Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Mer 8 Sep - 19:44

Voilà longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant un roman. Il n'est pas tout nouveau puisqu'il date de 1972 mais alors qu'est-ce que c'est amusant! Tous les détails de cette histoire nous parlent même si c'est désormais une époque dépassée. Le récit a très bien vieilli.


Sheila Levine a dépassé les trente ans, elle est juive, new yorkaise, indépendante, un peu grassouillette, mais...et c'est plus qu'un problème...elle est célibataire. Toute son existence depuis l'enfance ne tient qu'à une chose : trouver un bon mari juif. Non seulement elle y met toute son énergie, mais sa mère, typique maman juive, l'aide dans cette entreprise.

Par dépit, Sheila décide de se suicider. Parce qu'elle est certaine de ne jamais réussir à se marier. Le roman constitue la lettre d'adieu qu'elle laisse à sa famille pour expliquer son geste. Il faut dire qu'elle a tout tenté. Du racolage universitaire, aux soirées électorales, en passant par toutes les fêtes organisées, la location d'une maison de vacances pour "faire des rencontres", le voyage en Europe, etc. Sheila a connu beaucoup d'hommes : des ringards, des sales, des homos, des obsédés, des relativement normaux, même. Mais aucun n'a voulu lui passer la bague au doigt. Elle a même proposé le mariage. Mais l'homme en question a refusé.

La vie à New-York quand on a la vintgtaine c'est chouette. Sheila partageait des appartements minables avec des copines, mais à force de mariages et de déménagements, elle se retrouve seule dans un studio, sans perspectives. Elle choisit d'organiser sa mort et de faire les choses bien.

Cela peut sembler futile et morbide comme histoire, mais le ton et les anecdotes sont drôles et j'ai adoré cette lecture. Parfois j'ai même pensé au style d'humour de Woody Allen. On pense aussi au Cher disparu de Evelyn Waugh, et il est même cité vers la fin.

Quelques extraits piqués au hasard, pour vous donner un avant-goût :
" Mon nom est (était) Sheila Levine. Sheila Levine? Avec un nom pareil, on ne s'avise pas d'aller se tuer. Le suicide, c'est vraiment pas casher.

À NYU, la remise des diplômes est à vomir. C'est bien connu. Qu'est-ce qu'on fête? J'ai même pas pris une seule photo pour l'album. Rien de plus déprimant que de penser que j'étais allée à la fac pendant quatre ans pour me retrouver avec un diplôme et toujours pas de mari. Ma mère a dû penser que c'était comme si on avait jeté ma dot aux WC et tiré la chasse.

La surcharge pondérale est une des raisons pour lesquelles je vais me suicider. J'en ai marre des régimes, marre de regarder les autres en bikini. Je me planterais bien un couteau dans le cœur, mais il traverserait sans doute jamais le tissu adipeux.

Maintenant qu'on était tous les deux dans l'enseignement, on avait, Norman et moi, les mêmes emplois du temps ; alors une année, on est allés en tant que mari et femme à Porto Rico pour les vacances [...] ça ma donné un avant-goût de ce que ce serait d'être mariée avec Norman. Exactement ce que je croyais. En fait, ce serait comme être mariée à de l'eau de vaisselle.
"

Je le recommande pour rire un peu et s'amuser du destin de cette pauvre Sheila Levine. Toutes les étapes de la vie sont disséquées avec humour, et cela devient surtout cocasse lorsqu'elle se lance dans l'organisation de l'enterrement.

D'autres personnes ont lu ce roman?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Mer 8 Sep - 20:22

Non, je ne connais pas du tout, mais ça a l'air plutôt tentant : un mélange de Bridget Jones et de Woody Allen, si je ne m'abuse ? Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Jeu 9 Sep - 14:01

Popila a écrit:
un mélange de Bridget Jones et de Woody Allen, si je ne m'abuse ? Wink
Ce serait parfait en quatrième de couverture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Jeu 9 Sep - 15:25

Je connaissais ce livre sans savoir de quoi il parlait et je dois dire que je suis très tentée maintenant. On dirait un vieux roman chick-litt en fait! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Sam 30 Juil - 22:27

Je viens de le terminer, et j'avoue que je suis un peu déçue par le livre
Je m'attendais à mieux, ou peut être que l'idée du suicide arrive avant.
Le livre est parfois très drôle (Sheila s'imaginant dire à sa mère qu'elle couche avec un Noir par exemple, et ses remarques très désobligeante sur son copain ringard et nul), mais aussi un peu déprimant, car elle n'est pas forcément joyeuse cette Sheila.
Je pense que ce que j'ai le plus aimé, ce sont ses conversations avec sa mère (les vraies et les imaginaires).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Somnambule
Ironic Dandy



MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   Mar 26 Mar - 7:46

Je viens de le terminer et j'ai adoré ! J'ai beaucoup ri, même si c'est très noir. Le passage qui m'a le plus frappée, c'est celui où elle se rend compte que même dans la tombe, son statut de célibataire la dessert. Je n'ai pas le livre sous la main pour noter l'extrait, mais ça m'a donné un coup dans l'estomac cet extrait. Je crois qu'à ce moment-là, je la comprenais totalement ! Elle est touchante, cette Sheila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sheila Levine est morte et vit à New-York - Gail Parent
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Empire State Club au New York
» New York Unité Spéciale
» Patinoire artificielle de l'hôtel New York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: