Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Mary Wesley

Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeDim 5 Sep - 9:56

Mary Wesley est un auteur britannique née en 1912 et morte en 2002. Elle a rencontré beaucoup de succès, 10 de ses romans sont devenus de véritables best sellers. Pour la petite histoire, elle a publié son premier roman à l'âge de 70 ans !
Ses oeuvres sont connues pour être émouvantes, ironiques (pour ne pas dires acerbes) mais aussi parfois sulfureuses. On a dit de son style qu'il pouvait s'apparenter à de l' arsenic without the old lace. Certains critiques ont également osé comparer son oeuvre à du Jane Austen avec du sexe ! Comparaison que la romancière a d'ailleurs avoué trouver ridicule ! Mary Wesley Icon_rolleyes

La maison d'édition Héloïse d'Ormesson a eu l'heureuse idée de rééditer les romans de l'auteur. Pour le moment, seuls La Pelouse de Camomille, Rose-Sainte-Nitouche (aussi sortis en poche Mary Wesley Icon_cheers) et Les Raisons du Coeur sont disponibles. Leur catalogue devrait bientôt proposer les autres titres de la romancière ....

J'ai pour l'instant eu l'occasion de lire un seul de ses romans : La Pelouse Camomille, que j'ai beaucoup apprécié Mary Wesley Icon_sunny

Mary Wesley 9782350870823
Citation :
Comme chaque été, les cinq neveux de Richard et Helena se retrouvent dans la maison de Cornouailles, dans l'insouciance de l'adolescence. En cette année 1939, l'atmosphère est à la fois angoissée et euphorique et porte les relations à un degré exceptionnel. M. Wesley (1912-2002) fait transgresser avec humour et élégance l'ordre des conventions morales de la société anglaise rurale.

Ce roman n'a pas déçu mes attentes. C'est un petit bijou d'insolence et d'humour british. On est en 1939, l'Angleterre s'apprête à entrer en guerre. Mais pour l'instant pour nos jeunes héros, c'est le temps béni des baignades, des idylles et de la délicieuse nonchalence.
Cependant, la guerre agira bientôt comme catalyseur : les conventions sont transgressées, les émotions et tout ce qui était contenu jusqu'ici se dénudent ... Elle semble offrir une liberté totalement inédite.
La scandaleuse Calypso en est sans aucun doute l'exemple le plus flagrant. Mais tous les personnages sont dépeints avec audace et profondeur. L'auteur ne fait aucune concession et n'use pas de langue de bois.
La Pelouse de camomille est décidément un roman original et impertinent !

Une adaptation de La Pelouse de Camomille (The Camomille Lawn en anglais) a été diffusée en 1992 à la télévision anglaise. On retrouve Jennifer Ehle dans le rôle de la séduisante et sulfureuse Calypso. Pour l'anecdote, c'est sa performance saluée par la critique qui lui vaudra le rôle d'Elizabeth Bennet dans Pride & Prejudice 1995 ! A ses côtés, il y a Tara Fitzgerald et Toby Stephens, entre autres Mary Wesley Icon_wink

Mary Wesley The-camomile-lawn_625x352

Et vous, connaissez-vous Mary Wesley Mary Wesley Icon_question

_________________
Mary Wesley Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeDim 5 Sep - 14:11

Je découvre grâce à ton post ! Ce que tu dis de La pelouse de Camomille me fait beaucoup penser à Nancy Mitford, qui est une auteur que j'adore.
En tout cas, je note cette auteur et ce volume. Merci !

PS : c'est vrai qu'elle est belle Jennifer Ehle...
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeLun 6 Sep - 8:39

Je suis en plein dans la Pelouse de Camomille et franchement j'aime beaucoup. J'ai été un peu surprise par l'impertinence des personnages au début! Je pensais bêtement que ce serait un peu plus policé mais c'est frais et très divertissant, tout en étant assez profond tout de même. J'aime énormément la construction du roman avec des allez retour entre le début des années 80 et la seconde guerre mondiale et surtout la façon dont on découvre l'identité de certains protagonistes quelques pages plus loin.

Je pense que je continuerais à lire ses romans, mais peut-être pas tous d'un coup, des quelques résumés que j'ai lu, ça parle toujours d'amours peu orthodoxes dans les années 30, 40 ou 50. A l'image de la vie de bohème de Mary Wesley.

Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeLun 6 Sep - 12:43

Je ne m'attendais pas forcément à quelque chose d'aussi impertinent moi non plus. Finalement, ce roman ne ressemble pas vraiment à la littérature anglaise que je connais et c'est ce qui m'a le plus plû je crois.
J'ai Rose, sainte-nitouche dans ma PAL. J'ai hâte de pouvoir m'y mettre !
J'aime beaucoup la couverture de J'ai Lu. Elle a un petit côté vintage sympa :

Mary Wesley 41oQYv9alVL._SL500_AA300_

_________________
Mary Wesley Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeJeu 9 Sep - 8:19

La couverture est en effet super jolie! Moi j'ai trouvé La Pelouse de Camomille et Rose Sainte Nitouche d'occasion en grand format chez Héloïse d'Ormesson, et comme j'avais totalement oublié que La Pelouse de Camomille était sorti en poche, je me suis dit que j'allais garder le même format!

J'ai terminé La Pelouse hier soir et j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. A mille lieux de ce à quoi je m'attendais, je voyais quelque chose de léger à l'image de L'Amour comme par hasard avec des histoires d'amour un peu plus poussées car les personnages sont plus âgés ( Et qu'Oliver a une furieuse envie de baiser Calypso dès les premières pages!) mais c'est encore plus impertinent...

J'ai d'ailleurs été un peu choquée parfois, je crois qu'aujourd'hui un tel livre ne serait pas publié sans un petit écrémage! Je vais attendre un peu avant de me lancer dans Rose Sainte Nitouche, mais n'hésite pas à venir donner ton avis si tu le lis avant moi Emjy!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeSam 2 Oct - 18:01

J'étais bien tentée par La pelouse de camomille, mais je ne savais pas trop s'il était bien. Ton avis me donne envie de le lire Emjy!!
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeMar 2 Nov - 11:52

J'ai lu La pelouse de camomille et je reconnais que c'est un très bon livre. Cependant, vous allez peut-être trouver cela illogique mais je ne l'ai pas aimé. Principalement parce que je n'ai pas aimé les personnages. Parfois au détour d'un chapitre j'ai eu un peu d'affection pour Polly, Sophy, Helena ou Max mais dans l'ensemble je n'ai pas eu d'empathie pour eux. C'est un peu comme si je les avais observés mais rarement compris. C'est une autre époque et Mary Wesley réussit parfaitement à rendre compte de l'effervescence de ces années de guerre, en même temps que la solitude et la peur de ces personnages, et c'est la grande force du roman.
Je trouve que les protagonistes sont audacieux et plus sulfureux que ce que j'aurais imaginé, mais ce qui est dit entre les lignes est encore plus dérangeant que ce qui nous est réellement décrit.
Il y a des passages que j'ai trouvé vraiment dérangeants, pourtant j'ai une grande ouverture d'esprit et je suis rarement choquée par ce genre de détails voluptueux. Certes c'était les années 40 et les lois n'étaient pas les mêmes, donc il est inutile de lire ce texte avec un regard trop 2010, mais quand même. Entre Richard qui évoque son goût pour les culottes des petites filles, ses discussions si directes sur la sexualité avec sa nièce, Sophy qui couche avec le fils de Calypso! Les coucheries entre cousin ne me posent pas de problème en revanche car je sais que c'était monnaie courante, idem avec ce brave Max qui réconforte toutes les nièces de la famille...
Mon avis demeure tout de même positif, car si ces détails m'ont un peu bousculée j'imagine que c'est le signe d'un roman réussi. Mais du coup je ne vois réellement pas ce que vient faire ici une comparaison austenienne? Mary Wesley dépeint des scènes souvent pleines d'humour et elle croque une famille haute en couleurs mais il y a quelques chose de désespéré et une grande nostalgie qui grandit au fil des chapitres.
Mais sinon, je le répète, ça vaut le coup de s'y plonger!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeMar 2 Nov - 19:37

Je ne suis pas si surprise que ça de lire que tu n'as pas "aimé" ce roman, Summerday Wink Tout comme toi, même si je lui reconnais bien des qualités, je ne le compte pas parmi mes préférés. Il est certain que j'ai apprécié ma lecture mais j'ai aussi été gênée par certains aspects de l'intrigue, que tu as d'ailleurs très bien décrits.
La Pelouse de Camomille est un roman éminemment sulfureux, qu'il ne faut pas mettre entre toutes les mains. C'est vrai que la comparaison avec Jane Austen est plus que maladroite. Leurs oeuvres sont très différentes. Elles proposent toutes deux des satires très fines de la société de leur temps mais ce qu'écrit Mary Wesley est bien plus sombre, noir et desespéré. A ce stade là, ce n'est même plus vraiment de la mélancolie ...
J'ai très envie de lire un 2ème roman de l'auteur. Je découvrirai peut-être une autre de ses facettes ...

_________________
Mary Wesley Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeMer 3 Nov - 16:50

Merci pour vos avis ! Very Happy

A cause de l'adaptation avec Jennifer Ehe, j'ai toujours eu envie de découvrir ce roman ; malgré cela, j'avoue que les points "négatifs" que vous décrivez me laissent un peu dubitative. scratch

Je pense que je vais repousser sa lecture pour une période plus favorable ! sunny

_________________
Mary Wesley Ban_em10


Dernière édition par Popila le Dim 6 Fév - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeSam 5 Fév - 19:58

J'ai lu ce roman dans le cadre du challenge Vintage, et mon avis est plus que mitigé!!
D'un côté, j'ai bien aimé l'histoire de ces jeunes femmes qui brisent les conventions, la vision de la guerre comme une libération, mais d'autres aspects m'ont paru dérangeant : je ne vais pas épiloguer dessus, car Summerday l'a très bien écrit!! Tout comme elle, je n'ai pas trop aimé les personnages, ils ne sont pas spécialement sympathiques...
Et puis j'ai trouvé ce roman un peu sombre.
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Rose, sainte nitouche   Mary Wesley Icon_minitimeMer 25 Avr - 21:15

Ned Peel vient de mourir, laissant seule sa veuve, Rose, soixante-sept ans, que tout le village est prêt à plaindre. Mais Rose, plantant là ses amis secourables, les Thornby, quitte sa propriété et part se réfugier dans un hôtel où elle passe vingt-quatre heures à se souvenir de sa vie, de sa jeunesse, de son mariage avec Ned. Et surtout de son amour pour Mylo Cooper, un anticonformiste à la double origine franco-anglaise, Mylo l'amour de sa vie, qu'elle n'a pourtant aimé que de loin en loin, préférant la sécurité et l'aisance que lui offrait le mariage avec Ned.

Tout le roman se déploie donc dans des aller-retours entre l'hôtel où Rose s'est repliée et la maison de ses parents, les Freeling, le court de tennis des Malone, et Slepe, la propriété dont Ned a hérité, sans oublier de fréquents sauts à Londres.

Les parents de Rose ne s'aimaient pas vraiment, les Freeling ont élevé frileusement leur fille et n'ont eu de cesse qu'elle ne trouve un bon parti pour compenser leur pauvreté.

C'est au cours de la partie de tennis sur le court d'hiver des Malone que Rose a fait connaissance de Ned, mais surtout qu'elle a rencontré Mylo, le précepteur de la famille, et qu'ils sont tombés immédiatement amoureux. Plus tard, pourtant, Ned Peel, en se cherchant une jeune épouse décorative pour sa nouvelle propriété, a jeté son dévolu sur Rose, qui semblait si parfaite et si naïve pour le rôle. Mylo est parti sans laisser d'adresse ; un tableau de Bonnard offert en cadeau le rappelle pourtant sans cesse à la mémoire de Rose.

Mais nous sommes en 1939 et la guerre éclate. Pendant que Ned remplit ses obligations d'officier, Rose se jette à corps perdu dans le travail au jardin, à la ferme, pour oublier Mylo. Le jeune homme travaille en réalité pour la Résistance française et les services secrets britanniques. Au cours d'une mission, il retrouve Rose. Les amants se retrouveront de loin en loin, durant toute la guerre, dans des circonstances plus ou moins périlleuses, même quand la jeune femme aura mis au monde Christopher, l'enfant de Ned.

Et après la guerre, leur liaison restera houleuse, marquée par la jalousie, l'angoisse, mais surtout une attirance irrésistible.



Que dire de ce roman foisonnant, pétillant, féroce parfois ?

D'abord j'ai adoré me retrouver en Angleterre avec Rose, Ned, Mylo et tous les autres. J'ai rêvé, j'ai ri, j'ai souri à leurs aventures sentimentales. J'ai été irritée par le désir de paraître de Ned, son goût des choses purement matérielles. J'ai attendu avec impatience les coups de fil de Mylo àRose, même s'ils étaient longs à venir parfois. J'ai apprécié les portraits de tous les personnages secondaires, les Malone, l'oncle et la tante de Ned, Loftus et Flora, et surtout les Thornby, Nicholas et Emily, frère et soeur, des pique-assiette et des peaux de vache au secret de polichinelle. Tous des gens qui se proclament amis ou proches, à des degrés divers, mais qui ne souhaitent qu'une chose, se mêler le plus possible de la vie des autres. Vous savez, comme dans les délicieux romans de Barbara Pym, par exemple, où tout le monde s'observe et parle sur le dos de son voisin. N'oublions pas les Farthing, le couple d'employés de maison, qui se révéleront de précieux alliés contre ces "envahisseurs". Tout au long du récit, les secrets des uns et des autres, les désirs cachés, l'envers des décors se révéleront progressivement, tandis que Rose protégera jalousement ses propres mystères.

J'ai aimé aussi le cadre du récit, le charme d'un village et d'un jardin anglais, une histoire d'amour qui se déroule sur fond de Blitz à Londres.

Et bien sûr, j'ai adoré la plume acérée, parfois corrosive et l'humour so british de Mary Wesley, dont je ne résiste pas à vous livrer quelques exemples :

"(Une conversation entre les Farthing) - Elle (Rose) n'est qu'à moitié présente. Tu penses qu'elle va remettre les pieds sur terre quand il (Ned) sera parti ?
- Peut-être qu'elle trouvera sa voie ; ce qui est sûr, c'est que la sienne n'a rien à voir avec celle de son mari." (p. 135)

"Il ne lui vint pas à l'esprit que son assurance nouvelle, il (Ned) la devait à l'une ou l'autre des deux femmes ou peut-être aux deux femmes à la fois ; il était trop comme il faut pour se livrer à un examen de conscience en profondeur." (p. 163)

"Comment réagirait-il s'il apprenait que cette fille avait pris la responsabilité de ses cendres ? Il se retournerait dans son urne ?" (p. 279)

Une lecture réjouissante !
Revenir en haut Aller en bas
MIMI23
Hogwarts marauder



Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeJeu 26 Avr - 4:44

adtraviata a écrit:
J'ai aimé aussi le cadre du récit, le charme d'un village et d'un jardin anglais, une histoire d'amour qui se déroule sur fond de Blitz à Londres.

Et bien sûr, j'ai adoré la plume acérée, parfois corrosive et l'humour so british de Mary Wesley

Une lecture réjouissante !

Décidemment, je plussoie à tous tes avis ... Après tes posts sur Rachel Cusk et les 2 livres que j'ai également lus, que je trouve très justes, je suis tout à fait d'accord avec ton avis sur "Rose Sainte-Nitouche" que j'ai trouvé meilleur que "La pelouse camomille".
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeJeu 26 Avr - 6:50

Je suis d'accord avec Mimi23, merci pour ton avis sur Rose sainte-nitouche Adtraviata! Je l'ai dans la pàl depuis très longtemps, et je pense le faire remonter un peu de la pile!
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeJeu 26 Avr - 10:38

J'adore Mary Wesley !! La pelouse de camomilles était mon premier, il m'avait qand mêmem ravie, il y a bien longtemps d cela !
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeJeu 26 Avr - 11:39

Je n'ai lu que La Pelouse de Camomille jusqu'ici (je l'avais d'alleurs bien aimé) mais ce que tu dis de Rose sainte nitouche donne drôlement envie ! Je m'y mettrai un jour cheers

_________________
Mary Wesley Mai11
Revenir en haut Aller en bas
MissFairlie
Vicar's daughter
MissFairlie


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeSam 20 Oct - 10:23

Je viens d'acheter et de commencer LES RAISONS DU COEUR, et je trouve ca pas mal du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeDim 31 Mai - 21:23

Sucré, salé, poivré est réédité par Héloïse d'Ormesson le 4/06 :

Mary Wesley Sucre10

Citation :
Alors qu'elle revient enceinte d'un voyage en Italie, Hébé, une jeune fille de 16 ans issue d'un milieu aisé, s'enfuit loin de sa famille, qui avait planifié son avortement, et décide d'élever son fils Silas seule. Treize ans plus tard, elle est cuisinière chez des dames fortunées, et afin de financer un excellent internat privé pour son fils, elle devient courtisane.

_________________
Mary Wesley Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitimeLun 1 Juin - 7:36

Le résumé de ce roman me tente beaucoup ! Et le visuel est par ailleurs très chouette Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mary Wesley Empty
MessageSujet: Re: Mary Wesley   Mary Wesley Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Wesley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVANT DE TE DIRE ADIEU de Mary Higgins Clark
» [Higgins Clark, Mary] Toi que j'aimais tant
» QUAND REVIENDRAS-TU ? de Mary Higgins Clark
» LA NUIT DU RENARD de Mary Higgins Clark
» Queen Mary 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Littérature "vintage"-
Sauter vers: