Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Sam 11 Sep - 10:17



Bon, je suis nulle en biographie donc je passe, et j'espère que vous connaissez un peu cet auteur majeur de la littérature américaine et fondateur principal d'un courant littéraire appelé la "Beat Generation", avec deux amis, William Burroughs et Allen Gisberg. A noter que cet auteur est un peu français et même breton par ces ancêtres et qu'il a eu l'idée pendant un temps d'écrire son roman phare Sur la route en... français.
A noter aussi que le roman Sur la route est ressorti récemment sous sa forme originale et avec les vrais noms... Un long roman d'un seul jet sans paragraphes et sans chapitres car en effet la légende dit que Kerouac l'aurait écrit sur un seul et unique rouleau et qu'on nous livre là la version non retravaillée.

Voici ce qu'en dit Wikipédia (qui en parle bien mieux que moi) :

Citation :
Dans ce que nous pourrions appeler le mythe Kerouac, ce livre fut écrit d'un seul jet, en trois semaines, sur un rouleau de papier de téléscripteur de 36 mètres de long, dans de longues sessions de prose spontanée ; il crée ainsi un style d'écriture totalement personnel, en partie inspiré par son amour du mouvement jazz Be Bop et de ses improvisations. Ce manuscrit a été dactylographié sur des feuilles de papier à calligraphie japonaise, collées bout à bout avec du Scotch Tape et non sur un rouleau de papier à télétype. Ce manuscrit original a été vendu aux enchères 2,2 millions de dollars en 2001. Les éditeurs, toutefois, refusèrent massivement cette première ébauche, se demandant ce qu'il y avait à faire avec ce texte très difficile à suivre, écrit de façon non conventionnelle... Kerouac dut travailler son récit durant six ans avant qu'un éditeur ne consente à accepter le récit. En 2001, la rédaction du American Modern Library inclut Sur la route dans sa liste des cent meilleurs romans du XXe siècle en langue anglaise. En 2007, à l'occasion du 50e anniversaire de sa publication, la version originelle du manuscrit a été publiée, sous le titre On the Road : The Original Scroll. La même année ont été découverts plusieurs manuscrits originaux inédits de Kerouac, dont une ébauche d'On The Road, datée du 19 janvier 1951 (soit plusieurs mois avant la version en anglais), rédigée en français, sa langue maternelle — également utilisée pour deux de ses romans et quelques nouvelles également inédits.
Le succès de ce livre, une décennie après sa rédaction, signa finalement la fin de Jack Kerouac, initiant une dépression à laquelle il ne survécut pas. Il s'éloigne de ses amis écrivains beat comme Allen Ginsberg et dans une moindre mesure William S. Burroughs. Il reproche à Ginsberg de trop rechercher l'attention du public et de trahir l'esprit beat. Même ayant besoin d'argent, il ne se tourne plus vers eux et ne répond plus aux invitations des médias. Il est également irrité par le développement d'un bouddhisme de mode, dont il est en partie responsable.

Et une petite image du fameux rouleau lors d'une exposition au grand public (impressionant) :


Mais moi, je vais vous parler de l'édition folio que je possède (parce qu'honnêtement la forme du rouleau original me fait peur ; à mon avis, sans paragraphes ni rien, ça doit demander un maximum de concentration à lire et à suivre) :



Allez, embarquons nous Sur la route, à la suite de Kerouac et de ses amis.

Citation :
Un gars de l'ouest, de la race solaire, tel était Dean. Ma tante avait beau me mettre en garde contre les histoires que j'aurais avec lui, j'allais entendre l'appel d'une vie neuve, voir un horizon neuf, me fier à tout ça en pleine jeunesse ; et si je devais avoir quelques ennuis, si même Dean devait ne plus vouloir de moi pour copain et me laisser tomber, comme il le ferait plus tard, crevant de faim sur un trottoir ou sur un lit d'hôpital, qu'est-ce que cela pouvait me foutre?... Quelque part sur le chemin, je savais qu'il y aurait des filles, des visions, tout, quoi ; quelque part sur le chemin, on me tendrait la perle rare.

Alors, comment parler de ce roman qui n'en est pas vraiment un? J'ai bien aimé ce récit, parfois, je me suis ennuyée aussi parce que le roman se perd souvent dans des descriptions de beuveries et de délires invraisemblables, de parties de jambes en l'air avec les premières filles qui passent et qui sont pas farouches mais il y a quand même quelque chose de plus dans ce livre.
Quelque chose qui touche à toute une génération, le cri d'une frange de l'Amérique de l'époque qui avait envie de vivre et de brûler la chandelle par les deux bouts. L'écriture est folle, enfiévrée, le récit est sans temps mort, on a l'impression (et c'est le cas) que Kerouac a jeté tout sur un papier dans l'urgence, de peur de tout oublier, des mots qu'on s'empresse d'écrire de peur qu'ils nous brûlent, qu'ils s'échappent....
Son écriture peut se faire tour à tour très cru dans les descriptions de soirées sans fin, arrosées d'alcool à outrance, de drogue à outrance aussi et excessivement poétique et profonde lorsqu'il se met à décrire ce qui l'entoure et ce qu'il pense au plus profond de lui-même, de la vie, de ce qu'il fait.
Ce livre décrit donc trois voyages d'un bout à l'autre de l'Amérique. Kerouac/Sal Paradise ne tient pas en place, ne se satisfait plus de sa petite vie d'étudiant bien rangé dans l'appart de sa tante à New-York et une fois le virus attrapé, rien ne peut l'arrêter.
Il nous y décrit sa route, sa vraie maison, le seul endroit où il se sente vivant, vraiment, ses kilomètres d'asphalte parcourus inlassablement. Il nous y décrit ses rencontres avec des gens improbables, enracinés dans cette Amérique profonde. Il nous y décrit ses amis, Old Bull Lee (William Burroughs), Marylou, Carlo Marx (Allen Gisberg). Et surtout, surtout Dean Moriarty (Neal Cassidy)... L'ami, le vrai. Le roman en est d'ailleurs un vrai hymne à cet homme et à l'amitié incroyable qui lie ses deux-là...
Ce roman m'a épuisé aussi parce qu'il se lit d'une traite comme il a été écrit et j'ai souvent eu envie de prendre la route à mon tour, de sauter dans une voiture et de bouffer les kilomètres jusqu'à ce que mon réservoir crie la soif...
J'ai été séduite par Kerouac, par sa plume, son énergie... Quel singulier homme !!! Et pourtant, je ne sais pas, j'ai un avis assez mitigé, sans savoir vraiment l'expliquer.... Cela dit, je suis contente de l'avoir lu, enfin, je crois que ça vaut le coup de le faire... Et je me pencherais sûrement sur d'autres de ces romans...

Connaissez-vous Kerouac?

NB : il semblerait qu'une adaptation cinéma serait en cours et pourrait voir le jour en 2011 mais on ne sait pas grand chose à ce sujet (si vous avez plus d'infos ou si vous savez où chercher, je suis preneuse). Francis Ford Coppola aurait acheté les droits du roman en 1968 mais le projet est toujours dans un tiroir. Quelque chose a failli voir le jour vers 2001 mais au final, ça a été abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Lun 13 Sep - 18:49

J'avais commencé ce livre après avoir passé un été aux Etats-Unis comme jeune fille au pair. J'avais découvert beaucoup de choses de la culture américaine et et je pensais vraiment voyager dans les grands espaces américains, continuer un peu ma découverte...

Je n'ai pas accroché du tout, mais pas du tout... je suis tombée d'archi-haut en fait ! Absolument pas ce que je recherchais...

Pas une très bonne expérience. De toute façon, en général, dans les palmarès des 100 romans incontournables ou autres meilleures oeuvres de tous les temps, je n'aime à peu près rien !!! lol!

Pour info, j'ai trouvé la fameuse liste : Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Mar 28 Sep - 17:32

Je l'ai acheté dans sa forme originale. Je n'achète rarement les livres sauf si je suis absolument sure que j'aimerai. Mais celui-ci m'a tenté et je me suis dit qu'il conviendra surement à mon homme. Et puis si il ne lui plait pas non plus, il sera pour mon fils quand il sera plus grand (et en pleine recherche d'horizons nouveaux !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xel0u_le_l0up
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Sam 2 Oct - 18:43

Ah bah tiens, je me suis décidée à l'acheter après mon "cours" de littérature américaine. J'avais déjà essayé de lire, j'ai une impression de déjà-lu... et impossible d'accrocher, j'aime pas du tout.

Ok Jack est l’emblème de toute une génération mais ça ne me touche absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Sur La route de Jack Kerouac   Jeu 16 Fév - 20:40

Pour le challenge 50's, j'ai relu Sur la route le rouleau original (dans une autre version)





Cette version, que j'ai découverte est donc le récit original, Kerouac l'a tapé à la machine à écrire en 1951 (j'avais oublié son existence) selon la légende sur un rouleau de plus d'une trentaine de mètres, c'est un récit brut et assez déroutant, ce récit fut écrit en 3 semaines non stop, écrit d'un seul jet, sans corrections à l'aide de carnets de route. Kerouac a son récit en tête depuis 1947 et il voyage sans cesse, écrit sans cesse, sans savoir quelle forme prendra son récit. Puis, en Avril 1951 il écrit Sur la route dans la version du rouleau.

Talent de la pulsion créative ou légende, bref ce tapuscrit fut jugé non publiable en l'état, Kérouac du attendre 6 ans avant d'être publié dans une version littérale en 1957, édulcoré des passages trop tendancieux évoquant l'homosexualité de ses amis, leur prise de drogues et d'alcool, bref une version politiquement correcte, susceptible d'être lu à l'époque. Mais bon est ce vraiment ce qui retient l'attention de ce récit ? dans cette version originale?? Pour moi non ...



J'ai aimé le rythme du récit de Kérouac, écrit à la première personne, une manière d'écrire qui habite, il a écrit cet opus comme un musicien, certes il a "sa partition" ses carnets de notes écrits entre 1947 et 1951 durant ses voyages à travers les Etats Unis, et lorsqu'il rédige le manuscrit original en 1951 il se met à écrire sans interruption, un live à l'improviste comme les meilleurs musiciens savent le faire.

Ce qui met fait comparer l'écrivain au musicien (outre la passion de l'écrivain pour le jazz, dont Billie Holiday et les musiciens de rues), c'est avant tout la verve du récit, Kérouac écrit avec une telle vivacité, j'ai avalé les kilomètres avec lui c'est comme si on était là avec lui Sur cette route, on ne sait pas ou elle mène, mais on est content d'y être, très authentique, très immédiat, des rencontres inattendues, des retrouvailles entre amis. Bref à lire Kérouac, on se sent vivant! Alors certes, il ne se passe pas grand chose en soi après ces allers retours frénétiques entre New York et San Francisco, il faut aimer se perdre dans des fêtes de l'ouest avec des cow boys dans cette Amérique des années 30, s'imaginer au Bureau des voyages attendant l'opportunité d'un co voiturage, ou encore travailler dans des gens de coton avec des familles mexicaines,


Lors de ma première lecture, je n'avais pas de souvenirs précis de Neal Cassady, le compagnon de route de Jack Kerouac. Alors que ce récit est écrit à la première personne par Kerouac, il me semble que le "héros" de l'histoire est Neal, son ami. Un personnage mal mené par la vie, assez instable, à la vie affective explosive entre ses épouses Louanne et Carolyn, et dont la conduite nerveuse m'a fait autant peur que sourire (ah le trajet épique en Cadillac de Denver à Chicago 1600 kms en 24h avec deux auto stoppeurs religieux jésuites).

Neal canalise tout l'élan de la jeunesse, sa soif de vivre des "aventures" sans jamais se lamenter sur ses ratés, ses amours nombreux et variés et ses désillusions car pour prendre la route il faut quand même entre deux voyages gagner sa croute et faire vivre la petite famille.

Ce qui "botte" cette jeunesse n'est pas la promesse des grandes ambitions d'une société d'après guerre avec des lendemains dorés, mais bien de profiter de l'instant présent dans les voyages d'un bout à l'autre du pays. Si Neal ne doute jamais de reprendre la route, Jack lui s'éssouflera tout en restant authentique dans ses illusions, les deux amis se doutent bien qu'ils n'auront pas les lendemains dorés tant promis. Au terme de leurs voyages bien souvent, ils se retrouvent entre amis, tous écrivains Will Burroughs, Allan Grinsberg.

Avant d'arriver au texte de Kérouac, de longues préfaces expliquent l'impact de ce texte, comme "fondateur de la beat generation", interessant de savoir quelle galère connue Kérouac avant d'être publié, il dut bataillé sec, essuyé pas mal de refus et pour une fois publié être au coeur de polémiques son talent d'écrivain, à mon avis le texte se suffit à lui même, oeuvre littéraire ou pas. Je trouve que ce texte se suffit à lui même par son intensité, sa vibration, et se termine finalement en apothéose à Mexico.



Si vous aimez le voyage (enfin là c'est de longues échappées sans prendre l'avion),conduire sur de longues distances et les voitures rapides, la Route est à lire pas uniquement comme un mythe mais pour ses images, ses rencontres, et les etats unis sans grandeur.

Avez vous lu Sur la route? Est ce pour vous un roman générationnel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Dim 22 Avr - 17:30

Comptez-vous aller voir le film de Walter Salles, qui sort en salle le 23 mai prochain Question


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Lun 23 Avr - 8:47

Je n'ai pas lu le roman de Kerouac, mais j'ai vu Carnets de voyage réalisé par Walter Salles que j'avais beaucoup aimé, alors pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   Mer 25 Avr - 16:06

Oui j'irais également, ce film est en compétition à Cannes, donc présent pour la sortie du film en France, le casting est assez étonnant et je crois bien qu'il y aura quelques surprises avec ce film, pour l'instant j'essaie de ne pas trop en attendre, je sais que Sam Reilly et James Franco seront Jack kerouac et Neal Cassidy, et j'ai apprécié respectivement ces deux acteurs donc je suis plutot contente de les voir ensemble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» SUR LA ROUTE de Jack Kerouac
» Jack KETCHUM - Une fille comme les autres
» Récits d'Ibiza et autres écrits de Walter BENJAMIN (Allemagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: