Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Théophile Gautier

Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


Théophile Gautier Empty
MessageSujet: Théophile Gautier   Théophile Gautier Icon_minitimeDim 3 Oct - 18:01

(et oui, le voilà enfin ce topic si souvent promis et jamais réalisé Embarassed )

Théophile Gautier est né en 1811 à Tarbes et est mort à Neuilly sur Seine en 1872. Ses parents déménagent à Paris peu de temps après sa naissance (il a 3 ans), et c'est donc à Paris que se passe sa jeunesse.
Jeunesse artistique, puisqu'il rencontre Gérard de Nerval au collège, fréquente l'atelier d'un peintre romantique
Spoiler:
 
en Terminale, et enfin Victor Hugo lui même (le veinard !).

Comme vous avez déjà pu le voir, notre ami Théo est bien parti pour le romantisme. Il participe à la grande bataille d'Hernani habillé d'un gilet rouge (ou rose) qui marque les esprits, les classiques croyant voir les révolutionnaires de la Terreur revenir pour se venger. Il commence à écrire quelques vers, fréquente de plus en plus de romantiques et enfin, en 1832, publie Mademoiselle de Maupin.

Mademoiselle de Maupin est le roman de Gautier que j'ai préféré. Il raconte l'histoire d'une jeune femme qui, persuadée de l'inconstance des hommes, se déguise elle même en homme pour aller y voir de plus près. Bien entendu, les quiproquos s'enchaînent, et le thème de l'amour homosexuel est clairement abordé.
C'est un livre excessivement bien écrit, bien décrit aussi, avec un vocabulaire riche et précieux. Dans la préface, il y défend l'art pour l'art avec beaucoup de verve
Citation :
Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c’est l’expression de quelque besoin, et ceux de l’homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature.
Ce roman est bien entendu très mal reçu par la critique, vous pouvez vous en douter ...

Il continue ses bonnes fréquentations (Balzac, Hugo, Nerval, Delacroix, le journaliste Emile de Girardin) et écrit des nouvelles, comme La morte amoureuse ( Théophile Gautier 557349 ), Onuphrius, Omphale, histoire rococo, nouvelles fantastiques, gothiques et médiévales, où des personnages se mettent subitement à sortir des tapisseries, et où les cafetières se transforment pour la nuit en belles jeunes filles.
Il écrit aussi quelques pièces de théâtre et des livrets de ballet (Giselle, par exemple). Il se met à voyager et rend compte de ses voyages dans des récits (Voyage en Espagne, Italia, ...). Il écrit aussi des poèmes à cette époque qui paraitront dans Emaux et Camées (rien que le titre est tout un programme) en 1852, qui commencent à s'éloigner de l'esthétique romantique.

Il s'installe dans les années 1850 à Neuilly et se fait là de nouveaux amis : Baudelaire, Dumas fils, Feydeaux, Flaubert, Gustave Doré, etc. C'est là qu'il écrit ses deux romans les plus célèbres (mais que j'ai lu il y a très longtemps donc mes souvenirs sont lointain) Le roman de la momie, et Le capitaine Fracasse.

Le roman de la momie
raconte l'histoire d'archéologues qui, descendant dans une pyramide inviolée, tombent sur un sarcophage contenant une jeune fille parfaitement conservée, Tahoser. Le reste du roman raconte l'histoire d'amour entre cette jeune femme, fille d'un prêtre hébreux, avec un pharaon.

Le capitaine Fracasse est un roman de cape et d'épée plein de verve, inspiré parait-il du Roman Comique de Scarron. Il raconte l'histoire d'un jeune noble pauvre et ennuyé qui va suivre une troupe d'acteurs dans la France de Louis XIII, et jouer avec eux. Le tout bien sûr, avec histoires d'amours et enlèvement divers.

Mais c'est aussi à cette époque qu'il écrit les nouvelles de lui que je préfère : Arria Marcella, Le pied de momie, Le chevalier double... Je ne vais pas toutes vous les décrire, mais je vous les conseille avec entrain : c'est fantastique, dans tous les sens du terme !
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
sookie


Théophile Gautier Empty
MessageSujet: Re: Théophile Gautier   Théophile Gautier Icon_minitimeDim 3 Oct - 18:28

Pour l'instant je n'ai rien lu de cet auteur mais ce n'est pas faute d'essayer je me suis plongée déjà 2 fois dans Le roman de la momie et je le laisse tomber dés les premieres pages car je trouve sa description des lieux beaucoup trop longue mais je ne desespere pas d'arriver un jour au bout de ce roman
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Théophile Gautier Empty
MessageSujet: Re: Théophile Gautier   Théophile Gautier Icon_minitimeDim 3 Oct - 18:58

C'est une des caractéristiques de Gauthier de beaucoup décrire, et avec un vocabulaire très imagé et précieux (souvenir sans doute de sa formation de peintre ...)
Si tu n'aimes pas les auteurs descriptifs, c'est normal que tu n'accroches pas avec lui !
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Théophile Gautier Empty
MessageSujet: Re: Théophile Gautier   Théophile Gautier Icon_minitimeDim 3 Oct - 19:24

Merci pour l'ouverture de ce topic, Akina : que de verve et d'esprit pour présenter ce cher Théo ! Very Happy

Akina a écrit:
Jeunesse artistique, puisqu'il rencontre Gérard de Nerval au collège, fréquente l'atelier d'un peintre romantique
Spoiler:
 
en Terminale, et enfin Victor Hugo lui même (le veinard !).
lol!

Théophile Gautier fait partie des auteurs que j'aime beaucoup ; je l'ai découvert par l'intermédiaire de ses nouvelles, Le Pied de momie, La Cafetière, Arria Marcella, souvenir de Pompéï, Deux acteurs pour un rôle... etc.

J'ai ensuite lu l'un de ses deux romans, Le Roman de la Momie, qui contient effectivement des descriptions assez précises des lieux et des personnages. C'est un fort beau roman historique, très romantique, qui met en scène la fille d'un prêtre égyptien qui a le malheur de tomber amoureuse d'un jeune hébreu...

J'ai entendu dire le plus grand bien du Capitaine Fracasse, et comme j'aimerais me mettre à Walter Scott, je pense que c'est un titre qu'il me faut impérativement inscrire sur ma liste ! Wink

Ce que tu dis de Mademoiselle de Maupin me tente également beaucoup, Akina - d'ailleurs, à vérifier, mais il me semble que Balzac, dans la Comédie humaine, met en scène une femme de lettres qui s'habille en homme et dans laquelle on a reconnu George Sand - ce personnage se nomme Camille Maupin, et peut-être Balzac a-t-il emprunté ce nom à Théophile Gautier.

Théophile Gautier est également connu pour être l'un des représentant du Parnasse en poésie, et pour sa description extrêmement drôle de la bataille d'Hernani - un pur régal. Razz C'est d'ailleurs cette description que Catherine Meurisse met en images dans sa bande-dessinée Mes hommes de lettres dont Damien avait parlé ici. Arrow

Bref, un auteur à (re)lire et à découvrir - surtout les nouvelles, qui sont un pur régal. sunny


_________________
Théophile Gautier Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Théophile Gautier Empty
MessageSujet: Re: Théophile Gautier   Théophile Gautier Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SPIRITE de Théophile Gautier
» Théophile Gautier voit des statues
» Noël (poème de Théophile Gautier)
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.
» Théophile Gautier (1811-1872) Une Âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française (XIXème et antérieure) :: Théophile Gautier-
Sauter vers: