Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Easy Virtue - Un mariage de rêve

Aller en bas 
AuteurMessage
JO
Bookworm
JO


Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeJeu 25 Fév - 22:19

J'ai déplacé quelques messages pour former un nouveau topic à propos d'Easy Virtue !

Easy Virtue - Un mariage de rêve Easy_v10
Citation :
Résumé Wikipédia :
Larita Huntington, une Américaine, est pilote de courses dans les années 1920. À l'issue d'un Grand Prix de Monte-Carlo, elle fait la connaissance d'un Anglais, John Whittaker, et l'épouse très peu de temps après. Le couple arrive en Angleterre où la jeune femme fait la connaissance de sa belle-famille. Veronica Whittaker, la mère de John, ainsi que ses sœurs Hilda et Marion, ont une opinion négative sur cette Américaine. Veronica fait des recherches sur le passé de Larita et découvre un scandale : cette femme a déjà été mariée et a été soupçonnée du meurtre de son mari alors atteint d'un cancer.

Au casting on a Colin Firth et Kristin Scott Thomas pour le couple parental... Et Jessica Biel (Larissa).
+ Kris Marshall en Majordome (j'adore !).

J'ai beaucoup apprécié et n'ai absolument pas vu le temps passé !
Je m'attendais à quelque chose de très burlesque en voyant la bande-annonce, mais j'ai simplement trouvé ça drôle et très agréable.
Les comédiens sont vraiment tous très bons. La maison est .... phewww..... la maison !
Jessica Biel est parfaite dans le rôle de l'épouse américaine qui vient tout bouleverser, vraiment très belle, très pétillante, en décalage total avec la famille de son mari qui paraît un peu sinistre et rongée par l'amertume.
Et j'ai vraiment beaucoup aimé les scènes qu'elle partage avec Colin Firth (qu'on n'a pas trop l'habitude de voir un peu débraillé !) - leur complicité est vraiment touchante, malgré leurs différences, on sent vraiment qu'ils sont sur la même longueur d'onde.
Kristin Scott Thomas est remarquable aussi, comme d'habitude d'ailleurs.


Dernière édition par JO le Mer 15 Sep - 9:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Re: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeVen 26 Fév - 7:55



J'avais été voir ce film au ciné et je l'avais adoré ; Colin Firth cynique, débraillé, je-m-en-foutiste était excellent, et Kristin Scott Thomas en vieille peau mèmère-à-son-chienchien est haïssable à souhait Easy Virtue - Un mariage de rêve 557349 . Et tu as vu qui est le majordome??? Coliiiiiiiiiiiiiiiiiiin lol!
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Re: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeVen 26 Fév - 8:35

Oui, en fait, c'est parce que tu m'as dit que "Colin" jouait dans Easy Virtue que tu as fait remonter le film sur ma PAV...
Mais je dois dire que je le trouve plus cute dans Love Actually. ET TOC ! lol!

Je n'en pouvais plus avec le chien, ça m'a vraiment beaucoup fait rire.
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Re: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeVen 26 Fév - 13:15

J'avais beaucoup aimé moi aussi Easy Virtue, ce film esty très drôle ! Laughing

La famille aristocrate anglaise engoncée dans ses traditions, hyporcrite et coincée face à l'Américaine directe, qui dit les choses sans p^rendre de gants donne lieu à beaucoup de comique de situation ! Les acteurs sont ecellents, mention spéciale à Colin Firth et à Jessica Biel ! I love you
Il y a aussi l'environement : les années folles et ses changements, le contraste avec l'Angleterre rurale ... Very Happy

Bref, un film très sympa ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeVen 26 Fév - 21:25

J'avais adoré l'humour so witty, so british dans Easy Virtue (et Coliiin ^^) mais l'histoire en elle-même m'avait un peu déçue, je la trouvais mal ficelée...
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Easy Virtue - Un mariage de rêve Empty
MessageSujet: Re: Easy Virtue - Un mariage de rêve   Easy Virtue - Un mariage de rêve Icon_minitimeMer 15 Sep - 11:35

Alors, pour répondre à josephinemarch qui me posait la question dans un autre topic, j'ai beaucoup aimé ce film au moment de sa sortie. Wink

Je n'en attendais pas forcément grand chose, surtout que le sujet de ce film me paraissait avoir amplement déjà été traité auparavant, et je me demandais ce qu'allait donner Jessica Biel, que je n'avais jamais vue au cinéma jusqu'ici, mais dont je n'avais pas forcément entendu dire grand bien. scratch

Eh bien, surprise : j'ai trouvé le scénario de ce film tout simplement excellent ; il y a quantité de trouvailles comiques extrêmement drôles ; et la chute est tout à fait inattendue. Easy Virtue - Un mariage de rêve 312935 Le seul tout petit bémol que je mettrais, c'est que Ben Barnes m'a paru très fade, mais heureusement, on ne le voit pas trop souvent ! Twisted Evil

Jessica Biel a fière allure et insuffle son énergie au film, qui peut compter sur d'excellents comédiens pour les rôles secondaires, qu'il s'agisse de Christine Scott Thomas, Colin Firth, ou l'acteur qui joue le rôle du majordome. sunny

A noter : le film s'inspire librement d'une pièce de Noël Coward, un dramaturge célèbre pour son esprit, son élégance et son originalité, et qu'Hitchcock en tira un film (muet) qui porte le même titre en 1927.

Pour le plaisir, la bande-annonce du film, très "Roaring Twenties" :