Tarantino, peut-être, dans son immense candeur ? En nous faisant de la vieille dame pure une peroxydée à cuissardes...?

Je signale la ressortie du film en DVD avec, en bonus, un bouquin de Philippe Garnier et la direction des acteurs du film par Charles Laughton lui-même, en voix off. C'est assez fascinant de voir Shelley Winters terrifiée par son metteur en scène ou bien Mitchum qui s'interroge en silence sur une remarque du bonhomme.
Et puis, si vous ne l'aviez pas déjà en vinyle (je plaisante, ça se trouvait à la fnac il y a... 25 ans) , il y a la version radiophonique (c'était la mode de refaire en audio les succès de cinéma), relatée par la voix envoûtante de Laughton lui-même. Toujours en bonus. Un seul hic: le coffret est encombrant.

Marre des éditeurs de dvd qui proposent des menhirs in-rangeables à Noël... !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Ven 16 Nov - 7:41

@Juniper Sling: cette nouvelle édition a l'air très intéressant!

La nuit du chasseur: j'ai étudié ce film au lycée (j'avais un prof super avec qui on a étudié quelques classiques. La scène qui m'a le plus marquée c'est celle des deux enfants sur la barque. Et puis, les tatouages sur les mains de Robert Mitchum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Ven 16 Nov - 9:07

Juniper Sling a écrit:

2°) . La Nuit du Chasseur tiré, lui, d'un excellent roman de James Agee [/u]
Davis Grubb Wink Et c'est très chouette à lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balzan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Ven 16 Nov - 9:23


exact juniper Sling, je comprends même pas que j'ai pu faire cet amalgame!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Ven 16 Nov - 9:47

Haydée a écrit:
Juniper Sling a écrit:

2°) . La Nuit du Chasseur tiré, lui, d'un excellent roman de James Agee [/u]
Davis Grubb Wink Et c'est très chouette à lire !

merci Haydée! of course Davis Grubb ! ... James Agee n'étant que scénariste sur ce film (mais écrivain par ailleurs, avec un Pulitzer dans sa poche). Wink

@ balzan : A cause de Mitchum en hyper méchant dans les 2 , bien sûr. Razz

Woufff Pfff... !! Entre Robert Agee-Grubb, Davis-James Mitchum, Les Nerfs du hunter et La nuit à vif, ce chasseur devient un véritable chassé... croisé ! drunken


Dernière édition par Juniper Sling le Jeu 29 Nov - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
balzan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Lun 19 Nov - 11:12

c'est tout à fait ça lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Jeu 29 Nov - 11:48

Hier, à la Cinémathèque Française , il y avait une projection sur grand écran du film "Charles Laughton dirige la Nuit du chasseur" de Robert Gitt de l'Université de Los Angeles.

Soit presque 3 heures de "chutes" conservées et restaurées par l'UCLA, où l'on voit Laughton diriger ses acteurs. Une sorte de gigantesque "bêtisier" sans la moindes bêtise, tout au contraire !

C'est exactement le même film qui se trouve dans les bonus du coffret qui vient de sortir chez Wild Side. Je n'ai pas ce coffret (il coûte 80 euros, sic!), et de ce bonus je n' avais vu, jusqu'ici , que deux brefs extraits cités plus haut dans un message précédent.

J 'ai été bouleversée par ces image d'un "metteur en scène en action" sur un des films les plus mystérieux de l'Histoire.

C'était absolument magique !

On retiendra la voix de Laughton (et quelle voix!) , dirigeant de très près ses acteurs, sur des détails qui semblent si infimes, les faisant recommencer et recommencer. La pauvre Shelley Winters, si humble devant le maître (j'ai appris qu'elle avait été son élève auparavant, dans une école de théâtre. je suppose que, quelque part, elle restait cette élève).

Mitchum répétant et répétant son si fameux hurlement , si horrifiant, devant la rivière... On finit par éclater de rire!
L'épisode du changement d'acteur pour le rôle du vieux pêcheur parce que Laughton n'était pas satisfait du premier. C'est incroyablement intéressant, car on se dit que le 1er est plutôt bien... Et puis arrive le second et... on comprend tout de suite ce que voulait Laughton, pourquoi il change son comédien.

Et la petite fille, Sally Bruce, la plus décontractée, qui se moque de Mitchum : "Tu as oublié ton dialogue!" ou disant "Qu'est-ce qu'on bosse dur sur ce film!".
Laughton est d'une grande douceur, d'une grande patience avec ses si jeunes comédiens (et avec les autres aussi d'ailleurs), et en même temps d'une grande fermeté, exigeant toujours la perfection du détail.




LA légende qui traînait jusqu'ici, c'était que Mitchum "aurait dirigé les enfants car Laughton ne les aimait pas" (C'est ce qui est encore écrit dans Wikipedia!!!). Eh bien, c'est faux, archi-faux ! Il les dirige dans le moindre recoin infinitésimal du jeu, les oblige à se surpasser, tout en restant doux, pérsévérant, sensible, parfois même affectueux. Jamais il ne crie, jamais il ne perd patience. Il explique, explique, explique...

On devine sa grande admiration, son immense respect pour Lillian Gish. Mais à elle aussi, il lui demande beaucoup !

On y apprend que le scénariste James Agee avait énormément travaillé sur le script. Il avait fourni une énorme chose de presque 300 pages... Il a beaucoup bossé, à nouveau, avec Laughton. On voit avec tristesse la lettre où il écrit son immense impatience à voir le film enfin terminé.... Mais qu'il ne verra jamais. Il est mort d'une crise cardiaque dans un taxi, juste avant la sortie.

Nous entrons dans les arcanes d'un film génial et singulier (singulier dans tous les sens du terme) ... et c'est touchant de voir les décors de studio, le bruit des ventilateurs dans les scènes de neige, ou le making of des trucages dans la fameuse "scène de la barque".



On y entend notamment la vraie voix de la petite fille qui chante (avant qu'elle soit doublée pour la version définitive).

Et, bizarrement, loin d'en ôter la magie et la poésie... le fait d'avoir ces explications, cet envers du décor, rajoute au contraire au charme et au mystère de ce film orphelin.
drunken

Note : L'édition spéciale limitée hors de^prix du coffret dvd-B ray va forcément finir par devenir une édition normale plus abordable.
Eternel combat du Mal sur le Bien...
Un peu de patience, donc. Laissons passer Noël , et au printemps nous verrons fleurir une édition à 20 euros avec les mêmes bonus.
Et pour ce qui est du supplément livre de Philippe Garnier : Comme j'ai du mal à imaginer qu'un auteur se résigne à ne vendre que les 5000 ex d'une edition limitée (surtout quand il a fait autant de recherches) , eh bien on ne va certainement pas tarder à voir arriver la version poche du texte. A mon avis, le contrat est déjà signé.

Patience, patience... La route semée d'étoiles (ou la rivière) pourra bientôt s'acheter à un total de 30 euros !
Pour les impatients, il y a la version Zone 1 , sans sous-titres, chez Criterion Collection. Même films, mêmes bonus. Mais un autre livre.



Revenir en haut Aller en bas
balzan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Ven 30 Nov - 20:44

un vrai petit trésor que tu as pu voir là, mais si la diffusion compte être démocratisée, il va y avoir des heureux....les admirateurs de ce film sont nombreux cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   Jeu 15 Mai - 20:40

Bon, je vais faire tâche, mais moi j'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé le manichéisme grossier ; la manière de filmer insistante ; les acteurs pas très fins (surtout le petit garçon qui joue comme un pied) et surtout, le montage beaucoup trop rapide. Je ne sais pas par où commencer.

J'ai eu des doutes dès les premières images, où une vieille dame fait le catéchisme à des enfants :
" />
L'incrustation d'images sur une nuit étoilée, je n'aime ça que dans La Guerre des étoiles, perso. J'ai eu très très peur, je me suis rappelée que le film est considéré comme un chef d'oeuvre par tous ceux qui l'ont vu et j'ai attendu que ça commence vraiment.

Là, c'est le montage qui m'a dérangé : le début est extrêmement rapide, les scènes sont précipitées pour nous situer l'histoire très très (trop) vite. Aucun des personnages n'a le temps d'être réellement caractérisé, ils ne sont que des caricatures de caricatures : le père qui vole pour nourrir ses enfants ; le jeune garçon malin et sa soeur qu'il protège ; les voisins qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas ...
J'ai essayé de passer outre et de vraiment donner sa chance au film, mais j'ai trouvé l'évolution des personnages à chaque fois trop rapide et peu crédible : en quelques jours, la veuve éplorée qui avait juré de ne pas se remarier se remarie ; puis devient la première des fanatiques du pasteur ... Ou le petit garçon immédiatement se méfie du méchant monsieur alors que sa soeur lui fait confiance, immédiatement. Il n'y a non seulement aucun réalisme, mais également aucun suspens...

J'attendais avec impatience que Mitchum prenne son élan : son personnage avait tellement de potentiel ... Mais l'acteur et le scénario ne parviennent jamais vraiment à le faire sortir du trou noir dans lequel il est tombé, sans jamais s'interroger sur qui il est, sur le pourquoi de ce fanatisme associé à des méthodes de voyou. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à M le Maudit, qui présentait là aussi un personnage abominable (un violeur pédophile), mais qui parvenait à lui insuffler une humanité telle qu'on ne pouvait s'empêcher de devenir en empathie avec lui. N'ayant pas la même humanité que M, le pasteur ne peut parvenir à la même noirceur.

Vous allez sans doute me répondre que c'est un conte, une métaphore du combat du bien contre le mal, chose que d'habitude j'apprécie fort mais qui cette fois n'ont pas marché. Peut-être que l'abondance de citations bibliques, que l'image du petit garçon héros contre le mal (alors que la petite fille, que les femmes en général, se laissent séduire, hum, hum, c'est pas le féminisme qui l'étouffe) comme David contre Goliath, me fait bailler d'ennui.

Quant à la manière de filmer ... Quand je revois des photos du film, je me dis qu'elles sont belles ; mais dans le film, en images animées et non statiques, j'ai trouvé ça lourdingue. C'est surjoué, sur-mis en scène et on sait avant toute scène quand le chapeau noir du pasteur va se détacher en contre jour. Encore une fois  affraid 

Spoiler:
 

Et pourtant, je ne rêvais que d'aimer ce film ...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit du chasseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit du chasseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nuit du chasseur : Edition limitée Wild Side 31/10/12
» la nuit du chasseur de Davis Grubb
» La nuit du chasseur
» Lilian Gish (1893-1993)
» [Bory boy Tan skin] ♦ La Nuit du Chasseur ♦ P.3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: L'Age d'or hollywoodien :: Autres films et réalisateurs fétiches...-
Sauter vers: