Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Tatiana de Rosnay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Frankie
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Tatiana de Rosnay   Mar 19 Oct - 15:12

Puis je me permettre d'ouvrir un topic sur un livre qui m'a boulversé et que j'ai découvert très récemment il y a deux ou 3 semaines,ç'est sans aucun doute mon plus gros coup de coeur de 2010 et il est devenu mon livre préféré ex-aequo avec P&P?
Ce livre c'est Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay..
Je m'excuse d'avance parce que c'est mon tout premier vrai post et j'ai toujours l'impression que ce que je dis est stupide! lol!

Présentation de l'auteur:
Citation :
Tatiana de Rosnay (née le 28 septembre 1961, à Neuilly-sur-Seine, en Île-de-France) est une journaliste, écrivaine et scénariste française, écrivant en français et en anglais.Née de mère britannique et de père français1, (Stella et Joël de Rosnay), Tatiana de Rosnay est mariée et a deux enfants ; elle a vécu à Paris, Boston et enfin en Angleterre. De retour à Paris en 1984, elle est attachée de presse, puis journaliste pour Elle et critique littéraire pour Psychologies magazine.

Depuis 1992, Tatiana de Rosnay a publié huit romans en français et deux en anglais. Elle a aussi collaboré à la série Affaires familiales pour laquelle elle a écrit deux épisodes avec le scénariste Pierre­-Yves Lebert. Cette série fut diffusée sur TF1 pendant l'été 2000.

Son roman de 2006, Elle s'appelait Sarah, met en parallèle deux histoires : l'une se déroulant lors de la rafle du Vélodrome d'Hiver en 1942 et l'autre en 2002. Cette dernière relate l'enquête d'une journaliste américaine sur cet évènement-clé de la Shoah en France, à l'occasion de son soixantième anniversaire. Les droits de ce roman ont été vendus pour vingt pays2. À la fin 2009, indique son éditeur, le livre a dépassé les deux millions d'exemplaires vendus dans le monde3. L'adaptation du livre au cinéma, sous le même titre, Elle s'appelait Sarah, avec Kristin Scott Thomas, écrite par Serge Joncour, a été réalisée par Gilles Paquet-Brenner, et sort le 13 octobre 2010.

En 2009, Tatiana de Rosnay publie son neuvième roman, le deuxième écrit en anglais, Boomerang. Il commence par le parallèle entre l'accident de voiture d'un frère et d'une sœur, au milieu des années 2000, et un secret de famille dans les années 1970, avant le décès de leur mère.

En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, place Tatiana de Rosnay à la huitième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009


Elle s'appelait Sarah.

Citation :
Lorsque la police française fait irruption dans leur appartement en pleine nuit, Sarah enferme son petit frère dans un placard et emporte la clé, persuadée qu’elle reviendra le libérer très vite. Mais elle fait partie des milliers de juifs arrêtés lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942.

Soixante ans plus tard, Julia Jarmond, journaliste d'investigation, retrouve sa trace. Dès lors, le visage de la petite fille ne la quitte plus. Contre l'avis de son mari – dont la famille cache un terrible secret –, elle veut à tout prix savoir ce qu’il lui est arrivé. La petite Sarah a-t-elle survécu ? Vit-elle peut-être encore ?

Dans ce magnifique roman, Tatiana de Rosnay évoque avec une intense émotion l’une des pages les plus sombres de l’histoire de la France et contribue à sa manière au devoir de mémoire.

Comme je l'ai dit précedemment ce livre m'a totalement boulversé et dèjà c'est un exploit parce qu'on me dit souvent que j'ai un coeur de pierre Embarassed ,je ne pleure jamais devant un film même hyper triste.Bon là non plus je n'ai pas pleuré(je pense que mon liquide lacrymal est bloqué^^) mais ce livre est tout simplement somptueux.Il est triste,horrible mais en même temps magnifique.
Les deux personnages : Sarah et Julia sont deux femmes exceptionnelles,même si j'étais "obsédée" par l'histoire de Sarah,j'ai aussi été passionée par l'histoire de Julia!J'ai lu des commentaires du livre qui disait que la fin était loupée personnellement je ne trouve pas du tout,je m'attendais d'allieurs à cette retrouvaille et le moment ou
Spoiler:
 
Désolé pour ce post décousu qui n'honore pas tellement ce livre mais je suis tombée amoureuse de ce livre et de plus j'ai posté l'avis que j'avais écrit juste après avoir refermé le livre.
Et sinon une adapatation est sortie le 13 octobre dernier avec Kristin Scott Thomas dans le rôle de Julia.
Spoiler:
 
J'ai été voir le film vendredi et encore une fois je poste l'avis que j'avais eu vendredi 30mn après avoir vu le film:
J'ai adoré mais j'ai trouvé quelques défuats tout de même.La scène de séparation dans le camp de Beaune La Rolande est la plus affreuse comme elle était dans le Rafle,même si ce n'est pas tourné de la même façon je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement,mais bon ça ce n'est ni une crtitique ni un compliment c'est juste une constatation.
J'adore Kristin Scott Thomas donc je pensais que j'allais la trouver parafite mais il se trouve que je la trouvais un peu éloignée du personnage de Julia,je la trouvais plus froide moins attachée à l'histoire de Sarah et je la trouvais un peu donneuse de leçons...donc ça j'ai moyennement apprécié Rolling Eyes mais encore une fois ce ne sont que des détails et la plupart des scènes étaient parfaitement jouées en particulier la dernière scène qui était aussi ma préférée du livre.
Le personnage de Bertrand était aussi assez éloigné du personnage du livre alors que dans le livre on peut le dire c'est un vrai mufle là ça allait.Le personnage du beau père était beaucoup moins présent que dans le livre et dans le livre j'avais beaucoup aimé le rapprochement entre Julia et lui et là malheuresement ce rapprochement n'apparait pas. No
Par contre les actrices qui jouent Sarah sont exceptionelles en particulier Mélusine Mayance!C'est fou qu'une fille aussi jeune puisse jouer aussi bien!Et sinon je suis un peu déçue par la scène ou ils retrouvent Michel j'attendais avec impatience pour voir comme elle allait être jouée!Dans le livre
Spoiler:
 

Mais malgré toutes ces critiques il n'empêche que j'ai trouvé le film très bon!Par contre je ne suis pas sure que si je n'avais pas dékà lu le livre,j'aurais compris toute l'histoire... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mer 20 Oct - 16:26

Je suis heureuse de découvrir un topic concernant Tatiana puisque le mois dernier, j'ai lu et adoré "Boomerang" ainsi que "Elle s'appelait Sarah"(j'espère voir l'adaptation très rapidement).

  • Boomerang est un roman sur le passé et ses conséquences sur le présent, la famille et ses secrets. Alors qu'ils reviennent de week-end, Antoine et sa soeur ont un terrible accident de voiture. Antoine s'en sort sans mal alors que sa soeur est grièvement blessée. Lorsque la voiture a quitté la route, elle était sur le point de lui avouer un secret et Antoine va devoir remonter le fil de son passé. La mort de leur mère, près d'une vingtaine d'années plus tôt, pèse encore sur leurs vies et ce n'est pas sans peine qu'il va découvrir ce qui s'est réellement passé.
    La quête d'Antoine le rend proche du lecteur, on le soutient tout au long de ce récit qu'il est bien difficile d'abandonner.

Elle s'appelait Sarah . Là aussi, l'auteur nous livre un roman sur le devoir de mémoire et son implication, dans nos vies aujourd'hui. Les vies de la petite Sarah et Julia, la journaliste américaine vont se trouver mêlées à jamais. Les recherches de Julia permettent d'éclairer cette période de l'Histoire, effrayante et parfois encore méconnue, de vivre à travers les yeux de cette enfant la cruauté des hommes, notamment ces français qui n'hésitent pas à collaborer. C'est tout à fait le genre de récit qui peut être lu au collège, je pense, pour amener les adolescents à réfléchir sur cette période bien sombre. La question se pose alors : qu'aurions-nous fait à leur place ? Avec finesse, sans mièvrerie, un livre fort qui ne demande qu'à être découvert !


Citation :
J'ai lu des commentaires du livre qui disait que la fin était loupée personnellement je ne trouve pas du tout
Les dernières pages sont très émouvantes, elles permettent de boucler l'histoire et de se rendre compte des conséquences positives des recherches de Julia.
Revenir en haut Aller en bas
Frankie
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mer 20 Oct - 18:18

Shopgirl a écrit:
Citation :
J'ai lu des commentaires du livre qui disait que la fin était loupée personnellement je ne trouve pas du tout
Les dernières pages sont très émouvantes, elles permettent de boucler l'histoire et de se rendre compte des conséquences positives des recherches de Julia.

Je suis tou à fait d'accord avec toi!Si Julia n'avait pas "connu" Sarah elle n'aurait sans doute pas
Spoiler:
 
Et le résumé que tu as posté de Boomerang me donne très envie de le découvrir,puisque après avoir eu cet énorme coup de pour Elle s'appelait Sarah j'avais envie de découvrir d'autres livres de cet auteur.
Tu n'aurais pas lu par hasard Les murs ensevelis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 24 Oct - 12:05

Voilà un livre qui était devenu un de mes coups de coeur de l'année 2009 (Elle s'appelait sarah). J'avais beaucoup aimé l'histoire de cette journaliste qui découvre l'historie de cette jeune fille juive sous l'occupation. Je trouve que contrairement à beaucoup de livres traitant cette époque on ne tombe pas tout de suite dans le mélo. Par contre j'ai le livre Boomerang dans la ligne de mire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 24 Oct - 12:50

Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé Elle s'appelait Sarah.
Je trouve que Julia est une horrible égoïste qui ne pense qu'à elle et qui se jette dans sa quête de Sarah pour se donner une bonne conscience. C'est trop facile de jouer les américaines rejetées par leur belle-famille qui s'offre sa rédemption en ressuscitant la mémoire d'une jeune juive. Elle aurait mieux fait de s'occuper de son couple au lieu de jouer à refaire l'Histoire.
Spoiler:
 

Je passe sur un certain nombre d'éléments très semblables à Beach Music qui m'ont vraiment gênée ! Certes ce sont deux livres qui parlent de l'Holocauste, mais que son américain soit critique gastronomique en Italie, comment dire... elle aurait pu trouver une autre idée, parce que ça a achevé de m'énerver !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay   Jeu 10 Fév - 14:09

J'ai pu découvrir Tatiana de Rosnay (de nationalité franco britannique) dans Elle s'appelait Sarah , son premier roman écrit en anglais publié en 2006.





Citation :
Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l’avis des siens, Julia décide d’enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu’elle a de plus cher.
Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel’ d’Hiv’. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande sœur Sarah, dix ans, l’enferme et emporte la clef en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêtée et emmenée avec ses parents.

Photo de la couverture © Ouka Leele/VU


C'est un roman inspiré de la rafle du Vel d'Hiv, ce roman vise à sensibiliser le lecteur sur le devoir de mémoire, et surtout l'incidence de l'Histoire pour les generations futurs. En ce sens, Tatiana de Rosnay cherche à nous interpeller sur notre devoir et notre conscience. D'abord, elle nous raconte l'histoire de Sarah témoin de la rafle, puis deportée à Beaune La Rolande; elle insiste sur son calvaire : la déchéance de l'âme humaine et son parcours solitaire, l'histoire est comparable aux témoignages de ceux évoqués dans le film La Rafle.

En cela, l'héroine de ce roman Sarah se démarque : belle et blonde, aux yeux clairs, critères morphologiques aryens par excellence, elle sera sauvée grâce à son apparence, en cela elle décrit essentiellement qu'être juif, ca ne se voit pas, d'où l'étoile portée. Son histoire est très dure et difficile, car elle changera à jamais le court de son existence.

Le message est doublée, car Julia de "sa rencontre" avec Sarah, 60 ans après, verra elle aussi le court de son existence changer. En cela, l'histoire est émouvante, portée par deux personnalités féminines fortes, à 2 époques différentes.



Quelques extraits Julia enquête à Beaune avec Bamber, son photographe :



Citation :
"Un beau jour, dit-il, il n'y eut plus personne dans le camp. Je me suis dit que les Juifs étaient partis. Ou? Je ne savais pas. Puis cela à cesser de me préoccuper. Personne n'y pensa plus. Ce n'est pas quelque chose dont on parle. On ne tient pas à faire remonter les souvenirs. Certaines personnes qui habitent ici ignorent tout de cette histoire"

Il reprit la route. Je repris mon carnet pour noter ce que je venais d'entendre. j'avais encore des haut-le-coeur, je n'étais pas sure que ma grosses en soit la cause. Peut-être était ce plutôt ce que j'avais vu dans le regard de cet homme, l'indifférence et le mépris


Puis quelques lignes plus tard, Julia découvre qu'à la place du camp, un lycée technique a été construit, elle ne comprend pas le sens. Seule subsiste un plaque comémorative :



Citation :
"A la mémoire des 3500 enfants Juifs arrachés à leur parents, internés à Beaune La Rolande et Pithiviers, , déportés et exterminés à Auchwitz. Victimes des nazis, inhumées à Beaune La Rolande" Suivait la même liste de noms sur la tombe du cimetierre. Celle des enfants du Vel d'Hiv morts dans le camp.



Victimes des nazis encore une fois, marmonna Bamber. "On dirait qu'on a affaire, ici à un cas d'amnésie pathologique.


Une fois, que vous adoptez Julia et compris sa manière d'aborder la question juive, vous pouvez réfléchir à ces petites perches tendues par l'auteure.



Que savez vous de cette époque? Que vous ont transmis vos grands-parents ou arrières grands-parents? Une forme assez facile pour réfléchir sur l'expérience de Julia.Personnellement, j'avais pas mal d'éléments de réponses et je ne sais pas s'il appartient aux générations futurs de régler les comptes de cette époque, Bernard Schlink, l'a merveilleusement bien démontré dans le Liseur, aussi j'ai peu adhéré au cheminement intellectuel de Julia !



J'ai lu ce roman dans le cadre du challenge Dame de lettres. Je ne cache pas que j'ai été un peu déçue de cette lecture essentiellement par cette histoire de Julia 60 ans après, l'histoire de Sarah est à lire , certes je lui ai préféré Le liseur de Bernhardt Schlink, et pour la manière d'aborder la question du devoir de mémoire rien ne vaudra Primo Levi et Si c'est un homme...deux films à voir Mr Klein, avec Alain Delon, et La Rafle plus récent

Avez vous lu ce roman ou d'autres romans de Tatiana de Rosnay? Avez vous le film adapté du roman?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 10 Fév - 15:09

J'ai lu le livre qui m'avait laissé un bon souvenir. Je trouve la superposition des deux histoires intéressante surtout celle de la petite Sarah car la journaliste est vite casse pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 10 Fév - 15:40

Merci pour ton avis Constance... ça m'a fait plaisir de lire ça.

Je viens d'une famille alsacienne, la génération de mes grands-parents est celle des Malgré-Nous, mon grand-père a eu la "chance" d'être blessé et d'être rapatrié. Il n'a jamais parlé du front russe, même avec ma grand-mère. Son choix, c'était d'oublier. Ma grand-mère après l'Ecole Normale française a eu droit à un séjour en Ecole Normale Allemande...
Je ne parle pas de ceux qui ont été prisonniers à Tambov... quand j'étais au lycée, nous avons pu rencontrer des survivants du camp qui arrivaient à parler de ce qu'ils avaient vécu là-bas. C'est inhumain.

Je suis donc choquée des raccourcis qu'on peut prendre au nom d'un soit-disant devoir de mémoire. Le personnage de Julia qui donne des leçons à 50 ans de distance m'a insupporté au plus au point. On dirait qu'elle cherche à se prouver qu'elle peut, elle, avoir bonne conscience.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 10 Fév - 19:58

JO a écrit:


Je viens d'une famille alsacienne, la génération de mes grands-parents est celle des Malgré-Nous, mon grand-père a eu la "chance" d'être blessé et d'être rapatrié. Il n'a jamais parlé du front russe, même avec ma grand-mère. Son choix, c'était d'oublier. Ma grand-mère après l'Ecole Normale française a eu droit à un séjour en Ecole Normale Allemande...
Je ne parle pas de ceux qui ont été prisonniers à Tambov... quand j'étais au lycée, nous avons pu rencontrer des survivants du camp qui arrivaient à parler de ce qu'ils avaient vécu là-bas. C'est inhumain.

Oui le meilleur témoignage est celui qui vient de notre famille, c'est courageux. Je n'ai jamais entendu parler de Tambov, mais du Stuthoff, que j'irais je pense visiter un jour. Mes arrieres grands parents ont connu cette période, mon arrière grand père s'est enfui pour échapper aux camps de travail, pour se réfugier en zone libre à Agen, c'était une période difficile, ma grand-mère faisait du marché noir et elle a été dénoncée.


Citation :
Je suis donc choquée des raccourcis qu'on peut prendre au nom d'un soit-disant devoir de mémoire. Le personnage de Julia qui donne des leçons à 50 ans de distance m'a insupporté au plus au point. On dirait qu'elle cherche à se prouver qu'elle peut, elle, avoir bonne conscience.


Autant j'ai apprécié l'histoire de Sarah, autant celle de Julia m'a semblé "fabriqué" et Sookie a raison d'employer casse pied, quand elle recherche Sarah pour lui demander pardon au nom des français, je n'ai pas compris son raisonnement, elle a pour excuse qu'elle enceinte, donc tres sensible!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 14 Fév - 10:44

Je pense comme toi Constance. J'ai préféré Le liseur à ce roman même s'il reste intéressant. Je venais juste de lire Le Peigne en écaille qui traite exactement du même sujet mais du point de vue d'un petit garçon et je l'ai trouvé meilleur.
J'aime beaucoup les romans traitant de la Seconde guerre mondiale mais celui-ci m'a un peu déçue. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de points de vue de Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mer 25 Mai - 16:20

De Tatiana de Rosnay , je ai seulement lue ''elle s'appelait Sarah'' .Mais je compte bien y remédié ;P
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 7 Aoû - 7:15

J'ai lu Rose : l'histoire se déroule à Paris, sous le Second Empire au moment des grands travaux initiés par le baron Haussmann pour moderniser la ville et la rendre plus propre. Rose Bazelet, une veuve, fait partie des Parisiens qui sont expulsés pour la raison que leurs maisons doivent être détruites pour permettre la création des grandes avenues et boulevards. Pourtant, contrairement aux autres, Rose ne veut pas quitter sa maison, à laquelle elle est très attachée : en attendant le moment fatidique, elle décide de raconter son histoire, sa vie en écrivant des lettres à son défunt mari.

Il s'agit du premier livre de Tatiana de Rosnay que je lis, et j'ai beaucoup aimé cette histoire et le style de l'auteur : j'ai par moments pensé à Tracy Chevalier. La plongée dans le Paris du XIXe siècle, ses petites rues, le quotidien de ses habitants et en particulier celui de Rose était passionnante et très bien racontée. On rencontre également une foule de personnages très attachants, comme la baronne de Vresse, le libraire et surtout Alexandra, la fleuriste : la description de sa boutique, de la décoration et de l'ambiance qui y règne était très poétique. Enfin, ce roman contient un soupçon de suspense, puisqu'on découvre très vite que Rose a des secrets, qu'elle dévoile peu à peu au fil des pages.

Une très bonne découverte donc, qui me donne envie de lire les autres romans de Tatiana de Rosnay (à part peut-être Elle s'appelait Sarah, qui me tente moyennement et vu vos avis mitigés...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 7 Aoû - 9:06

sandie a écrit:
Une très bonne découverte donc, qui me donne envie de lire les autres romans de Tatiana de Rosnay (à part peut-être Elle s'appelait Sarah, qui me tente moyennement et vu vos avis mitigés...)
    Personnellement, je fais partie de ceux qui ont adoré le livre "Elle s'appelait Sarah". Lorsque j'ai commencer la lecture, je n'ai pu le lacher jusqu'a la fin, j'ai même été déçue que ce livre ce termine tellement je l'ai aimé. Donc, je ne peux que te conseillé cette lecture Smile
    J'ai d'autres livres de Tatiana de Rosnay (Boomerang, Moka et un autre dont j'ai oublié le nom) que ma mère a lu et elle a également adoré. Donc je pense que je lirais ses autres romans, vu que j'ai été emporté par "Elle s'appelait Sarah".
    Merci pour ton avis sur son dernier roman Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Sam 27 Aoû - 12:18

    Tatiana de Rosnay ou l’art et la manière d’agrémenter le suspens et de vous faire entrer dans un thriller…. Deuxième roman que je lis d’elle (après « Elle s’appelait Sarah ») sous l’impulsion de ma chère maman qui est une accro de cet auteur, et je dois dire que j’ai été attachée à ce roman du début jusqu'à la fin. Colombe est-elle folle ou son voisin du dessus est-il un psychopathe ? On retrouve dans ce livre quelques bases que j’ai retrouvé dans « Elle s’appelait Sarah »
    Spoiler:
     
    J’ai trouvé le roman juste, ni de trop ni de pas assez. Je ne veux pas en dire de trop mais l'intrigue est réellement bien ficelée. Je pense enchaîner avec « Moka » Smile
    Bravo à Tatiana de Rosnay pour laquelle je commence à avoir un sérieux coup de cœur pour sa plume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 29 Aoû - 6:40

J'ai vraiment du mal avec cette auteure, le thème de Rose me tente bien, mais bon vu la plume de l'auteure je crois que je vais passer.

Ce que je reproche à Tatiana de Rosnay c'est justement son manque de vraisemblance quand elle nous plonge dans une époque, c'est très light et j'ai du mal à rentrer dans l'intrigue, je suis désolée pardonner moi l'expression mais c'est cousu de fil de blanc.

Je sais bien qu'elle n'écrit pas de roman historique, cependant sur ce style de roman elle est loin d'égaler la plume de Jean-François Parot, qui à partir de simple enquêtes policières nous plonge carrément dans un autre siècle, et ça c'est que du bonheur.

D'un autre coté je comprends aussi que ces romans plaisent car ces personnages sont assez sensibles. C'est le cas avec Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 5 Sep - 18:09

    Je viens de terminer "Moka" et j'avoue que là, je suis déçue. J'ai trouvé le livre trop long, voir même ennuyeux. L'épilogue est très bon pourtant et j'ai tellement eu du mal a finir ce livre que ce final ne m'a rien fait. J'ai eu l'impression que l'auteure était passé a côté de quelque chose, elle qui s'est si bien réinventé la vie de se sperosnnage et procurer tant de suspens.
    Je suis déçue cette fois ci, mais je n'oublie pas mes fabuleux coups coeurs précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 6 Sep - 12:04

pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 6 Sep - 15:45

Mel a écrit:
pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
    Je m'en doutais a vrai dire concernant celui là. Et puis, c'était son premier livre. Après, si je peux me permettre, je te conseille "Le voisin" et "Elle s'appelait Sarah" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 6 Sep - 17:57

Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
    Je m'en doutais a vrai dire concernant celui là. Et puis, c'était son premier livre. Après, si je peux me permettre, je te conseille "Le voisin" et "Elle s'appelait Sarah" Smile

C'est vrai tu as raison...
Merci de ton gentil conseil mais j'ai déjà lu les 2! Smile Wink et j'ai adoré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 6 Sep - 18:06

Mel a écrit:
Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
    Je m'en doutais a vrai dire concernant celui là. Et puis, c'était son premier livre. Après, si je peux me permettre, je te conseille "Le voisin" et "Elle s'appelait Sarah" Smile

C'est vrai tu as raison...
Merci de ton gentil conseil mais j'ai déjà lu les 2! Smile Wink et j'ai adoré!

    Ahh excellent j'en suis heureuse ! Very Happy
    Comme je l'ai dit précédemment, j'ai été relativement déçue par "Moka" (si tu ne l'as pas lu Wink). Par contre, on me conseille "Boomerang".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 11 Sep - 7:34

J'aime bien Tatiana de Rosnay. Ses livres se lisent facilement et me délassent. Mais je me pose la question de savoir si les maisons et leur histoire ne l'obsèdent pas un peu.
"Elle s'appelait Sarah", "Le voisin", "Rose"... autant de romans qui font parler les pierres.

J'ai lu aussi "Boomerang", différent, il est vrai.

Mais je n'aimerais pas qu'elle s'enferme dans un genre, comme Marc Lévy ou Didier Van Cauwelaert. J'aime les écrivains qui se renouvellent.
Revenir en haut Aller en bas
Mel
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 27 Oct - 20:26

Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
    Je m'en doutais a vrai dire concernant celui là. Et puis, c'était son premier livre. Après, si je peux me permettre, je te conseille "Le voisin" et "Elle s'appelait Sarah" Smile

C'est vrai tu as raison...
Merci de ton gentil conseil mais j'ai déjà lu les 2! Smile Wink et j'ai adoré!

    Ahh excellent j'en suis heureuse ! Very Happy
    Comme je l'ai dit précédemment, j'ai été relativement déçue par "Moka" (si tu ne l'as pas lu Wink). Par contre, on me conseille "Boomerang".

Non je l'ai pas lu....

Et "Boommerang" tu l'as lu toi??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Ven 28 Oct - 18:08

Mel a écrit:
Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
Marquise de Pembroke a écrit:
Mel a écrit:
pas encore fini " l'appartement témoin" mais.... il m'attire pas plus que ça! Je lis uniquement car j'aimerais connaître la fin mais c'est tout...
    Je m'en doutais a vrai dire concernant celui là. Et puis, c'était son premier livre. Après, si je peux me permettre, je te conseille "Le voisin" et "Elle s'appelait Sarah" Smile

C'est vrai tu as raison...
Merci de ton gentil conseil mais j'ai déjà lu les 2! Smile Wink et j'ai adoré!

    Ahh excellent j'en suis heureuse ! Very Happy
    Comme je l'ai dit précédemment, j'ai été relativement déçue par "Moka" (si tu ne l'as pas lu Wink). Par contre, on me conseille "Boomerang".

Non je l'ai pas lu....

Et "Boommerang" tu l'as lu toi??

    Non je ne l'ai pas lu (mais je l'ai), et visiblement, il y a les mêmes ingrédients qui font que l'on s'accroche au bouquin lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 19 Aoû - 7:58

    post

    Comme chaque été, je pars avec au moins un livre de Tatiana de Rosnay. Cette fois ci, je me suis penchée sur "Le cœur d'une autre". Je n’étais pas particulièrement emballée par le résumé et pourtant, j’avais envie de revivre les émotions que donne chaque livre de Tatiana. C’est un roman formidable et passionnant. Bruce est un bon vivant, ayant un sacré caractère jusqu'au jour où il apprend qu’il doit se faire greffé d’un cœur. On vit l’attente de la greffe, le changement de vie de Bruce qui devient un autre homme puis l’apprentissage des sentiments de son cœur. Bruce partira alors en quête de son donneur… Une histoire émouvante, magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enkephaline
gothic novel reader
avatar


MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 20 Aoû - 3:15

Perso j'ai lu que "Boomerang", que j'ai trouvé très sympa, mais si effectivement elle persiste toujours dans le même schéma, je pense pas que je vais m'attarder trop sur ses autres bouquins. Et puis le thème seconde guerre mondiale/déportation commence un peu à me lasser, pour tout dire, j'ai l'impression que c'est un peu devenu un sujet en or quand on veut faire un bouquin facilement et faire pleurer dans les chaumières. N'y voyez aucun négationnisme de ma part ou quoique ce soit hein, mais au bout d'un moment se faire du fric avec la Shoah, bon ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tatiana de Rosnay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» SPIRALES de Tatiana de Rosnay
» ELLE S'APPELAIT SARAH de Tatiana de Rosnay
» ROSE de Tatiana de Rosnay
» LE VOISIN de Tatiana de Rosnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: