Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Jean Anouilh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Jean Anouilh   Jeu 9 Sep - 12:24

Dans le cadre du challenge théâtre, j'ai lu une des pièces de ce dramaturge français: Becket ou l'honneur de Dieu


Petite présentation de l'auteur (source Wikipédia)


Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français, né le 23 juin 1910 à Bordeaux (Gironde) et mort le 3 octobre 1987 à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d'œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle.

Anouilh a lui-même organisé ses œuvres en séries thématiques, faisant alterner d'abord « Pièces roses » et « Pièces noires ». Les premières sont des comédies savoureuses marquées par la fantaisie comme Le Bal des voleurs (1938) alors que les secondes montrent dans la gravité l'affrontement des « héros » entourés de gens ordinaires en prenant souvent appui sur des mythes comme Eurydice (1942), Antigone (1944) ou Médée (1946).

Après la guerre apparaissent les « Pièces brillantes » qui jouent sur la mise en abyme du théâtre au théâtre (La Répétition ou l'Amour puni, 1947 - Colombe, 1951), puis les « Pièces grinçantes », comédies satiriques comme Pauvre Bitos ou le Dîner de têtes (1956). Dans la même période, Jean Anouilh s'intéresse dans des « Pièces costumées » à des figures lumineuses qui se sacrifient au nom du devoir : envers la patrie comme Jeanne d'Arc dans L'Alouette (1953) ou envers Dieu comme Thomas Becket (Becket ou l'Honneur de Dieu (1959) adapté au cinéma en 1964. Le dramaturge a continué dans le même temps à servir le genre de la comédie dans de nombreuses pièces où il mêle farce et ironie (par exemple Les Poissons rouges ou Mon père ce héros, 1970) jusque dans les dernières années de sa vie.

Jean Anouilh a également adapté plusieurs pièces d'auteurs étrangers, Shakespeare en particulier. Il a aussi mis en scène certaines de ses œuvres (par exemple en 1974 Colombe, en même temps qu'il travaillait à des scénarios pour le cinéma ou à la télévision.)



Résumé de Becket:
Thomas Becket, fidèle conseiller et ami du roi d’Angleterre, est brillant, jeune et intelligent. Il partage tous les plaisirs de Henry II qui l’admire et combat à ses côtés l’influence rivale de l’épiscopat. Jusqu’au jour où l’archevêque de Cantorbéry meurt. Le roi exige de Thomas, son homme de confiance, qu’il prenne sa place, persuadé de protéger ainsi ses intérêts en ralliant le clergé à sa cause. Mais Becket est un homme de devoir. Il prend sa charge très à cœur et s’interdit toute compromission, pour l’honneur de Dieu. De conflit en conflit, le roi se retrouve contraint de faire assassiner son meilleur ami.

Mon avis: J'avais beaucoup aimé Antigone de cet auteur (un chef d'oeuvre d'après moi) et je dois dire que Becket m'a beaucoup moins charmé. Pour ma part l'action met longtemps a démarrer et ne devient intéressante qu'à partir du 3eme acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Lun 13 Sep - 17:27

J'ai énormément aimé son Antigone (qui fait sans aucun doute partie de mon top 5 "pièces de théâtre). Ce qui rend d'autant plus étrange le fait que je ne me sois jamais penchée un peu plus sur ses autres oeuvres scratch Si jamais je tombe sur un de ses livres d'occasion je vais tâcher de réparer cela, mais pas avec "Becket ou l'honneur de Dieu" si j'ai bien compris Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Clare
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Lun 13 Sep - 18:07

J'ai lu quelque part que cette pièce sur Thomas Beckett avait été été écrite pour Bruno Cremer... J'avais lu Le Voyageur sans bagages, mais bizarrement, je n'en ai aucun souvenir. Embarassed Sa petite-fille est bien connue dans le monde du théâtre, c'est la comédienne Gwendoline Hamon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagatelle
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Lun 13 Sep - 19:45

J'ai découvert Jean Anouilh par le biais de ma prof de français de première qui nous a fait étudier Antigone hors programme. Tout comme Resmiranda, c'est une pièce qui fait partie de mes favorites Very Happy
Par contre, je m'étais penchée un peu plus sur l'auteur en allant lire L'Alouette que j'avais beaucoup apprécié aussi.

Pour la petite histoire, Anouilh est indirectement responsable de mon amour pour Musset Smile Je faisais partie d'un atelier théâtre, et on montait des scènes pour le spectacle de fin d'année. Dans le lot, il y avait un passage d'Antigone, une scène de La Mégère apprivoisée ainsi qu'une scène de On ne badine pas avec l'amour (entre autres), et alors que je rêvais de jouer Antigone, ma prof de théâtre m'a attribué le rôle de Camille dans On ne badine pas avec l'amour, pièce que j'ai lu en entier pour mieux comprendre le personnage et dont je suis tombée amoureuse immédiatement. Je me suis remise de ma déception de ne pas jouer Antigone assez rapidement, mais je continue à penser que c'est un rôle (et une pièce) magnifique Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kestrel
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Sam 27 Avr - 8:35

Ah, je ne connais pas les autres œuvres d'Anouilh, mais comme vous autres, j'ai juste adoré Antigone Very Happy C'est la version d'Anouilh qui m'a fait découvrir ce mythe et j'ai beaucoup aimé. Ce qu'Anouilh a fait des personnages tels qu'Antigone ou Créon m'a vraiment intéressé, et j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire puis à le relire lorsque j'en ai eu l'occasion ^^
Bref, je pense bien aimer Anouilh et si je tombe sur d'autres de ses œuvres, je les lirai sans doute : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Dim 28 Avr - 9:13

Comme vous, j'ai étudié Antigone au lycée (cela remonte un peu maintenant...) et je crois que cette pièce m'a marquée à vie! J'en garde un souvenir ému, immense, bouleversant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Jean Anouilh   Mer 1 Mai - 9:30

Je me joins à votre concert de louanges pour dire tout le bien que je pense de l'Antigone d'Anouilh. C'est une pièce magnifique, qui me fait pleurer à chaque fois que je la relis. Le dialogue entre Antigone et sa nounou ... Ou des adieux à son fiancé ...
Et le duel Antigone/Créon est aussi magnifique : pureté adolescente contre la raison d'Etat adulte sont extrêmement bien montrées.

En revanche, j'ai été très déçue quand j'ai lu le Médée, d'Anouilh. Ce n'est pas vraiment différents de l'Antigone : au contraire, c'est très similaire, voir identique sur certaines répliques. Ca a presque terni l'image que j'avais d'Antigone Sad
Et puis, Médée est un de mes personnages préférés de la mythologie et il en fait une prostituée vulgaire et alcoolique, ce qui m'a profondément déçue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Anouilh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Anouilh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Anouilh
» Jean Anouilh
» ANTIGONE de Jean Anouilh
» [Anouilh, Jean] Le voyageur sans bagage
» LA GROTTE de Jean Anouilh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: