Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Boris Vian   Ven 10 Sep - 15:33

J'ouvre un topic à Boris Vian, qui, si j'ai bien vu, n'en a encore pas.

J'ai rencontré cet auteur il y a un certains nombres d'années (à l'adolescence, en fait) par un super prof de français qui était raide dingue amoureux de Vian et de tout ce qu'il avait pu écrire et comme tous les passionnés, il parlait si bien de son sujet qu'il était difficile de ne pas avoir la curiosité d'y jeter un œil. Je me suis donc procurée le premier titre qui m'est tombée sous la main et c'était L'écume des jours. Et là, COUP DE FOUDRE... Je le relis souvent. Toujours avec plaisir et amusement. Et délectation. Et aussi beaucoup de tristesse face à la fatalité de la vie.

Je ne sais pas tellement comment parler de ce livre en fait, parce que je l'aime et que bien souvent, l'exercice est difficile pour moi dans un cas comme ça (il n'y a qu'à voir le fait que je n'ai toujours pas réussi à poster ma critique de Nord et Sud).

Je vais déjà tenter de résumer le roman et par la suite, tenter de mettre des mots sur mon coup de cœur.

Colin est un jeune homme assez fortuné qui n'a d'autres soucis dans l'existence que de passer du temps avec ses ami(e)s, Chick, Alise et Isis... Ah oui et de se trouver une petite amie, une femme, quelqu'un à aimer. Il vit dans un bel appartement avec Nicolas, son cuisinier et une souris... Parfois même des anguilles sortent du robinet, que Nicolas s'empresse de cuisiner. Dans ce monde, travailler est une hérésie. Et ça tombe bien car Colin n'en a pas besoin. Chick est le meilleur ami de Colin et celui-ci est complètement obnubilé par Jean-Sol Partre (!!), il a une petite amie, Alise. Colin voudrait une petite amie aussi. Un temps, il s'intéresse à Alise puis à l'occasion d'une soirée pour l'anniversaire de Dupont, le caniche d'Isis, il rencontre Chloé dont il tombe très vite amoureux... Très vite, aussi, il l'épouse et encore plus vite, Chloé se met à tousser. De plus en plus, de plus en plus fort et de façon inquiétante. Un petit tour chez le médecin et le verdict tombe... Chloé a un nénuphar qui lui pousse sur le poumon. Pour la soigner, il faut qu'elle boive très peu, qu'elle s'entoure de fleurs et à la suite d'un séjour à la montagne, elle revient guérie. Mais encore plus vite que la première fois, elle se remet à tousser. Un autre nénuphar se met à pousser sur son autre poumon. Et là, Chloé est condamnée.

Citation :
Elle est peut-être blessée, seulement, alors, il n'y aura rien du tout, demain nous irons ensemble au Bois, pour revoir le banc, j'avais sa main dans la mienne et ses cheveux près des miens, son parfum sur l'oreiller. Je prends toujours son oreiller, nous nous battrons encore le soir, le mien, elle le trouve trop bourré, il reste tout rond sous sa tête, et moi je le reprends après, il sent l'odeur de ses cheveux. Jamais plus je ne sentirai la douce odeur de ses cheveux.

Colin ne veut pas baisser les bras et veut que Chloé guérisse coûte que coûte et par tous les moyens. Et alors que tout autour de lui s'effondre (littéralement puisque l'appartement où il vit avec Chloé réduit à mesure que l'état de celle-ci se dégrade)(j'ai beaucoup aimé le parallèle), alors que son ami Chick (à qui il a donné une grosse partie de son argent pour qu'il puisse faire face à sa lubie pour Partre) perd pied face à son addiction, Colin poursuit son but, sauver Chloé et comme les fleurs, ça coûte cher et qu'au final, il n'a plus beaucoup d'argent, il se résout à aller travailler. C'est pour Chloé qu'il le fait. Il change souvent de travail et son dernier emploi consiste à annoncer à l'avance les mauvaises nouvelles aux gens...

Citation :
Il monta les deux marches, et suivit le couloir et frappa, reculant d'un pas sitôt après ; quand les gens voyaient sa casquette noire, ils savaient et le maltraitaient, mais Colin ne devait rien dire, on le payait pour ce travail. La porte s'ouvrit, il prévint et partit, un lourd morceau de bois l'atteignit dans le dos, il chercha sur la liste le nom suivant et vit que c'était le sien. Alors il jeta sa casquette et il marcha dans la rue, et son cœur se fit de plomb, car le lendemain Chloé serait morte.

(là, mes glandes lacrymales sont en mode chute du niagara)




Voilà. Je ne peux que vous inviter à vous pencher sur ce roman formidable et d'une poésie rare. Le style de Boris Vian est merveilleux et c'est vraiment la plus belle histoire d'amour qu'il m'a été donné de lire. L'univers est complètement loufoque, il faut se laisser porter, aller, bercer par la petite musique des mots, par les personnages formidablement attachants, par les trouvailles linguistiques, par ce monde, cette histoire
Citation :
à la fois comique et poignante, heureuse et tragique, merveilleuse et fantastique, féérique et déchirante
(emprunté à la 4ème de couverture de mon exemplaire tout fatigué)... Je ne sais définitivement pas quoi dire de plus. Quels mots pour raconter et ne pas déprécier?

Je n'ai rien lu d'autre de Vian, en revanche. Je ne sais pas tellement pourquoi d'ailleurs. Mais je pense très vite remédier à ça.

Et vous? Avez-vous lu Vian? L'avez-vous aimé?

Je vous laisse avec deux petits extraits assez connus je pense et qui donne une petite image du style de Vian et du style du roman :

Extrait n°1 (page 19) :
Citation :
Colin reposa le peigne et s'armant du coupe-ongles, tailla en biseau les coins de ses paupières mates, pour donner du mystère à son regard.


Extrait n°2 (page 77) :
Citation :
Dans une autre vitrine, un gros homme avec un tablier de boucher égorgeait des petits enfants. C'était une vitrine de propagande pour l'Assistance Publique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 13 Sep - 17:18

Tiens, je ne l'avais pas vu, un topic sur Boris Vian cheers

J'aime beaucoup cet auteur. Que ce soit "l'écume des jours" dont j'ai vu une adaptation pour le théâtre quand "j'étais jeune" ( Rolling Eyes ), ou encore certains des ses poèmes de "Je voudrais pas crever"

Mais je suis entièrement d'accord avec toi Séverine, "L'écume des jours" a été aussi pour moi un coup de foudre

De lui j'ai lu aussi "Le chevalier des neiges", pièce qui retrace la romance de Lancelot et Guenièvre et aussi "Conte de fées à l'usage des moyennes personnes" que j'avais beaucoup aimé à l'époque.

Par contre j'ai moins accroché avec "L'équarrissage pour tous ", "J'irai cracher sur vos tombes" ou encore "Les morts ont tous la même peau". Je les ai lu adolescente, je n'étais peut être pas dans de bonnes conditions pour les apprécier. Je retenterais bien un jour.

J'ai toujours dans ma PàL "L'arrache Coeur" qui m'attend par contre.

Merci Séverine pour ta présentation qui donne envie de se replonger dans les ouvrages de cet auteur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 13 Sep - 17:43

Je suis d'accord avec Resmiranda, merci Séverine pour ce topic. Il m'a rappelé ma découverte de Boris Vian et l'écume des jours au lycée. Ce fut une incroyable découverte pour moi. On a effectivement envie de le relire après ta présentation. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 13 Fév - 18:21

J'ai lu L'arrache-cœur au début du mois et j'ai encore une fois été charmé par Boris Vian.

Charmé d'abord par son style absolument génial. C'est ce qui m'avait marqué dans L'écume des jours et j'ai retrouvé ça dans ce roman. Vian est poétique, virevoltant, férocement drôle aussi, pour décrire nos travers. J'avais décidé au début du roman de noter plein de phrases marquantes ou de trouvailles linguistiques mais je me suis laissée emporter par le récit et j'ai complètement oublié de le faire. Mais je relirais ce livre, sans aucun doute et je le ferais à ce moment-là.

J'ai aussi beaucoup aimé l'histoire de ce roman, sur cette mère abusive (ah! ses monologues où elle imagine les 1001 dangers (tout à fait plausible bien sûr)(enfin selon elle) que peuvent courir ses enfants, à l'extérieur, puis très vite à l'intérieur), sur la religion (le personnage du prêtre est exceptionnel), sur la folie des hommes, sur notre monde tout simplement et ses dérives.

Bon, quand même, ce livre m'a un poil moins plu que L'écume des jours mais à mes yeux, je ne crois pas que Vian puisse faire mieux, cela dit, ce n'est pas pour ça qu'il faille faire l'impasse dessus. Je vous recommande chaudement ce petit roman si tant est que vous accrochiez à Vian et sa loufoquerie, vous ne regretterez certainement pas le voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 13 Fév - 20:22

Tiens, ce topic avait complètement échappé à mes yeux de lynx... Wink

Ton avis me donne envie de m'essayer à d'autres romans de cet auteur, Séverine - j'aime beaucoup L'écume des jours, moi aussi, qui parle de sujets graves avec beaucoup d'élégance et de légereté (et puis, qui pourrait résister aux coups de grilles envoyés à Jean-Paul Sartre ?) sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léodagan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Mar 22 Fév - 21:59

Je devais avoir 14 ans quand j'ai lu L'écume des jours et dans ma période ou je prenais conscience des relations amoureuses, ce livre m'a permis de prendre conscience de l'amour véritable, de l'amour condamné, et de pleurer.

Peu après, j'ai lu Et on tuera tous les affreux du même auteur. J'ai été persuadé qu'il s'agissait d'un autre auteur tellement ca n'avait rien a voir. Oubliez le romantisme et le dramatisme de l'écume des jours, vous avez ici un style léger se penchant nettement sur le sexe, a tel point que c'est le premier livre qui m'aie choqué (surtout la fin). Rocky, un jeune qui veut rester vierge jusqu'a 20 ans, se trouve impliqué dans un affaire impliquant un docteur que veut recouvrir la terre de beaux mecs et de belles filles en arrangeant des "coucheries" entre ce genre de personnes pour faire de beaux enfants.

Je n'ai lu que ces deux livres de lui, mais je n'ai jamais su quoi penser de cet auteur, tellement ces 2 livres sont a l'opposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Mar 22 Fév - 22:40

Je n'avais pas posté ici ce qui me surprends beaucoup !

J'ai lu récemment "J'irai craché sur vos tombes" qui me marquera à vie, je pense, mais que je n'ai pas beaucoup aimé. Le style est très "américanisé" d'ailleurs il l'a fait publié sous un nom d'emprunt. Il a été censuré et pour cause ! Il a un langage cru, parle de cul (autant parlé comme l'auteur) et l'histoire est torturée et assez glauque.

Résultat des courses : je n'aime pas cet auteur. Après "L'écume des jours" qui m'a laissé comme unique souvenir d'adolescence, l'histoire d'un nénuphar, et celui-ci, bah.... Suspect Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 23 Fév - 10:09

Les Vernom Sullivan se veulent des pastiches des romans noirs américains de l'époque et je pense qu'en effet, c'est extrêmement différent de ce qu'il a pu écrire sous son propre nom... J'ai ''je ne sais plus quel Vernom Sullivan'' (on est super avancés et j'ai la flemme d'aller farfouiller dans mon b***** pour y retrouver le titre) dans ma PàL et je pense que je m'y essaierai bientôt d'autant qu'il est relativement court.
Puis je lorgne du côté d'une anthologie du livre de poche (enfin je crois que c'est du livre de poche)(ma mémoire, ce matin, est à son top niveau) où nombre de ses textes sont réunis (dont certains difficiles à trouver aujourd'hui) et qui coute 21,50€. J'hésite encore à la prendre mais je crois que je ne vais pas résister longtemps à l'appel de ce livre (enfin, il faut que je pense que début mars, il y a les deux nouveaux Stephen King qui sortent)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 29 Juin - 15:43

"L'écume des jours", quel chef d'oeuvre, mes aïeux! Je le lis au moins une fois par an et à chaque fois je le trouve encore meilleur Smile

J'ai lu "J'irai cracher sur vos tombes" il y a quelques années et il m'avait assez bien choquée parce que j'étais plutôt jeune et que je venais de lire L'écume des jours, registre assez différent n'est-ce pas... Je n'avais pas compris toutes les subtilités, et c'est seulement en le relisant l'année dernière que j'ai tout compris et que j'ai vraiment pu apprécier l'ouvrage. A ne pas recommander aux petites natures cependant!

Pour ce qui est de L'arrache-coeur, j'avoue que j'ai eu du mal à m'y mettre, à rentrer dans l'histoire, et au final je l'ai trouvé également superbe mais ma préférence reste quand même à l'Écume.

Je cherche une bonne biographie de Vian, quelqu'un a une suggestion?
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Jeu 30 Juin - 7:15

Je ne sais pas du tout si vous connaissez le Boris Vian musicien et compositeur mais personnellement c'est ce que je préfère! Tellement drôle.
J'essayerai de poster un lien vers des musiques sympas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boris Vian   Jeu 30 Juin - 8:15

Perséphone a écrit:
Je ne sais pas du tout si vous connaissez le Boris Vian musicien et compositeur mais personnellement c'est ce que je préfère! Tellement drôle.
J'essayerai de poster un lien vers des musiques sympas

Je connais sa passion pour le jazz mais de ses compositions je ne connais que "Fais-moi mal Johnny" (que j'adore), "Je bois" et "J'suis snob" si ma mémoire est bonne!
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Jeu 30 Juin - 8:44

Il en a écrit plein d'autres et notamment certaines chantées par de grand artiste (je pense à "Arthur où t'as mis le corps " chantée par Reggiani, une merveille ^^).

Sinon celle que tu cites sont vraiment très bien mais il y en a quelques autres tout aussi géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léodagan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 24 Oct - 19:44

L'écume des jours sera adapté au cinéma par Michel Gondry avec notre Amélie Poulain nationale et Romain Duris dans les rôles principaux. Que du beau monde! Le tournage débutera en 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 15 Avr - 12:52

J'ai bien aimé l'Ecume des jours qui parle avec finesse de la vie. J'ai surtout aimé dans ce roman le jeu sur la langue. Ce roman est à la fois léger et triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Vian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Vian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boris Vian - L'Ecume des Jours
» Le déserteur (Boris Vian)
» Boris VIAN - L'Ecume des jours
» L'ECUME DES JOURS de Boris Vian
» Je ne voudrais pas crever, de Boris VIAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: